La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

AlphaGo Vs Lee SeDol : L'Homme perd la 1ère manche face à Google Deepmind

Lee SeDol, en pleine réflexion stratégique, ce matin à Séoul face au programme AlphaGo de Google Deepmind. (crédit : D.R.)

Lee SeDol, en pleine réflexion stratégique, ce matin à Séoul face au programme AlphaGo de Google Deepmind. (crédit : D.R.)

Ce matin, le suspense a duré jusqu'au bout de la première manche dans la partie de jeu de Go qui oppose en ce moment le joueur sud coréen Lee SeDol au programme AlphaGo de Google Deepmind. Mais c'est finalement le programme informatique qui a gagné. La deuxième manche se déroulera demain matin, à partir de 4h30 en direct sur YouTube.

Dans la partie de jeu de Go qui vient de s’engager à Séoul entre le joueur coréen Lee SeDol et le programme AlphaGo développé par Google Deepmind, c’est le système informatique qui vient de remporter la première manche. La compétition, qui a démarré ce matin, est retransmise en direct sur YouTube. Son déroulement suscite l’intérêt de nombreux amateurs sur tous les continents comme l’avaient fait en 1997 les parties d’échecs dans lesquelles le champion Garry Kasparov affrontait l’ordinateur Deep Blue d’IBM et, en 2011, le jeu télévisé Jeopardy. Ce dernier mettait à l’épreuve un autre système d’IBM, le désormais célèbre Watson qui exploite les technologies cognitives développées par le fournisseur américain.

A Séoul, il reste encore quatre parties au cours desquelles Lee SeDol, l’un des meilleurs joueurs mondiaux de Go, va continuer à se mesurer à AlphaGo. Le gagnant du match remportera la somme de 1 million de dollars. Google Deepmind a déjà indiqué qu’il en ferait don à des fondations en cas de victoire de son programme. Ce genre d'épreuves, toujours très suivies, soulèvent à chaque fois des réflexions et des inquiétudes sur l’évolution des systèmes informatiques et leur capacité à dominer ceux qui les ont créés. Quelle place occuperont dans le futur de l’humanité les ordinateurs ayant appris à penser comme des êtres humains, en partie par la mise en oeuvre d’algorithmes d’apprentissage machine qui commencent aujourd’hui à être exploités dans des logiciels ayant vocation à être utilisés couramment. Sur YouTube, en attendant le lancement de la première partie opposant le joueur coréen et AlphaGo, un internaute a lancé un message éloquent : « Sauve le monde Lee SeDol » et un autre a renchéri par un « 10 minutes avant la fin de l’humanité ».

AlphaGo utilise l'approche de Monte Carlo pour anticiper ses coups

En octobre dernier, AlphaGo avait déjà gagné sur le score de 5-0 contre Fan Hui, trois fois champion d’Europe, ce qui a encouragé les chercheurs de Google Deepmind à défier cette fois Lee SeDol. Ce dernier a en effet gagné au cours des dix dernières années plusieurs tournois clés de ce jeu de Go qui domine largement au Japon, en Chine, en Corée du Sud et à Taïwan. En octobre, AlphaGo avait joué de façon défensive face à Fan Hui et le champion européen avait fait quelques erreurs. Mais à Séoul, ce matin, les deux adversaires se sont montrés très agressifs, a souligné sur l’événement le commentateur Michael Redmond. Le programme informatique s’est fortement renforcé depuis l'automne. Selon Google Deepmind, l’algorithme de recherche d’AlphaGo se rapproche davantage du fonctionnement humain que Deep Blue d’IBM ne le faisait. Pour effectuer ses recherches, l’ordinateur spécialisé dans le jeu d’échecs mettait en oeuvre la force brute. Il testait des milliers de positions, bien davantage qu’AlphaGo qui, de son côté, anticipe en jouant le reste du jeu dans son « imagination ». Il utilise pour le faire l’arbre de recherche de l’approche de Monte Carlo qui explore toutes les séquences possibles, explique Google Deepmind. Selon ce dernier, la technique de son programme serait supérieure aux précédents programmes Monte-Carlo, AlphaGo recourant aux réseaux neuronaux pour guider ses recherches. 

Le prochain match entre ce dernier et Lee SeDol aura lieu demain 10 mars, à 13:00, heure de Séoul (4:30 à Paris). On peut revoir la première manche sur YouTube

 

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
26 Mars 1999 n°803
Publicité
Publicité