La bataille entre AMD et Intel est repartie de plus belle depuis quelques trimestres avec une succession ininterrompue de processeurs de premier ordre et abordables. La sortie des puces mobiles Ryzen 6000 d'AMD poursuit cette saga, avec le Ryzen 9 6900HS qui tire un coup direct dans le camp d'Intel. Cette puce arrive dans des ordinateurs portables fins et légers, avec un sacrifice de performances bien moindre que celui auquel on pourrait s'attendre par rapport au processeur mobile phare d'Intel, plus gourmand en énergie. La revue complète du 6900HS par notre confrère PCWorld.com (du groupe IDG auquel LMI est toujours affilié) donne un aperçu complet des détails et performances de ce CPU, mais voici cinq points essentiels à retenir pour tous ceux qui n’auront pas le temps de lire le test. 

1. Beaucoup de puissance dans un petit boîtier 

Au premier coup d'œil, les benchmarks du Ryzen 9 6900HS sembler montrer que les puces d’Intel sont encore devant le meilleur produit mobile d'AMD. Bien qu'il surpasse ses prédécesseurs dans presque tous les tests, le 6900HS est toujours éclipsé par le Core i9-12900HK d'Intel. Le 12900HK conserve la première place dans les tâches de rendu, d'encodage, de productivité et de création. Cependant, la comparaison entre ce dernier et le 6900HS n'est peut-être pas très judicieuse, même s’il s’agit en fait d'un benchmark entre la puce mobile phare d'Intel et le meilleur du silicium équivalent disponible à l’heure actuelle chez AMD. Intel s'est concentré sur ses puces les plus performantes pour le lancement de ses processeurs mobiles Alder Lake de 12e génération. Le type d'ordinateurs portables dans lesquels vous trouverez ce processeur et les autres processeurs Intel de classe H sont des monstres et pèsent souvent 2,5 kg ou plus.  

 

Le benchmark Cinebench R23 est un échantillon de la tendance que vous verrez dans la suite complète de benchmarks, bien que les résultats individuels varient. Pour ce graphique, des barres plus longues indiquent une meilleure performance. (Crédit IDG) 

 

Le benchmark de Blender 3.0 est un autre échantillon de la tendance que vous verrez dans la suite complète de benchmarks, bien que les résultats individuels varient. Pour ce graphique, des barres plus courtes indiquent une meilleure performance. (Crédit IDG) 

Pour la sortie de Ryzen 6000, AMD veut attirer notre attention sur une puce conçue pour les ordinateurs portables  fins et p légers (généralement autour de 1,7 à 2 Kg)). Le 6900HS n'est pas le sommet de la gamme - cette distinction revient au Ryzen 9 6980HX, qui est encore à venir. Ce processeur fonctionne plus rapidement et consomme plus d'énergie, comme le Core i9-12900HK. Au lieu de cela, le 6900HS est quelques échelons en dessous, avec une réduction de la vitesse d'horloge et un TDP plus efficace de 35 watts. Lien annonce Ryzen 6000. 

 

Les processeurs haut de gamme de classe H d'AMD, qui comprennent les 6980HX et 6900HX, seront lancés en mars. (AMD) 

Le fait que le 6900HS affiche des chiffres à moins de 10 % du 12900HK (et parfois même plus proches) est très impressionnant. Un ordinateur portable de jeu haut de gamme de 1,8 kg n'est pas loin d'un concurrent de 3,2 kg qui a le luxe d'avoir plus d'espace. Cette différence de taille est importante, car moins d'espace dans le châssis d’un ordinateur portable entraîne un rééquilibrage vers le bas des performances afin de maîtriser les problèmes de chaleur. Il est remarquable que la puce d'AMD soit aussi proche de son plus grand rival alors qu'elle est confinée dans un ordinateur portable presque deux fois moins lourd. En résumé, pour tous ceux qui voyagent léger, il n’est plus nécessaire de sacrifier pas beaucoup de performances pour réduire le poids dans son sac.   

