Les autorités américaines travaillent sur la requalification de l'ordinateur pilotant une voiture autonome comme un conducteur.

L'Image du jour

Les autorités américaines travaillent sur la requalification de l'ordinateur pilotant une voiture autonome comme un conducteur.

Le machine learning s'engouffre dans les entreprises

Dernier Dossier

Le machine learning s'engouffre dans les entreprises

Technologie connue, on l'utilise depuis plusieurs années dans les solutions de reconnaissance vocale, le machine learning ou apprentissage automatique...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

Commotion, un réseau Internet autonome libre et gratuit.

Commotion, un réseau Internet autonome libre et gratuit.

La plate-forme Open Source Commotion permet aux dissidents de communiquer en toute sécurité, et de se prémunir contre les coupures que pourraient effectuer leurs gouvernements.

Comme les récents événements survenus en Egypte et en Tunisie l'ont illustré, les dissidents du monde entier ont besoin d'une plate-forme sécurisée et fiable pour s'assurer que leurs communications ne peuvent pas être contrôlée ou coupées par des régimes autoritaires. À ce jour, les technologies destinées à contourner les communications bloquées ont porté principalement sur le développement des services qui s'exécutent sur des infrastructures de communication préexistantes. Libre et gratuit, le réseau autonome  Commotion devrait pouvoir répondre aux attentes des dissidents. D'origine américaine, il est soutenu par  l'Open Technology Initiative, une association qui milite pour le développement de logiciels libres  

Relier des équipements Wifi au réseau en peer-to-peer

Commotion est une plate-forme Open Source  de communication distribuée en mode « device-as-infrastructure » qui
permet à des équipements activés en WiFi (par exemple, les ordinateurs portables, les smartphones, les routeurs sans fil) d'être reliés directement (par les ondes WiFi) pour former un réseau de communication peer-to-peer. En s'appuyant sur une infrastructure maillée (MESH) et sans fil, Commotion contourne l'existant et est ainsi capable de soutenir les défenseurs des droits et organisations de la société civile qui travaillent autour du globe.

Tout d'abord, l'infrastructure distribuée du réseau ne permet plus aux gouvernements de perturber les communications en fermant les infrastructures de communication. Ensuite, Commotion améliore la sécurité des communications entre les militants en éliminant les points de contrôle centralisé, en autorisant directement  la communication peer-to-peer, en agrégeant et en sécurisant les flux individuels de communication.
Commotion permet donc de se prémunir des gouvernements hostiles qui surveillent, perturbent ou stoppent des communications. La plate-forme peut être utilisée pour renforcer la sécurité des dissidents en autorisant des échanges  en peer-to-peer.

Les utilisateurs de Commotion ont commencé à s'organiser autour de deux axes. Le premier est de mettre à niveau les ports client OLSR ( Optimized Link State Routing Protocol ), un protocole de routage destiné aux réseaux maillés, sans fil ou mobiles à partir de Windows, OS X, iPhone et Android. Cela permettra aux gens qui sont sur le terrain  de créer un intranet communautaire à partir de périphériques existants. Le deuxième axe porte sur une technologie Tor (projet de routage en oignons) pour rendre la navigation anonyme.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 05/09/2011 à 15h34 par peutetre (Membre) :

Donc les méchants gouvernements ne peuvent plus entraver la liberté sur la toile. Ce sont de gentils internautes qui en assureront la sécurité, PLOUM PLOUM TRALALA .... .... !

Signaler un abus

le 05/09/2011 à 12h40 par ggbal (Membre) :

quid d'une utilisation par des groupes extremistes? dissidents ne veut pas toujours dire 'liberté' et bonnes causes (mais qu'est ce qu'une bonne cause?). Sans doute tres interssant comme projet mais attention a ne pas engendrer quelque chose de pire que ce qui existe actuellement.

Signaler un abus

le 05/09/2011 à 11h28 par Un passant (Membre) :

Une coquille concernant le dernier §, lire Tor au lieu de Tort.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité