Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

L'Image du jour

Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

La refonte du SI face à la transformation numérique

Dernier Dossier

La refonte du SI face à la transformation numérique

La meilleure façon d'illustrer la transformation numérique est d'apporter des témoignages concrets d'entreprises. C'est dans cette optique que la...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

2017, année de la grande bascule vers l'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle ouvre des perspectives passionnantes en termes de défi technologique tout en faisant planer l'ombre d'une intelligence échappant à tout contrôle humain. (crédit : D.R.)

L'intelligence artificielle ouvre des perspectives passionnantes en termes de défi technologique tout en faisant planer l'ombre d'une intelligence échappant à tout contrôle humain. (crédit : D.R.)

2016 a été une grande année pour l'intelligence artificielle. Mais l'année 2017 devrait être encore plus prospère. Les progrès dans le domaine de l'IA devraient continuer à s'accélérer l'an prochain, avec une adoption encore plus forte par l'industrie, les entreprises, dans les applications et les services.

Depuis des années, les chercheurs promettent une révolution dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). En 2016, la technologie a fait des progrès majeurs. Et aujourd’hui, le temps de cette révolution semble enfin arrivé. « L’année 2016 a été exceptionnelle pour l’IA », a déclaré Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights & Strategy. « Des géants de l'industrie comme Microsoft, Google, Amazon, IBM, Intel et Nvidia, s’ils n’ont pas tous fait de l’IA un de leurs objectifs principaux, ont soutenu le secteur et ont multiplié leurs offres pour démocratiser ces technologies ». L’année 2016 a également été marquée par une forte implication de l’industrie dans l’IA. Ainsi, selon le cabinet d’études spécialisé dans le secteur technologique CB Insights, au cours de la seule année 2016, au moins 20 entreprises travaillant dans le domaine de l’intelligence artificielle ont été acquises. En 2016, Apple a acquis Emotient, Tuplejump et Turi ; Salesforce a racheté PredictionIQ et MetaMind ; Google a mis la main sur Api.ai et Moodstocks ; et Intel a acquis Itseez, Nervana Systems et Movidius. Au cours de l’année, Twitter, eBay, Oracle, Amazon, Microsoft et GE ont également acquis des entreprises IA, parmi lesquelles un certain nombre de start-ups. Ce qui signifie aussi que les grandes entreprises souhaitent autant récupérer les chercheurs spécialisés en IA que la technologie sur laquelle ils travaillent.

Autant dire que les gros acteurs de l'industrie technologique, et hors de cette industrie, commencent à se rendre à l’évidence : l’IA est appelé à jouer un grand rôle dans leurs activités, soit pour aider les clients à choisir en ligne le vêtement qui leur va le mieux, soit pour faciliter le trafic en aidant les automobilistes à éviter un embouteillage sur un trajet, soit encore pour repérer une tentative de fraude sur les comptes clients d’une banque, ou encore pour interagir avec les clients par commandes vocales, textos ou chat. Pour les dirigeants du site 1-800-Flowers, les technologies d'intelligence artificielle sont si importantes qu'elles vont probablement changer radicalement leur activité. « Le changement à venir est aussi important que lors du démarrage du commerce électronique », a déclaré cet automne dans une interview, Chris McCann, président et CEO de 1-800-Flowers.com. « L’IA va nous permettre des relations très avancées avec nos clients. C’est comme si nous démarrions une toute nouvelle entreprise ».

2017, année des assistants intelligents et des véhicules autonomes

Au mois de mai dernier, Google a montré son très fort intérêt pour l’intelligence artificielle. Lors de sa conférence annuelle des développeurs Google I/O, le géant de la recherche a dévoilé plusieurs produits AI dont Google Assistant, un device Google Home, une application de chat Allo et une application de chat vidéo Duo. En octobre dernier, le président et CEO d'IBM, Ginni Rometty, a déclaré, lors du discours qu’elle a prononcé pendant la conférence World of Watson, que dans les cinq prochaines années, chaque décision majeure - personnelle ou commerciale - serait prise à l'aide du système Watson A.I.

Ce genre de déclaration montre qu’il croit fortement dans les avancées de la technologie. « Les évolutions attendues sont au rendez-vous. Mais ce niveau se déplace rapidement et une évolution encore plus rapide de la technologie pourrait changer cette dynamique de façon spectaculaire. Et beaucoup de gens travaillent pour que cela se produise », a déclaré Rob Enderle, analyste chez Enderle Group. « L'an prochain, il y aura encore plus de systèmes intelligents, un nombre encore plus important d'assistants intelligents et beaucoup plus de véhicules autonomes, voire même des tests de drones autonomes. En d'autres termes, au cours de l'année à venir, les progrès de l'intelligence artificielle vont commencer à se propager dans différents domaines. Ce ne sont plus de simples avancées ». L’IA elle-même pourrait alimenter ce progrès. « À l'heure actuelle, l’intelligence artificielle est en grande partie créée par les humains », a encore déclaré Rob Enderle. « La prochaine vague interviendra vraisemblablement quand les systèmes IA seront utilisés de manière plus systématique pour créer de futurs systèmes IA. La vitesse d’évolution ne suivra probablement plus alors une échelle linéaire et deviendra logarithmique.

L'IA embarqué dans un grand nombre d'applications

Selon David Moorhead, en 2017, de plus en plus d'entreprises utiliseront des plates-formes basées sur l'intelligence artificielle dans leurs applications et services. « De plus en plus d’entreprises vont adopter des systèmes A.I », a déclaré l’analyste. « Et Tesla aura pratiquement finalisé les capacités de conduite autonome de ses véhicules... ». L’analyste ne pense pas que nous soyons encore au point de basculement. « Mais nous en sommes proches. Probablement, ce basculement aura lieu l’an prochain, quand l’IA aura fait son chemin dans un plus grand nombre d'applications », a-t-il estimé. L’analyste d’IDC Dave Schubmehl, pense également qu’un plus grand nombre d’entreprises adopteront l’IA l’an prochain. « On devrait assister à une augmentation significative de la distribution et de l'utilisation de l’IA et son intégration dans les applications d'entreprise, pour fournir du conseil, des recommandations, des prévisions », a-t-il déclaré. « Nous sommes sur la bonne voie compte tenu de ce que l’on observe sur le marché ». Cependant, s’il reconnaît les gros progrès dans les systèmes de conversation IA il juge décevant les progrès dans les assistants numériques axés sur le consommateur. David Moorhead, qui rejoint ce point vu, a ajouté : « Les agents intelligents comme Alexa et Siri ne sont pas aussi avancés qu’on pouvait le prévoir ». Mais tous deux espèrent cependant qu’ils bénéficieront d’une forte évolution en 2017.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 10/01/2017 à 08h57 par Théo789 (Membre) :

L'IA est encore une simple intelligence mécanique par opposition à une intelligence créatrice. C'est une intelligence analytique qui permet avec les données massives de surpasser l'intelligence mécanique de l'homme. Une calculatrice fait aussi partie ce type d'intelligence! L’IA est plutôt un complément à l’intelligence humaine que son remplaçant.

Signaler un abus

le 03/01/2017 à 19h19 par Visiteur10137 :

"La vitesse d’évolution ne suivra probablement plus alors une échelle linéaire et deviendra algorithmique."
N'est-ce pas plutôt "logarithmique" ou exponentielle ?

Signaler un abus

le 03/01/2017 à 10h58 par Visiteur10134 :

Pour info, Ginni Rometty d'IBM est une femme.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

#LMItoutneuf

lancement dans

Publicité
Publicité
Publicité