Les informations, selon les sources, paraissaient contradictoires. La Dinsic (Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication) restait-elle à Matignon ou bien suivait-elle Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État au Numérique, à Bercy ? La DSI groupe de l'État, interministérielle par nature, pouvait-elle être rattachée à un ministère précis sans perdre son âme ? Pour le secrétaire d'État, déjà victime d'un gros raté de communication au moment de sa migration de Matignon à Bercy, l'enjeu est d'importance.

Enfin, la rédaction de CIO a obtenu quelques éclaircissements. Sur le plan administratif, la DINSIC reste rattachée au Secrétariat Général du Gouvernement, donc au Premier Ministre. Mais les ambitions numériques du gouvernement étant désormais à Bercy, Bruno Le Maire (Ministre de l'Économie et des Finances) et Gérald Darmanin (Ministre de l'Action et des Comptes Publics) ont autorité conjointement sur la DSI groupe de l'État. Le pilotage quotidien reviendra sans doute à Mounir Mahjoubi, lui-même étant également placé sous la double tutelle de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin.