Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Différend entre Google et l'UE sur le statut juridique de l'adresse IP

Différend entre Google et l'UE sur le statut juridique de l'adresse IP

L'enquête en cours de la Parlement européen à propos du rapprochement de Google et de DoubleClick / (société de régie publicitaire en ligne) a soulevé ces derniers jours une autre question auprès des députés, celle du statut juridique de l'adresse IP (protocole Internet). Les élus européens se sont longuement penchés sur cette nébuleuse de l'Internet, et ont conclu que l'adresse IP constituait une donnée privée, au grand dam de Google et d'autres sites vivant de la publicité en ligne. « Si une personne peut être identifiée par son adresse IP, à ce titre elle est privée et son utilisation par les sociétés de l'Internet doit être réglementée », a déclaré Peter Schaar, coordinateur des Cnil européennes et président de l'Article 29, un groupe de protection des données personnelles dépendant de la commission européenne. D'ailleurs l'Union européenne a déjà tenté d'encadrer l'utilisation des données personnelles au travers de directives (datant de 1995 et 2002) qui définissent comme donnée personnelle « toute information concernant une personne physique identifiée ou identifiable ». Le traitement de ces informations (modalités de collecte, durée de conservation, utilisation...) est réglementé. L'Article 29 examinera dans quelle mesure les moteurs de recherche respectent les lois de protection de données, et devrait rendre ses premières conclusions avant la mi-juin. Le groupe encourage vivement le Parlement européen à adopter une loi définissant plus clairement le statut de l'adresse IP Google estime se servir des adresses IP pour « améliorer le service » aux internautes Sans surprise, Google et les autres sites qui vivent de la publicité en ligne ne sont pas d'accord avec les conclusions de Peter Schaar. Pour eux, l'adresse IP ne doit pas être considérée comme une donnée personnelle, mais comme une simple indication géographique d'un ordinateur, et non pas d'une personne. D'après John Steinback, porte-parole de Google, « un FAI peut relier une adresse IP à un abonné, mais un site Web visité par un internaute disposant d'une adresse IP ne peut pas relier cette dernière à une personne physique ». Google a par ailleurs argué que l'utilisation de ces adresses IP servent uniquement à apporter un meilleur service aux internautes. « Tout dépend du contexte » a encore précisé John Steinback. Dans sa réflexion, la Commission européenne est confrontée à un autre problème de taille : Internet est un réseau mondial, et si l'adresse IP bénéficie un jour d'un statut juridique, cela nécessitera d'homogénéiser la législation au niveau international. Un défi qui semble difficile à relever.



Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Avril 1985 n°187
Publicité
Publicité