Le Core i9-12900HK d'Intel répond bien à la déclaration d’intel selon laquelle il s'agit du processeur mobile le plus rapide du moment. C'est ce que révèlent les résultats de nos premiers tests de performance exclusifs effectués sur plusieurs ordinateurs portables équipés de puce Intel de 12e génération. Intel, qui a dévoilé ses processeurs Alder Lake de 12e génération pour ordinateurs portables la semaine dernière au CES, a en effet laissé PCWorld tester quatre PC portables presque identiques équipés du Core i9-12900HK lors d'une diffusion en direct de notre podcast Full Nerd. Vous pouvez nous voir exécuter les benchmarks en direct dans l'enregistrement de notre live stream ci-dessous, ou consulter la version vidéo de notre analyse des performances ici.  

Bien que les quatre ordinateurs portables de pré-production ne soient pas tout à fait des unités finales, ils reposent sur le GE76 Raider de MSI avec les pilotes, le firmware et les réglages finaux encore à venir. Ces machines sont équipées d'un processeur Core i9-12900HK avec 14 cœurs (5 GHz max pour les cores P et 3,80 GHz pour les cores E) gravé en Intel 7 (10 nm superfin équivalent 7 nm selon le fondeur), d'un GPU Nvidia GeForce RTX 3080 Laptop, de 32 Go de RAM DDR5/4800 et de Windows 11. L'Hyper-Threading est bien sûr de la partie mais uniquement sur les cores P reposant sur la microarchitecture Golden Cove; ce qui donne donc 20 threads pour 20 coeurs, puisque les cores E exploitant la microarchitecture Gracemont ne sont pas multithreadés. Le GE76 mis à jour reprend le même châssis que le modèle de la génération précédente, mais il y a eu quelques améliorations, notamment un système de refroidissement thermique en métal liquide à changement de phase qui augmente les performances du CPU. MSI a également modifié la consommation de GPU pour la porter à 175 watts, contre 165 watts pour la génération précédente.  

A la différence des puces de bureau, les Alder Lake H pour les PC portables (haut de gamme) accueillent six coeurs performances pour huit coeurs basse consommation, mais seulement 20 threads (Crédit Intel)

Nous avons effectué tous les benchmarks, à l'exception de ceux concernant les jeux, sur des ordinateurs portables réglés sur le profil équilibré de MSI, plutôt que sur son profil de performance extrême, et également sur le mode GPU hybride plutôt que sur le mode discret. C'est en fait la façon dont Intel a configuré les ordinateurs portables dans son laboratoire, que nous avons laissé intact. Normalement, nous aurions opté pour le profil de performance le plus élevé afin d'obtenir les meilleures performances possibles, mais nous les avons laissés tels quels et nous voulions simplement le signaler afin d'écarter les hypothèses selon lesquelles Intel aurait pu truquer cet aperçu des performances en optant pour les paramètres de refroidissement maximum.  

Nous avons choisi les tests que nous voulions effectuer et nous les avons exécutés nous-mêmes en direct sur The Full Nerd (abonnez-vous à la chaîne YouTube de notre confrère PCWorld - du groupe IDG auquel LMI est affilié - si vous ne l'êtes pas déjà), mais ne vous méprenez pas : il s'agit d'ordinateurs portables provenant des laboratoires de test d'Intel ; il convient donc de rester prudent jusqu'à ce que des examens soient effectués avec des machines de série. Nous pensons que les performances du processeur que vous voyez ici sont probablement assez représentatives des performances atteintes par le portable de série. Mais il n'y a pas deux ordinateurs portables identiques, même s'ils sont de la même marque et du même modèle. Vous devez donc vous attendre à une petite variation dans les ordinateurs portables de jeu Alder Lake haut de gamme, mais pas à des écarts énormes.  

 

Intel et MSI ont travaillé de concert pour fournir un laptop GE76 Raider comme base de test pour la puce Core i9-12900HK  (Alder Lake Gen 12). Crédit MSI 

Sachez toutefois que les performances d'un CPU et d'un GPU ne sont pas statiques. La magie que chaque fabricant de PC apporte au refroidissement, au réglage et au choix des pièces peut avoir un impact très important sur les performances. En fait, il n'est pas possible d'isoler complètement le CPU dans un ordinateur portable. Vous devez évaluer les performances en vous basant sur l'ensemble de la plate-forme, et pas seulement sur le CPU ou le GPU qu'elle contient.  