2. Amélioration de la vitesse sur toute la ligne (bienvenue au PCIe 4.0) 

Le 6900HS fait peut-être l'objet de toutes les attentions en ce moment, mais les mises à niveau de la plate-forme sont arrivées en même temps que lui. Lorsque vous envisagez d'acheter un ordinateur portable équipé d'une puce de la série Ryzen 6000 plutôt qu'une puce de la génération précédente, vous ne bénéficiez pas seulement d'une augmentation des performances du CPU, mais aussi de la prise en charge de PCIe 4.0, USB 4, de la mémoire DDR5, de WiFi 6e et de Bluetooth Low Energy 5.2. Cette technologie va accélérer l'expérience de votre ordinateur portable dans tous les domaines. 

PCIe 4.0 a sans doute le plus d'impact sur les performances au quotidien. AMD maintient le support à huit voies, soit le même nombre que pour PCIe 3 avec les générations précédentes. Cette décision double la bande passante pour la connexion du GPU. Douze autres voies ont été ajoutées pour le stockage et d'autres utilisations générales. Associés à de la mémoire DDR5 jusqu'à 4 800 mégatransferts par seconde (ou de la mémoire LPDDR5 à faible consommation jusqu'à 6 400 MT/s), les systèmes Ryzen 6000 devraient être assez rapides. 

 

PCIe 4.0 et DDR5 sont deux mises à niveau majeures de la plate-forme qui sont lancées avec les processeurs mobiles Ryzen 6000. (Crédit AMD)  

Les ports USB 4 vont combler le fossé entre AMD et Intel, ce dernier ayant eu l'avantage de Thunderbolt 3 et Thunderbolt 4 pour les transferts de données externes. L'USB 4 intègre et s'appuie sur le Thunderbolt 3, avec une vitesse de transfert pouvant atteindre 40 Gb/s, et prend également en charge le DisplayPort 2 et la charge. Le WiFi 6e complète la gamme, avec ses vitesses sans fil de pointe - pratique si vous vivez dans une zone qui déploie des connexions fibre ultrarapides. 

Mais ce n'est pas tout. Au-delà des mises à niveau de la plate-forme dont AMD se vante à juste titre, le Ryzen 9 6900HS et les autres puces de la série 6000 prennent en charge Pluton, la puce de sécurité de Microsoft, et apportent des améliorations à la technologie SmartShift du fournisseur.  Cette dernière ajuste dynamiquement la quantité d'énergie fournie au CPU et au GPU en fonction des besoins de chacun. Pour le Ryzen 6000, SmartShift Max aide à obtenir de meilleures performances brutes, tandis que SmartShift Eco assure une meilleure autonomie de la batterie. Séparément, Smart Access Graphics effectue une gestion similaire entre l'utilisation de graphiques intégrés et d'un GPU discret dans les ordinateurs portables concernés. Ces deux technologies devraient apporter des améliorations nuancées, mais tangibles aux performances globales des ordinateurs portables. 

3. Les créatifs et les adeptes du tableur voudront peut-être une autre puce. 

Le Ryzen 9 6900HS est un excellent argument pour choisir AMD plutôt qu'Intel, surtout si l'on considère la puissance de la puce. Pour la plupart des gens, il surpasse ce qu’on peut attendre d’un ordinateur portable de jeu fin et léger. 

Mais comme nous l'avons mentionné plus haut, le Core i9-12900HK d'Intel a une longueur d'avance sur lui dans les résultats des tests de référence. Les personnes qui ne peuvent pas faire de compromis sur les performances (en général, les professionnels ayant des besoins informatiques intenses) voudront examiner de près les résultats des tests, en particulier si vous vous appuyez sur une ou deux applications Adobe Creative Cloud spécifiques. Dans des programmes comme Premiere Pro et même Lightroom, le 12900HK a suffisamment d'avance pour vous faire gagner un temps tangible. Dans Photoshop, la différence est plus mince. 

