Advertisement
Une trentaine de sociétés dont HTC et Sequoia Partners ont créé une alliance au capital de 10Md$ pour investir dans la réalité virtuelle et augmentée.

L'Image du jour

Une trentaine de sociétés dont HTC et Sequoia Partners ont créé une alliance au capital de 10Md$ pour investir dans la réalité virtuelle et augmentée.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

CES 2016 : Intel présenteTyphoon H, son drone anticollision

Le Typhoon H présenté au CES 2016 par le CEO d’Intel, Brian Krzanich. (crédit : D.R.)

Le Typhoon H présenté au CES 2016 par le CEO d’Intel, Brian Krzanich. (crédit : D.R.)

Lors de sa keynote d'ouverture du CES 2016, Intel a présenté le Typhoon H, un drone anticollision équipé de la technologie RealSense 3D héritée du tout récent rachat d'Ascending Technologies. Il sera vendu dès cette année pour moins de 2 000 dollars.

Pour sa conférence d'ouverture du CES 2016 à Las Vegas (6-9 janvier), Intel a mis à l'honneur, une fois n'est pas coutume, les objets connectés. Et en particulier son dernier drone, le Typhoon H. Pour montrer les capacités anticollision de sa création rendues possible grâce à la technologie RealSense 3D d'Ascending Technologies qu'il vient de racheter, Intel a confronté son objet volant à cycliste en BMX. Selon le CEO d’Intel, Brian Krzanich, « c’est la première fois qu’une technologie anticollision aussi sophistiquée est proposée sur un drone grand public ». Celui-ci a précisé que le Typhoon H serait commercialisé au cours du premier semestre de cette année et qu’il coûterait moins de 2 000 dollars HT. Fabriqué par Yuneec (prononcer « Unique »), le Typhoon H utilise la technologie RealSense 3D d'Intel pour esquiver automatiquement les obstacles en vol. Il dispose également d'une caméra 4K et d’hélices pliables qui le rendent facilement transportable. Un écran permet au pilote de voir en temps réel les images transmises en vol par la caméra embarquée.

L’an dernier, Intel avait montré une technologie similaire, mais toujours à l’état de prototype. Avec le Typhoon H, cette technologie devient abordable pour le grand public. Enfin, selon l’appréciation d’Intel. La technologie RealSense utilise trois caméras - une caméra de vision, une caméra infrarouge et un faisceau laser infrarouge - pour évaluer les distances et cartographier l’espace environnant. Cette technologie est également utilisée sur des ordinateurs portables, des tablettes et d’autres appareils. Pour montrer le drone en action, Intel a aménagé un espace sur le côté de la salle où avait lieu la keynote. Un cycliste s’est élancé sur un parcours balisé par des arbres en plastique, suivi par le drone qui esquivait les obstacles. « Nous sommes vraiment à l’aube d’une révolution dans le domaine des drones », a déclaré Brian Krzanich. Selon lui, les feux d'artifice seront bientôt remplacés par des essaims de drones illuminés.

Un paire de lunettes de soleil connectée avec Oakley

Selon notre confrère, la keynote d’Intel était sans doute l’une des plus divertissantes du CES. Elle a démarré par la réalisation d’immenses peintures murales numériques par un jeune artiste portant un casque de réalité virtuelle et manipulant des manettes VR à la place de ses pinceaux. Les vélos BMX étaient équipés de puces Curie d’Intel, qui transmettaient par infrarouge sur un écran géant des informations sur leur vitesse et la hauteur de leurs sauts. Enfin, Intel a présenté une paire de lunettes de soleil à commande vocale développée avec Oakley, qui enregistre l’effort et donne des conseils au sportif pendant son jogging ou son entrainement à vélo.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
15 Octobre 1990 n°428
Publicité
Publicité
Publicité