Les adeptes de l'iPhone se sont habitués au cycle de renouvellement des mobiles d’Apple : habituellement, le constructeur sort une mise à niveau majeure de son produit, et l'année suivante, il livre une génération « S » comportant quelques améliorations incrémentales. Et comment précédemment, les IPhone XS et iPhone XS Max sont des évolutions de l'iPhone X sorti l'an dernier. Cette mise à jour majeure était vraiment innovante, et on demande ce qu’un iPhone XS pourrait apporter de plus. En fait, le XS comporte pas mal de nouveautés. Évidemment, si vous possédez déjà un iPhone X, vous pouvez probablement ignorer cette mise à niveau et attendre de voir ce qui se passera l’an prochain. Mais si vous possédez un iPhone plus ancien, c'est le moment de franchir le pas. Et vous ne le regretterez pas.

Plus de rapidité, c'est toujours mieux

Un iPhone n’est jamais trop rapide, et grâce à son processeur A12 Bionic, le XS est désormais le plus rapide de la série. L’A12 Bionic est un processeur 64 bits à six cœurs, deux cœurs pour la performance et quatre cœurs d'efficacité, exactement comme l'A11 Bionic de l'iPhone X. Mais, selon Apple, les deux noyaux de performance de l'A12 Bionic sont jusqu'à 15 % plus rapides et les quatre noyaux d'efficacité consomment jusqu'à 50 % d'énergie en moins que l’A11 précédent.

Vitesse du CPU et des graphiques

Pour évaluer les vitesses de calcul et de traitement graphique de l'iPhone XS et du XS Max et pour les comparer aux performances des iPhone précédents, nos confrères de Macworld ont utilisé plusieurs benchmarks. L’analyse comparative complète de l'iPhone XS et du XS Max est disponible, mais voici un résumé de leurs résultats. Les résultats du test Geekbench 4 montrent qu’en single-thread, les performances de l'iPhone XS et du XS Max gagnent environ 13 % par rapport à l'iPhone X, un résultat assez proche des 15 % revendiqués par Apple. En multi-core, l’augmentation est plus modeste, puisqu’elle ne dépasse pas 10 %.

 

Les scores les plus élevés et les barres les plus longues correspondent aux meilleurs résultats. Cliquez pour agrandir. (Crédit Jason Cross/IDG)

Pour ce qui est du traitement graphique, les résultats du test Geekbench en mode Metal affichent une augmentation de 40 % par rapport à l'iPhone X. Apple affirme que l'iPhone XS peut améliorer le traitement graphique de 50 % au plus. Avec le test 3DMark Sling Shot Extreme, nos confrères ont obtenu les mêmes résultats sur les anciens et les nouveaux mobiles, mais ils ont noté une amélioration dans le test 3D Mark Ice Storm Unlimited. Le test Sling Shot Extreme s’intéresse probablement à un goulot d'étranglement de mémoire et de cache affectant les performances.

Vitesse du réseau mobile et du WiFi

Pour tester les performances de connectivité de l'iPhone XS et du XS Max, nos confrères ont utilisé l'application Speedtest. Mais, parce que de nombreux facteurs peuvent perturber la connectivité sans fil, l’expérience de chacun peut différer. L’analyse complète des performances réseau de l'iPhone XS et du XS Max est disponible, mais en voici un résumé. Dans les tests WiFi, nos confrères ont constaté une amélioration de la vitesse de téléchargement pouvant atteindre 45 %. Les variations de la vitesse de téléchargement en amont étaient beaucoup plus faibles, si tant est qu'il y en ait eu.

Pour la connexion mobile, nos confrères ont pu tester les réseaux des deux opérateurs Verizon et T-Mobile. Avec ce dernier, ceux-ci ont constaté une augmentation de la vitesse de téléchargement pouvant atteindre 77 %, pour une mesure faite depuis le bureau de Macworld à San Francisco. Cependant, dans la banlieue de Sacramento, également en Californie, l’augmentation, moins spectaculaire, restait impressionnante puisqu’elle a atteint 26 %. Sur le réseau Verizon, dans un quartier résidentiel vallonné de San Francisco, la vitesse de téléchargement sur l'iPhone XS Max était 40 % supérieure à celle d’un iPhone 7 Plus. Peu de temps après la sortie de l'iPhone XS, certains utilisateurs ont signalé des problèmes de connectivité WiFi et LTE. Nos confrères n’ont pas rencontré ni de problèmes d'interruption de couverture ni de réduction de vitesse, mais ils prévoient de continuer à surveiller ce qui passe.

Une nette impression de vitesse

Les résultats des tests se confirment à l’usage : le dernier mobile d’Apple donne vraiment le sentiment de rapidité, même si c’est une donnée très subjective qu’il est difficile de mesurer. Par exemple, avec le moteur neuronal amélioré de l'iPhone XS (conçu pour les algorithmes d'apprentissage machine) l’expérience avec Face ID, Animoji et les applications de réalité augmentée, semble beaucoup plus rapide et plus fluide. La mise en route du téléphone et le lancement des applications semblent aussi rapides qu'avec l'iPhone X. Les performances graphiques sont identiques, aussi bien pour regarder des vidéos enregistrées sur le mobile, que pour le défilement ou le passage d’un écran à un autre, etc.

Pour lire la seconde partie ce test, cliquer sur ce lien.