Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

336 milliards de données personnelles récupérées en un mois par cinq sites

336 milliards de données personnelles récupérées en un mois par cinq sites

On savait déjà que les sites Internet se servaient des données collectées par les clics des internautes pour affûter leurs campagnes de publicité en ligne, aujourd'hui on connaît l'ampleur du phénomène. D'après une étude réalisée par ComScore pour le New York Times, en l'espace d'un mois, 336 milliards d'informations ont ainsi été récupérées par les serveurs de Google, AOL, Microsoft, MySpace et Yahoo. Ce dernier détient d'ailleurs la palme du nombre d'informations collectées (110 milliards), soit 811 par internaute qui s'est connecté au site de recherche en ligne. Jusqu'à présent, ComScore se contentait de classer les sites Internet en fonction de leur popularité, en se basant principalement sur le nombre de visiteurs par mois. Aujourd'hui il pousse l'étude plus loin, en comptabilisant le nombre de données, apparemment anodines, mais jugées « personnelles » (comme l'achat d'un livre, le choix d'un voyage, d'un vêtement) transmises aux serveurs de quinze célèbres sites Internet. Les internautes peu inquiets par le ciblage comportemental De nombreuses associations de protection des données personnelles ont déjà tiré la sonnette d'alarme, mais ComScore estime que du côté des internautes l'inquiétude est loin d'être au rendez-vous. Et pour cause : contrairement à Facebook, qui a, selon le cabinet, clairement communiqué sur Beacon, son outil de ciblage publicitaire comportemental (après, rappelons-le, avoir fait l'objet d'une vaste polémique), sur les autres sites la collecte de données reste relativement peu visible pour l'utilisateur. Les sites Internet se dotent de plus en plus d'outils pour analyser le comportement des internautes, afin de mieux cibler l'envoi de publicités. En avril 2007, Google a racheté DoubleClick (une agence de publicité en ligne) pour 3,1 Md$ avant de se rapprocher de Publicis, puis en mai Microsoft s'est payé aQuantive pour 6 Md$, Yahoo s'est offert BlueLithium pour 300 M$ et AOL a racheté Quigo pour la même somme.



Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
20 Mars 1989 n°360
Publicité
Publicité