Pour apporter un point de comparaison, deux autres PC portables ont été inclus dans ce test :  

Le MSI GE76 Raider de la génération précédente, équipé d'un Core i9-11980HK de 11e génération avec avec 8 cœurs, d'un GPU Nvidia GeForce RTX 3080 pour ordinateur portable avec un TGP de 165 watts et 32 Go de DDR4/3200. Cet ordinateur portable est réglé sur le paramètre de performance Extrême.  

Un Asus Strix Scar G17 équipé d'un AMD Ryzen 9 5900HX avec 8 cœurs, d'un GPU Nvidia GeForce RTX 3080 pour ordinateur portable avec un TGP de 130 watts et 32 Go de DDR4/3200. Cet ordinateur portable a été testé en mode Turbo.  

Malheureusement, en raison de nos contraintes de temps, nous n'avons pas été en mesure de mettre à jour les ordinateurs portables Core 11e génération et Ryzen 9 vers Windows 11. Heureusement, pour la plupart des benchmarks CPU que nous avons effectués, la différence de système d'exploitation peut être minime.    

Aperçu des performances de l'Intel Core i9-12900HK  

Nous allons commencer notre évaluation avec le populaire Cinbench R20 de Maxon en utilisant son test multithread par défaut. Cinebench est basé sur le moteur de modélisation et de rendu 3D Cinema4D de la société, vendu en tant qu'application autonome et également inclus dans d'autres produits, comme After Effects d'Adobe. Ce test travaille en mode multithread, et plus de cœurs signifie plus de vitesse. Les résultats obtenus ne sont pas vraiment surprenants si l'on se rappelle que les processeurs Alder Lake H de 12e génération d'Intel sont de conception hybride, avec six "cœurs de performance" améliorés couplés à huit "cœurs d'efficacité" basse consommation dans ce Core i9-12900HK. Cela signifie que 14 cœurs (même si huit d'entre eux sont plus légers que les cœurs de Ryzen et de la 11e génération) permettent d'obtenir plus de performances dans Cinebench R20. Néanmoins, le Core i9 de 12e génération dépasse le Ryzen 9 5900HX et le Core i9-11980HK d'environ 30 %.     

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. ( Crédit IDG)  

Même si nous le souhaitons vivement au quotidien, la grande majorité des applications utilisées n'exploitent pas tous les cœurs disponibles. En fait, les performances d'un seul cœur peuvent avoir plus d'importance pour ce que vous faites tous les jours que les performances multi-cœurs, c'est pourquoi nous avons également exécuté Cinebench R20 en utilisant un seul thread pour évaluer les performances.  

Les cœurs "Alder Lake" de 12e génération d'Intel améliorent considérablement l'efficacité par cycle horloge et nous voyons cela se manifester ici, où le Core i9-12900HK de 12e génération est environ 16 % plus rapide que le Ryzen 9 5900HX et 9,3 % plus rapide que le Core i9-11980HK de 11e génération. Il faut savoir qu'aucun de ces processeurs rivaux n'est lent. L'été dernier, en fait, nous avions l'impression que le tout nouveau Ryzen 9 5900HX d'AMD était un monstre par rapport à tous les processeurs sortis précédemment. Quelque temps après, il a ensuite été lui-même éclipsé par le Core i9-11980HK de 11e génération, tout aussi impressionnant.   

  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. ( Crédit IDG)     

Vient ensuite le très similaire Cinebench R23, qui, contrairement au Cinebench R20, s'exécute en 10 minutes environ. Ce point est important, car les processeurs modernes génèrent tous énormément de chaleur lorsqu'ils fonctionnent et perdent en performances lorsqu'ils chauffent. Alors que Cinebench R20 prend environ une minute pour fonctionner, les 10 minutes de Cinebench R23 sont susceptibles d'affecter les performances. La bonne nouvelle pour la 12e génération est qu'elle reste la gagnante, puisque 14 cœurs, c'est toujours plus que 8 cœurs. La différence de performances entre les processeurs se resserre un peu, mais le Core i9-12900HK offre toujours un avantage de 23 % sur le Ryzen 9 5900HX et de 16 % sur le Core i9 de 11e génération.  

