3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

L'Image du jour

3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

20% des salariés prêts à vendre leurs mots de passe

Menée par Vanson Bourne au niveau mondial, l'étude 2016 Market Pulse de SailPoint Technologies montre une augmentation du nombre d'utilisateurs en entreprise qui accepteraient de vendre leurs mots de passe à une organisation extérieure, la plupart pour moins de 1000 dollars et certains pour moins de 100 dollars. En France, seuls 16% des répondants se disent prêts à le faire.

Pas une semaine ne passe sans qu’une ou plusieurs études mettent le doigt sur le risque que les politiques de sécurité informatique laxistes font désormais peser sur les entreprises. Et dans ce tableau, la mauvaise gestion des mots de passe compte immanquablement parmi les points faibles.

L’édition 2016 de l’étude SailPoint Technologies, réalisée par Vanson Bourne, montre que la situation s’est détériorée en la matière. Cette année, un utilisateur sur cinq - parmi le millier de collaborateurs d’entreprises de plus de 1000 salariés interrogés au niveau mondial - serait prêt à vendre ses mots de passe à une organisation externe. Cette moyenne de 20% au niveau global se décline de façon très différente par pays. Si elle correspond aux réponses obtenues en Allemagne, ce pourcentage descend à 16% en France et au Royaume-Uni, tandis qu'il grimpe à 27% aux Etats-Unis. C’est aux Pays-Bas et en Australie qu’il est le moins élevé, ne dépassant pas 12%.

Ces utilisateurs peu regardants n’étaient en moyenne qu'1 sur 7 l’an dernier, ce qui avait déjà littéralement stupéfié les commanditaires de l’étude. De surcroît, ceux qui étaient prêts à le faire auraient alors accepté de les céder pour 150 malheureux dollars. Cette année, en moyenne, 44% d’entre eux le feraient pour moins de 1000 dollars (50% en France et 56% au Royaume-Uni), mais certains sont toujours prêts à les brader, même à moins de 100 dollars.

32% d'utilisateurs partagent leurs mots de passe avec leurs collègues

L’an dernier, un cinquième des répondants disaient partager leurs mots de passe avec leurs collègues et 56% utilisaient le même mot de passe pour plusieurs applications. Cette année, alors même qu’ils reconnaissent être préoccupés par la sécurité de leurs données personnelles, à plus de 80%, le pourcentage des utilisateurs mettant en danger les données de leur entreprise a encore augmenté. Ils sont 32% en moyenne à partager leurs mots de passe avec leurs collègues (les plus nombreux sont en France et aux Pays-Bas où ce pourcentage monte à 38%). Et ils sont cette fois 65% au niveau mondial à n’utiliser qu’un seul mot de passe pour plusieurs applications. La France est au-dessus de cette moyenne avec 73% tandis que l’Allemagne n’est qu’à 53%.

26% transfèrent des informations sensibles vers le cloud

Pourtant, un tiers des répondants dit avoir été impacté de façon personnelle par l’un des récents vols de données et 85% d’entre eux indiquent qu’ils réagiraient de façon négative si leurs informations personnelles étaient dérobées par une entreprise. Dans leur cadre professionnel, un tiers d’entre eux a acheté une application SaaS sans en avoir averti le département informatique (soit une augmentation de 55% par rapport à l’an dernier). Plus de 40% des répondants disent par ailleurs avoir eu accès à différents comptes professionnels après avoir quitté leur précédent employeur. Enfin, 26% des collaborateurs interrogés admettent charger des informations sensibles vers des applications cloud avec l’intention spécifique de partager ces données à l’extérieur de l’entreprise.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
12 Avril 1996 n°673
Publicité
Publicité