 

Le 6900HS cède beaucoup de terrain au 12900HK dans certaines applications Adobe Creative Cloud, comme vous pourrez le constater dans notre série complète de tests. Pour ce graphique, des barres plus longues indiquent de meilleures performances. (Crédit IDG) 

Le 6900HS cède également du terrain au 12900HK dans certaines applications Microsoft Office 365, comme vous pourrez le constater dans notre série complète de tests. Pour ce graphique, des barres plus longues indiquent une meilleure performance. (Crédit IDG)   

Ceux qui poussent les applications Office à leurs limites doivent faire attention. Mais, lancez-vous souvent des diapositives ultra-denses dans PowerPoint ? Les résultats bancals du 6900HS pourraient faire réfléchir. Il en va de même pour tous ceux qui traitent des chiffres importants dans Excel. Encore une fois, la plupart des utilisateurs n'entrent pas dans ces catégories, et le Ryzen 9 6900HS peut très bien supporter un travail de productivité normal. Mais si vous êtes l'équivalent d'un pro de l'eSport dans Office, les puces de classe H d'Intel 12e génération sont peut-être recommandées. Il est également possible d’attendre que les équivalents d'Intel aux processeurs AMD Ryzen HS arrivent dans les rayons - ou, à l'inverse, les Ryzen 9 6980HX et 6900HX d'AMD, plus puissants, qui seront lancés le mois prochain. 

4. Les graphiques intégrés de Ryzen 6000 sont étonnants 

Une victoire claire pour AMD est le circuit graphique intégré basé sur RDNA 2 dans les processeurs mobiles Ryzen 6000. Il s'agit de la même technologie que celle utilisée dans la gamme actuelle de cartes graphiques Radeon RX 6000, et vous pouvez clairement constater son effet turbo. Comparé à l'IGP du Core i9 12900HK, le 6900HS est 33 % plus rapide. 

 

Une barre plus longue indique une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez ouvrir dans un nouvel onglet pour voir l'image originale. (Crédit IDG) 

Cela ne signifie peut-être pas grand-chose pour quelqu'un qui achète un 6900HS, car cette puce haute de gamme sera presque toujours associée à des graphiques discrets. Mais pour quelqu'un qui cherche des ordinateurs portables à petit budget, ce niveau de performance est énorme. Un ordinateur portable sans carte graphique discrète serait tout de même capable de faire tourner des jeux à 720p avec des paramètres graphiques élevés, ou à 1080p avec des paramètres bas, selon le titre. Vous pourriez acheter un ordinateur portable de productivité et jouer à des jeux directement dessus - vous ne dépendez pas uniquement de services de jeux en nuage comme GeForce Now ou Xbox Cloud Gaming.  

5. Une autonomie sans surprise pour l'instant 

Il est difficile de comparer l'autonomie de différents ordinateurs portables, même s'ils sont équipés du même processeur. D'autres facteurs que les deux plus grands consommateurs d'énergie (le processeur et le processeur graphique) influencent la durée de la charge. Par exemple, la dimension et le type d’écran, ainsi que la taille de la batterie ont également un impact direct.  

Cela dit, les tests de batterie restent importants : ils mettent en avant les puces les moins gourmandes en énergie, notamment celles qui exploitent des cœurs basse consommation. . Vous pouvez éliminer celles qui risquent de se vider de leur énergie plus rapidement que ce qui est tolérable. 

Les CPU Ryzen 6000 comprennent des puces de classe U de type basse consommation, qui sont probablement à l'origine de cette allégation d'autonomie. (Crédit AMD) 

Heureusement, nous n'avons trouvé aucun problème avec le 6900HS. Dans notre test vidéo, sa batterie a tenu la corde face à ses trois rivaux Intel et ses prédécesseurs Ryzen. Les chiffres ne sont pas époustouflants, notre unité de test Asus s'arrêtant à la marque des six heures, mais c'est un chiffre respectable compte tenu des graphiques discrets de l'ordinateur portable. 

Avant le lancement, AMD a fait des déclarations sur une meilleure efficacité énergétique et même revendiqué jusqu'à 24 heures de lecture vidéo, soit une amélioration de trois heures par rapport aux puces mobiles Ryzen 5000.  Notre test vidéo ne fait qu'effleurer le sujet - nous avons encore d'autres tests à effectuer pour mettre la puce d'AMD à l'épreuve. Mais pour l'instant, sachez que vous pouvez espérer des performances au sommet.