Un autre avantage de l'exécution de Cinebench R23 est que les fans de Mac peuvent également comparer les performances directement, puisque Cinebench R23 de Maxon a une version native pour les machines M1 d'Apple. Bien que nous n'ayons pas testé directement le MacBook Pro 14, notre publication sœur Macworld l'a fait, et a enregistré un score de 12 381 points pour le MacBook Pro 14 avec son CPU M1 Pro à 10 cœurs. Cela donnerait au Core i9-12900HK de 12e génération un avantage de 21 % sur un MacBook Pro 14. Macworld n'a pas passé en revue le M1 Max, mais d'autres magazines ont rapporté des performances comprises entre 12 300 et 12 700 pour le plus musclé M1 Max.  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)    

Comme pour Cinebench R20, nous mesurant également un score dans Cinebench R23 en utilisant un seul thread. Il est intéressant de constater que l'écart se creuse un peu ici, le Core i9-12900HK de 12e génération dépassant le Ryzen 9 5900HX d'environ 26,5 % et le Core i9-11980HK de 11e génération de 16,6 %. Pour le M1 Pro du MacBook Pro 14, Macworld a enregistré un score de 1 531. Cela représente un avantage de 23,6 % pour le CPU de 12e génération par rapport au M1 Pro.  

 

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)     

Vient ensuite le benchmark CrossMark de BAPCo. Il s'agit essentiellement d'une version réduite de son test tentaculaire SYSMark, qui utilise des applications réelles pour évaluer les performances. Mais plutôt que d'utiliser des applications commerciales, CrossMark est construit à partir de programmes open source et vise à évaluer la productivité, la créativité (photo et vidéo) et la réactivité, qu'il définit comme le passage d'un logiciel à l'autre ou le démarrage d'une application. Il est compilé avec des compilateurs open source et est conçu pour fonctionner sur Windows, MacOS, iOS et Android. Sur les PC Windows, le Core i9 12e génération est 36 % plus rapide que le Ryzen 9 5900HX et 21,5 % plus rapide que la puce Intel 11e génération.  

Encore une fois, nous n'avions pas de score pour CrossMark pour MacOS, mais la base de données publique que BAPCo publie place le portable M1 Max le plus rapide à 1 670 points, ce qui place le Core i9-12900HK à environ 18% plus rapide. Comme toutes les bases de données publiques de benchmarks, il est toujours difficile de connaître la provenance des résultats, mais nous espérons qu’ils ont été réalisés sérieusement avec les derniers pilotes et sans applications en arrière-plan. En examinant les détails, M1 Max dépasse légèrement le Core i9 de 12e génération dans la partie Créativité, avec un score de 2 254 contre 2 132 pour le Core i9 de 12e génération, mais le tout dernier CPU d'Intel le bat de 25 % en productivité avec un score de 1 874. Il est intéressant de noter que le système Alder Lake H écrase également le M1 Max dans le test "Responsive" de CrossMark à hauteur de 59,9 %, avec un score de 1 836 pour le Core i9.  

  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. ( Crédit IDG)  

Les suites tout-en-un telles que CrossMark tentent de mesurer tout ce que vous pouvez faire sur votre ordinateur, mais la grande majorité du monde ramène le bacon de la dinde à la maison en utilisant la suite Office de Microsoft. Pour satisfaire Bill Lumberg, nous avons donc également effectué le test Procyon Office d'UL, qui utilise Microsoft Word, PowerPoint, Excel et Outlook pour simuler ce que la plupart des gens font toute la journée en attendant l'heure de 17 heures. Le Core i9-12900HK de 12e génération l'emporte, mais ce n'est vraiment déterminant, la puce d'Intel ne dépassant les systèmes Core et Ryzen 9 de 11e génération que de 5 %. Franchement, si vous utilisez un Core i9 ou un Ryzen 9 avec une GeForce RTX 3080 pour faire des slides sur PowerPoint, vous faites probablement fausse route.  

  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)     

Notre prochain résultat est basé sur Principled Technologies WebXprt 3. Il s'agit d'un test de référence basé sur le Web, conçu pour mesurer les performances du navigateur en matière d'amélioration des photos, d'organisation d'un album à l'aide de l'IA, d'évaluation des options d'achat, de chiffrement de notes, de numérisation OCR, de génération de graphiques de vente et de travaux en ligne. Il s'agit de fonctionnalités assez avancées pour un test de navigateur. Tous nos résultats ont été générés en utilisant Edge sur Chromium 97. Le Core i9-12900HK est à nouveau en tête, avec un score d'environ 9,5 % plus rapide que la puce de 11e génération et 16,2 % plus rapide que le Ryzen 9.  

