L'édition 2020 de l'IT Tour, le tour de France de la rédaction du Monde Informatique en région, s'est achevée le 10 décembre. Pour cette fin d'année, un récapitulatif des différentes étapes vous est proposé avec aujourd'hui Grand Est Champagne Ardenne. Lors de cette émission, le vice-président de Numica Richard Antoniotti, a pris la parole pour un point sur le club, sur la réaction des membres et de l'écosystème face aux impacts de la crise sanitaire et sur les projets à venir.

Pour cette matinée du 5 novembre 2020, dont le replay video est accessible gratuitement à cette adresse, plusieurs retours d'expérience, zooms technologiques ont eu lieu. Vous retrouverez notamment les interventions de Thierry Varichon (responsable pôle développement et solutions collaboratives Cristal Union) pour un cas sur les containers, Kubernetes et les microservices, Bruno Watier (responsable informatique groupe Creapharm) qui a abordé les enjeux d'un projet SD-Wan, Philippe Raimond (DSI Ville, Agglomération et CCAS de Châlons en Champagne) sur le thème de la smart-city, ainsi que Ludovit Martonyik (DSI Multi-Impact) qui a expliqué la mise en place de la démarche agile et des pratiques DevOps dans son groupe.

Cristal Union en route vers les microservices depuis 2016

Comptant 2 000 collaborateurs et travaillant avec plus de 10 000 coopératives agricoles produisant 2 millions de tonnes de sucre, 2,5 d'alcool et 3 de bioéthanol, Cristal Union est un poids lourd industriel régional. Son SI historique l'est aussi, longtemps articulé autour d'un socle applicatif monolithique qui a évolué au fil des dernières années vers la virtualisation, les containers, les microservices et l'infrastrucure as code. Au sein de la DSI d'une quarantaine de personnes, Thierry Varichon, responsable pôle développement et solutions collaboratives Cristal Union, est chargé de ces évolutions. « Les collaborateurs et les planteurs nous demandaient d'être plus agiles, de ne plus avoir d'interruption lors des mises à jour, plus de résilience et de fiabilité », a expliqué Thierry Varichon.

Dans ce contexte, une évolution de l'architecture SOA de 2013 a été réalisée vers les containers et le cloud avec en 2016 le début des microservices. « On est passé de Tomcat vers java spring boot puis angularJS et MongoDB avant Docker et Kubernetes », raconte Thierry Varichon. Avec à la clé une bien meilleure scalabilité IT pour par exemple gérer facilement la montée en puissance de la gestion des flottes de mobiles passés d'une centaine à plus de 700 cette année. « Avec une infrastructure on-premise, nous n'aurions pas réussi à relever ce défi. La contrainte, c'est l'apprentissage et ce qui peut être rebutant c'est de former les équipes infrastructure au développement et celles de développement aux infrastructures mais c'est là où l'accompagnement prend ton son sens », fait savoir Thierry Varichon.

Thierry Varichon

Thierry Varichon, responsable pôle développement et solutions collaboratives Cristal Union, est intervenu sur l'IT tour 2020. crédit : LMI

Compteurs d'eau connectés et LoRa s'invitent à Châlons en Champagne

La Ville, Agglomération et CCAS de Châlons-en-Champagne est active en matière de projets connectés et va passer la seconde en 2021. « On a déjà fait des expérimentations sur le service de l'eau avec 15 000 compteurs avec radio relevé, et des essais sur la télérelève quotidienne dans un périmètre de 200mX200m », a indiqué Philippe Raimond, son DSI. Des relevés quasi quotidiens permettant d'éviter les fuites et d'alerter les usagers en conséquence. Concernant les technologies envisagées, dans le cadre d'un vaste appel d'offre, des solutions autour de LoRa tiennent la corde avec à la clé la question pas encore tranchée de passer par un opérateur ou bien de faire de Châlons son propre opérateur. Lancé début 2021, l'appel d'offre sur la ville connectée permettra d'identifier les sources de données, et de gérer les questions de la normalisation et de la structuration mais aussi de la capacité d'échange avec les différents partenaires et délégateurs de services publics. « Toutes ces données peuvent être utilisées pour apporter des services innovants aux usagers qu'il va falloir co-construire avec eux en essayant d'être au plus près de leurs besoins », explique Philippe Raimond.

Philippe Raimond

En visioconférence Philippe Raimond (DSI Ville, Agglomération et CCAS de Châlons en Champagne) sur le plateau de tournage de l'émission IT Tour 2020 Champagne Ardenne. crédit : LMI

Ne plus faire de l'informaticien un goulot d'étranglement

Pour le courtier-gestionnaire en assurance de prêt et distributeur de contrats d'assurance emprunteur Mult-Impact, l'un des enjeux du moment est la mise en place de l'agilité. « On partait d'un SI avec des applicatifs principaux monolithiques et difficilement malléables », raconte son DSI Ludovit Martonyik. « On voulait mieux maitriser avec des outils modernes, séparer des rôles, apporter plus de modularité et déléguer une partie du travail pour que l'informaticien soit pas le goulot d'étranglement des projets et amélioration du time to market ». Pour cela, méthodologie ayant eu pour objectif de faire évoluer l'organisation a été mise en oeuvre. En termes de technologies, une nouvelle stack technique a été déployée reposant sur PHP Symphony, Maria DB « sans besoin de reformer les gens », le tout dans un contexte itératif avec passage aux containers docker et flux d'intégration continue gitlab.

Ludovit Martonyik

« On partait d'un SI avec des applicatifs principaux monolithiques et difficilement malléables », e expliqué Ludovit Martonyik, DSI Multi-Impact. crédit : LMI

Accompagnant les industries pharmaceutiques et cosmétiques dans la conception de produits et également la distribution de médicaments, Creapaharm est présent sur 4 sites à Reims, Beauvais, Bordeaux ainsi qu'aux Etats-Unis. Le groupe dispose d'une architecture basée à Reims avec de la réplication entre sites et un réseau géré dans la ville via des liens MPLS. En termes d'enjeux, la mise en place du SD-Wan doit permettre de casser la dépendance à un seul fournisseur et de répondre en termes d'usage aux enjeux de disponibilité, performance et flexibilité. « Il nous est arrivé une paire de fois d'avoir des coupures de fibre à cause de coups de pelleteuse et de devoir rebasculer vers des lignes ADSL de secours mais cela ne reste pas fiable à 100% », a expliqué Bruno Watier. Lancé depuis 18 mois dans ce projet, Creapharm va se tourner non seulement vers l'opérateur historique SFR mais aussi un partenaire local Hexanet. « L'avantage c'est qu'il est beaucoup plus facile de dialoguer avec lui », a fait savoir Bruno Watier. 

Visionnez le replay de l'IT Tour

D'autres thématiques variées ont également été abordées par nos partenaires au programme dont les enjeux du data management en environnement multicloud (Rubrik), en quoi le WiFi ne peut plus être un irritant pour les collaborateurs (Hub One), le cloud hybride en tant que réponse aux attentes des métiers (VMware) et SD-Branch, au-delà du SD-WAN pour une infrastructure agile et sécurisée (Fortinet).