Constitué de sept entreprises, le groupe industriel Mafelec Team s'est spécialisé dans les interfaces hommes machines pour les environnements sévères (transports, défense...). Les produits du groupe sont variés et nombreux : boutonnerie, commutateurs, feux de train, microcontacts, capteurs de courant et de tension, disjoncteurs, panneaux rétroéclairés ou encore signalisation. L'entreprise principale, Mafelec, est spécialisée dans les solutions de contrôle et signalisation et comprend 280 collaborateurs sur les plus de 700 du groupe. Constitué par rachats successifs, le groupe disposait de solutions hétérogènes au sein du SI de chaque société. Carl Grataloup, chef de projet SI chez Mafelec, indique donc : « notre objectif est de ne disposer que d'un seul ERP pour faciliter la gestion, la consolidation et la mutualisation de ressources sans oublier la facilitation des échanges entre sociétés. »

Dotée d'un AS/400 et de solutions de gestion obsolètes, la société Mafelec a été la première à migrer vers le futur ERP groupe il y a près de trois ans. Le début effectif du projet a été repoussé de deux ans afin de permettre de réaliser un travail préparatoire pour formaliser les processus internes et définir précisément le cahier des charges. Une fois ce travail préparatoire achevé, le projet de déploiement de l'ERP a pu effectivement démarrer.

Fonctionnalités et ergonomie

Bien entendu, plusieurs éditeurs ont été sollicités (Sage, Microsoft...). C'est finalement IFS qui a été retenu. « Nous avons apprécié la couverture fonctionnelle et l'ergonomie » justifie Carl Grataloup. La facilité de personnaliser le produit sans avoir à réaliser des développements spécifiques a été un fort atout qui a beaucoup plus à Mafelec. Si les fonctions de GRH sont, pour l'heure, gérées à part (y compris la gestion des temps sous Kelio), les modules de base ont tous été déployés : finances, logistique, production, gestion de projets, achats, ventes, suivi de la qualité, etc. L'outil permet d'afficher sur une page unique l'ensemble des indicateurs clés de performance (KPI). Le module de GED est aussi très utilisé pour faire circuler les documents au sein du groupe.

IFS a été installé en local. Pour l'instant, l'accès se fait, pour l'essentiel, au travers de clients assez légers installés sur les postes mais la version full web de l'ERP est attendue avec impatience. Au moment de la crise sanitaire, l'accès à distance s'opérait au travers d'un tunnel VPN. La bascule finale a été opérée entre fin 2018 et début 2019, dès la formation des collaborateurs concernés par chaque module confirmée.

Des projets encore à mener

Le succès du projet se mesure avec un indicateur simple : l'usage de feuilles de calcul Excel a fortement décru. Mais Mafelec n'en reste pas là. Le prochain gros chantier IT visera à équiper le groupe d'une solution de PCA/PRA (plan de continuité) avec une réplication entre salles informatiques de chaque site. L'extension de l'implémentation à chaque entité du groupe a déjà commencé mais n'est pas, à ce jour, terminée. Trois sociétés du groupe sont pour l'instant gérées par le même datacenter.

Côté modules, plusieurs devraient également être ajoutés. La direction commerciale est en train de définir les contours de sa future CRM qui sera peut-être sur IFS. Les modules de recrutement et de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des carrières) pourraient aussi être adoptés par le service ressources humaines.