 

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. ( Crédit IDG)  

Nous avons réussi à faire tourner des jeux sur le Core i9-12900HK de 12e génération, mais il y a beaucoup de réserves dans notre comparaison que nous voulons vraiment souligner. Bien que tous les ordinateurs portables soient équipés de GPU GeForce RTX 3080 Laptop, leurs puissances nominales n'étaient pas les mêmes, ce qui peut rendre toute comparaison dans le domaine des jeux très approximative. C'est particulièrement vrai pour le système Ryzen 9, qui était associé à un GPU de 130 watts, contre 165 watts pour la 11e génération et 175 watts pour la 12e génération. Cela représente une enveloppe thermique et énergétique supérieure de 27 % pour le PC portable de 11e génération et de 35 % pour celui avec le Core i9-12900HK. Entre la 11e génération et la 12e génération, il n'y a qu'une différence d'environ 6 % dans la puissance du GPU.     

Cela dit, il convient également de souligner que l'un des problèmes rencontrés l'année dernière était la difficulté à obtenir des PC portables de jeu avec des GPU de puissance supérieure. Donc, si la plupart des GPU de 165 watts n'étaient que dans les machines Intel, alors peut-être que la comparaison est juste ?     

Les performances de jeu ne dépendent pas toujours de la puissance du GPU et nous le voyons ci-dessous dans notre premier résultat de Ashes of the Singularity : Escalation. Nous avons exécuté ce benchmark à 1080p en utilisant le préréglage Crazy pour les graphiques et en optant pour le benchmark centré sur le CPU. Le benchmark centré sur le CPU met plus d'unités sur l'écran, ce qui devrait pousser le CPU plus fort que le test ordinaire centré sur le GPU. Vous pouvez voir que les systèmes Ryzen 9 et 11ème génération sont à égalité, malgré une différence d’enveloppe thermique GPU non négligeable. Cela nous rend encore plus impressionnés par l'avance de 11,7 % du Core i9-12900HK sur les autres. Le test ne semble pas se soucier de la puissance du GPU, mais la dernière puce d'Intel a une avance à deux chiffres dans le test CPU.  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)  

Notre prochain résultat de  test avec un jeu est Far Cry New Dawn exécuté à 1080p en utilisant le préréglage ultra. La mise en garde ici est que cette série de jeux a longtemps défavorisé les puces d'AMD, mais cela a changé avec la série Ryzen 5000 de bureau, qui a vu AMD effectivement éclipser le meilleur CPU de 10e génération d'Intel. Le Ryzen 5000 pour ordinateur portable, cependant, dispose de moins de cache, ce qui pourrait ne pas lui donner la même impulsion. Cependant, étant donné que l’enveloppe thermique du GPU du PC portable Core i9-12900HK est supérieur de 35 %, nous ne pensons pas qu'il soit nécessairement juste de faire des comparaisons directes avec le système Ryzen 9, alors considérez-le comme une référence.     

Nous pensons qu'il est juste de comparer les performances avec le GE76 Raider 11e génération, cependant, puisque les deux GPU sont séparés par seulement dix watts de puissance. Le GE76 12e génération équipé d'un Core i9-12900HK remporte une victoire à deux chiffres, avec un taux de rafraîchissement 11,8 % plus rapide environ.  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)  

Notre dernier résultat de jeu provient du populaire Counter Strike : Global Offensive, qui est un jeu de faible intensité graphique. Nous pensions qu'il s'agirait d'un jeu exigeant en termes de CPU, mais les résultats reflètent les différences de puissance de GPU entre les différentes machines testées. L'ordinateur portable Core i9-12900HK est toujours plus rapide que celui de 11e génération, mais la différence est d'environ 6 %. Nous devrons attendre les pilotes finaux pour vraiment faire un aviis définitif pour les jeux.  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)   

Nous avons gardé notre dernier résultat officiel pour le benchmark le plus populaire sur Twitter : Geekbench 5. Il s'agit d'une suite de tests populaire et multi plateforme basée sur un ensemble de petites "boucles" de programmation conçues pour simuler diverses fonctions telles que la décompression de JPEG, la décompression de texte, le chiffrement, l'IA, etc. Nous estimons que la valeur de Geekbench réside dans les sous-scores qui permettent de plonger dans les performances de chaque résultat individuel. En outre, nous ne comparons généralement que les résultats obtenus sur la même plate-forme. Mais ce n'est pas comme ça que sont créées les prises de position sur Twitter, donc nous allons ici nous en tenir au score global.     

