Avec Healthcare & Life Sciences Data Cloud, Snowflake lance une plateforme cloud de partage de données pour le secteur de la santé intégrant les principales offres du fournisseur en matière d'entreposage de données, d'analyse et de business intelligence, avec une place de marché de données et des services de conseil à la demande. Cette plateforme a été conçue pour répondre à la charge qui pèse sur le secteur de la santé à l'échelle mondiale depuis la pandémie de coronavirus. L'offre SaaS (Software-as-a-Service) combine les principales applications de Snowflake avec des services tiers.

Le dernier service cloud de Snowflake propose des solutions d'apprentissage machine et d'autres applications provenant de partenaires technologiques comme Alation, Dataiku, Amazon Web Services (AWS), H20.ai, ThoughtSpot, Health Catalyst, Strata et IQVIA. L'intégration entre les logiciels et les autres composants de la plateforme doit permettre aux entreprises du secteur de la santé de mettre en œuvre plus rapidement des applications et de commercialiser de nouveaux services. Selon Todd Crosslin, directeur santé et sciences de la vie chez Snowflake, grâce à ces applications, les entreprises vont pouvoir accéder à de grands volumes de données pour leurs processus critiques et à des informations commerciales aussi bien au sein de leur organisation qu’en collaboration avec des partenaires industriels. 

Une place de marché de données pour la santé 

Des entreprises comme Compile, Equifax, Invaitae, IQVIA, Precision X et SameSky Health alimenteront la place de marché de données de Snowflake. Les entreprises pourront y échanger en toute sécurité des ensembles de données critiques, sans avoir à recourir aux méthodes traditionnelles de partage de données impliquant la copie et le déplacement des données. « Par exemple, IQVIA regroupe des données du monde entier, puis les commercialise et les vend à des entreprises pharmaceutiques mondiales. Désormais, ces mêmes données sont disponibles via la place de marché de données Snowflake, puisque 20 des 30 plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux sont sur Snowflake. Elles peuvent maintenant accéder à ces données d'IQVIA directement via la place de marché au lieu de les copier », a déclaré M. Crosslin. 

Pour ce qui est des services de conseil, Snowflake a établi des partenariats avec des entreprises de conseil en gestion et des intégrateurs systèmes comme Cognizant, Deloitte, Infosys, NTT DATA, phData et SDG. « Les entreprises peuvent consulter ces partenaires afin d'accélérer leur processus de transformation ou réaliser plus rapidement a minima un produit viable critique », a encore déclaré M. Crosslin, ajoutant que les intégrateurs systèmes ou les sociétés de conseil peuvent être engagés de multiples façons. L’offre de services combinée avec des produits et services tiers est récente pour Snowflake. « C’est en 2021 que les offres de partage de données et de marché de données sont devenues un axe de développement important chez Snowflake et que le fournisseur les a transformées en opportunité de marché. Ces offres promettent d'amener l'entreprise encore plus loin au-delà des limites de l'entreposage et de l'analyse des données », a déclaré Doug Henschen, analyste principal chez Constellation Research. Healthcare & Life Sciences Data Cloud n’est pas la première plateforme cloud de Snowflake dédiée à un secteur spécifique. Le fournisseur a déjà fait des incursions dans les services financiers et l'industrie des médias. 

Les partenariats facilités par les clouds sectoriels

« L’ambition du cloud sectoriel de Snowflake et des capacités de partage et de marché associées est de simplifier les partenariats porteurs d'innovation et de valeur ajoutée. L'intérêt de Snowflake est de percevoir des frais pour faciliter ces transactions, et, en tant que plateforme standard pour les utilisateurs de ces clouds sectoriels, de gagner en popularité », a encore déclaré Doug Henschen, ajoutant que Snowflake doit continuer à fédérer des partenaires pour réussir. Cependant, l’analyste fait remarquer que les places de marché de données et le partage de données n’ont rien de nouveau et que des fournisseurs bien établis ont déjà mené, sans succès, ce genre d’initiative par le passé. « Aujourd'hui, AWS et Microsoft Azure, entre autres, ont des échanges de données, mais on n'en entend pas beaucoup parler ». Todd Crosslin de Snowflake pense cependant que les exigences de conformité réglementaire et la tendance à la consolidation dans le secteur de la santé représentent de bons atouts pour la nouvelle plateforme de données dans le cloud. « Dans le secteur de la santé, les entreprises s’habituent peu à peu à l'idée du partage de données, et nous constatons que l’idée fait son chemin. Le partage de données n'est plus à sens unique et notre conformité à des normes réglementaires comme l'HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) garantit aux clients de Snowflake qu'ils pourront partager facilement des données entre eux », a encore déclaré M. Crosslin. Précisons que contrairement aux Etats Unis, l’Europe a une approche globale de la protection des données personnelles. Dans le cadre du RGPD, l’article 9 prévoit un nombre de cas limités dans lesquels un responsable de traitement peut traiter des données de santé à des fins de recherche scientifique.