- Hyundai achète Boston Dynamics. Le groupe automobile coréen s’offre la pépite robotique Boston Dynamics pour un peu moins d’un milliard de dollars. Issue du MIT, celui-ci conçoit et fabrique des robots ultra-sophistiqués bipèdes et quadrupèdes, aux aspects humanoïdes ou animaliers, capables de courir ou monter des escaliers. Leurs usages sont principalement militaires. Malgré une expertise technologique reconnue, Boston Dynamics a, faute de business model, changé plusieurs fois de propriétaire, passant dans le giron de Google, puis du Japonais Softbank. Le géant automobile coréen lui appliquera enfin un peu de bon sens industriel. Boston Dynamics a justement déjà vendu certains produits à Ford et s’apprête à lancer début 2021 des modèles pour le très demandeur secteur de l’intralogistique.

- New Relic acquiert Pixie Labs. Après son virage vers l’observabilité, New Relic renforce cette orientation sur les environnements Kubernetes en rachetant l’expertise de Pixie Labs. La start-up fondée en 2018 à San Francisco, se concentre justement sur la surveillance des clusters Kubernetes. Elle propose une plate-forme à destination des développeurs qui collecte des données et offre la possibilité d’interagir avec des scripts personnalisés ou prédéfinis afin de débugger les projets. Le montant de l’opération n’a pas été communiqué.

- Facebook démantelé ? La FTC et des procureurs représentant 48 États et territoires du pays ont déposé 2 plaintes distinctes contre Facebook. Tous demandent à la justice de condamner les abus de position dominante du réseau social et réclament en conséquence son démantèlement. Cela signifierait se séparer de WhatsApp et Instagram. Est-ce que cette procédure a une chance d’aboutir ? L’histoire montre que cela sera difficile, pendant trois ans, Microsoft a été sous pression sans être finalement démantelé.