Le résultat donne à l'Intel Core i9-12900HK un avantage massif de 56,6 % sur la puce Ryzen 9 5900HX. La puce de 12e génération est tout aussi impressionnante par rapport à son prédécesseur, avec une augmentation de 40 % des performances par rapport au Core i9 de 11e génération. Encore une fois, il est bon de rappeler que nous n’avons pas retenu des processeurs lents, les Core i9 de 11e génération et les Ryzen 9 ayant fourni des performances époustouflantes l'été dernier, ce qui rend la victoire du 12900HK d'autant plus stupéfiante.     

Nous ne disposons pas d'un score interne pour le M1 Pro, nous allons donc nous inspirer de Macworld. Il rapporte un score de 12 544 points pour le M1 Pro avec 10 cœurs et de 12 590 pour le M1 Max avec 10 cœurs aussi. Cela place le M1 Max à seulement 6 % du Core i9 12e génération, et bien que l'utilité de Geekbench en tant qu’avis final sur les performances ait quelques limites réelles, c'est tout de même un résultat impressionnant pour le M1 d'Apple et les puces 12e génération d'Intel.  

Des barres plus longues indiquent une meilleure performance. Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "ouvrir dans un nouvel onglet" pour voir l'image originale. (Crédit IDG)  

Que se passe-t-il lorsque vous essayez de décomposer les performances d'un Ryzen 9 à 8 cœurs ou d'un Core i9 de 11e génération par rapport à un M1 Max à 10 cœurs et au Core i9-12900HK à 14 cœurs ? Il suffit de regarder le benchmark de performance à un seul cœur de GeekBench 5. Face au Ryzen 9, le Core i9 12e génération affiche un avantage de 27 %, et un gain de 14,6 % par rapport à la puce Core 11e génération. Si l'on se réfère à l'article de Macworld sur le MacBook Pro, on constate des scores presque identiques de 1 774 points pour le M1 Max et de 1 778 pour le M1 Pro, ce qui se situe dans la marge d'erreur. Cela place le Core i9-12900HK avec une victoire de 6,8 % sur le M1 Pro et le M1 Max.  

Pour notre dernier pointage, nous avons effectué le benchmark Premiere Pro de PugetBench, mais il s'agit d'un test pour lequel nous nous demandons si d'autres réglages sont encore à venir. PugetBench est le benchmark populaire de Puget System qui mesure un ensemble assez avancé d'actions et d'exportations dans Premiere Pro d'Adobe. Nous n'avons malheureusement pas de résultats pour les PC portables Ryzen 9 et Core i9 11e génération utilisant la version actuelle de Premiere Pro (22.1), nous avons donc récupéré quelques résultats publiés dans la base de données de PugetBench générée par les utilisateurs. Comme nous n'avons aucune idée des conditions dans lesquelles ils ont été exécutés, nous n'avons pas la même confiance en eux que les scores de, disons, Macworld ou d'autres supports reconnus. Néanmoins, nous avons vu un score dans la base de données de 693 pour un ordinateur portable Ryzen 9 5900HX avec un GPU GeForce RTX 3080 Laptop, et un score de 892 pour une machine Core i9-11980HK avec un GPU GeForce RTX 3080 Laptop. Le Core i9-12900HK a obtenu un score solide de 1 037, ce qui laisse penser que l'affaire est close. Le problème pour le Core i9 de 12e génération est le score rapporté dans la base de données de PugetBench pour un MacBook Pro M1 Max : 1 324. Comme pour le Ryzen 9 et le Core i9 de 11e génération, nous ne connaissons pas les conditions d'exécution de ce MacBook Pro, mais c'est néanmoins impressionnant. En même temps, nous avons vu de très grandes variations de performances dans le benchmark Premiere Pro de PugetBench basé sur la capacité QuickSync des cœurs graphiques intégrés d'Intel. Il est tout à fait possible que nous voyions le score PugetBench du Core i9-12900HK augmenter avec les pilotes finaux. Il est également possible qu'il ne bouge pas du tout. Nous devrons attendre et voir.  

Et c'est, en fin de compte, la faiblesse de tout aperçu des performances. Bien qu'il ait été amusant de voir le Core i9-12900HK 12e génération d'Intel se pavaner et surpasser ses rivaux Ryzen 9, Core i9 11e génération et M1 Max dans de nombreuses tâches, vous devez attendre d'avoir les chiffres définitifs des évaluateurs des produits finaux avant de prendre toute décision d'achat. Espérons que vous n'aurez pas à attendre longtemps.