Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Curie, un PC de la taille d'un bouton chez Intel

Le microPC Curie d'Intel affiche une taille proche d’un bouton de veste.

Le microPC Curie d'Intel affiche une taille proche d’un bouton de veste.

Intel veut gagner la bataille pour votre corps avec l'ordinateur portable le plus petit jamais conçu appelé Curie. Si petit qu'il était à peine visible à l'auditoire lors d'une manifestation sur scène.

En pleine effervescence le marché des objets et vêtements connectés est au coeur du dernier CES de Las Vegas. Intel vient par exemple de présenter son micro-PC baptisé Curie. De la taille d'un bouton de veste, il était presque invisible sur scène lors de la keynote de  Brian Krzanich, CEO d'Intel, hier mardi à l'International CES à Las Vegas. Cet ordinateur de poche pourra équiper différents dispositifs nomades, même minuscules, de la taille d'une pièce de monnaie, a indiqué le CEO du fondeur. « Ce produit pourra équiper plusieurs vêtements avec différents facteurs de forme », a précisé le dirigeant. Des bagues, des pendentifs, des sacs et « oui, même des boutons sur nos vestes », a-t-il ajouté. Fraîchement sorti des laboratoires d'Intel, cette puce bourrée de capteurs a suivi le rythme cardiaque du CEO d'Intel lors de la keynote, et affiché les résultats sur un smartphone.


Le micro-PC Curie repose sur la puce Quark très basse consommation.

Les wearables font partie des objets stars de ce CES, avec une pléthore de smartwatches, de trackers d'activité physique et de casques de réalité augmentée. Intel veut mettre son circuit dans ces appareils, dont les ventes devraient atteindre plusieurs centaines de millions dans les années à venir. Le fondeur qui domine le marché des PC doit encore percer sur celui des objets et vêtements connectés. « Les wearables sont une extension naturelle de l'informatique », a déclaré M. Krzanich. «  Les wearables sont ultra personnelles ». Via une de ses filiales, Intel propose déjà une smartwatch baptisée Basis Peak, mais la firme préfère travailler avec des partenaires comme Oakley qui a présenté au CES des lunettes connectées pour athlètes. Intel a également collaboré avec le lunetier Luxottica pour proposer des objets connectés.

Mieux lutter contre ARM

Avec sa solution Curie, Intel a décidé de mieux s'armer pour contrer les produits développés à partir des circuits ARM et MIPS. Sur ce marché, le fondeur de Santa Clara proposait déjà la plate-forme Edison, annoncée l'année dernière, dont la taille était proche d'une carte SD. Mais au lieu des wearables, Edison a trouvé sa place dans des drones, des robots et d'autres solutions électronique.

Le micro-PC Curie repose sur la puce Quark très basse consommation qui possède des capacités de communication sans fil Bluetooth Quark. Des capteurs sans fil peuvent être greffés pour surveiller certaines activités.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 08/01/2015 à 14h38 par Visiteur5210 :

Quand on regarde la première phrase de l'article :
"Intel veut gagner la bataille pour votre corps avec l'ordinateur portable le plus petit jamais appelé Curie, qui est si petit, il était à peine visible à l'auditoire lors d'une manifestation sur scène."
on se pose la question :
"Une automatique translation est-ce ou les écrivains du article fatigué le réveillon encore par sont-ils ?"

Vous souhaitant une bonne année de relecture, un lecteur parfois perplexe.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
21 Juin 1996 n°683
Publicité
Publicité
Publicité