Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
4
Réagissez Imprimer Envoyer

Du web au magasin, Samsung digitalise un point de vente

Christopher Partridge, chef produit moniteurs B2B chez Samsung Electronics France, devant l'écran tactile de la boutique éphémère à Paris. (crédit : S.L.)

Christopher Partridge, chef produit moniteurs B2B chez Samsung Electronics France, devant l'écran tactile de la boutique éphémère à Paris. (crédit : S.L.)

Le renouveau du retail passe par la digitalisation mais avec un pied toujours ancré dans les boutiques. Pour illustrer ce propos et ses solutions dédiées (écrans, terminaux mobiles et tables tactiles), Samsung a judicieusement mis en scène une boutique éphémère près des Grands Boulevards, à Paris.

Quoi de mieux qu’une mise en situation pour comprendre les bénéfices attendus avec des solutions numériques dans le secteur de la distribution. Après Cegid et son Innovation Store qui rencontre toujours un grand succès lors de ses manifestations, Samsung a installé une boutique éphémère près des Grands Boulevards pour tester et montrer ses solutions à ses clients et partenaires. Si la digitalisation est désormais dans tous les esprits, certaines pratiques aujourd’hui courantes aux États-Unis, comme le paiement par mobile avec Apple Pay ou Google Wallet, sont encore balbutiantes en France. Samsung a lui aussi lancé sa plate-forme Pay outre atlantique, une technologie sans contact (Magnetic Secure Transmission développée par la start-up LoopPay) qui simule le paiement par carte bancaire comme chez Apple.

La cabine d'essayage est équipée de tablettes capable de lire les étiquettes RFID des vêtements.

Comme d’autres sur le marché, Samsung entend accompagner les clients de leur domicile vers une boutique physique en utilisant une stratégie multicanal agrémentée d'un zeste de décisionnel. Devant la boutique, un écran tactile (avec un système de caméras intégrées au socle) permet aux clients de chercher des articles si le magasin est fermé ou pas encore ouvert. Il est bien sûr possible de l’associer à une solution permettant de reconnaître les passants et de leur présenter des produits en fonction de leur sexe et de leur âge. Cegid, SAP ou encore TCS, qui travaillent sur des plates-formes de ce type, vont jusqu’à envisager l’essayage virtuel de vêtements et même le règlement direct avec livraison du produit au domicile.

Les rayons sont complétés par un écran affichant d'autres pièces.

Dans sa boutique de la rue d’Uzès, Samsung se contente de proposer des écrans proposant les derniers modèles et les promotions en cours. Le client peut toutefois s’identifier - en NFC - avec l’app de fidélité installée sur son smartphone pour recevoir des coupons utilisables dans le magasin ou bénéficier d’un service personnalisé avec accueil dans un salon privé. Des prestations habituellement proposées par les marques de luxe qui arrivent à reconnaître les clients les plus fidèles.

Des moniteurs vraiment interactifs

Samsung a truffé son magasin d’écrans géants pour promouvoir les articles et ces derniers sont loin d’être passifs. S’il est possible de programmer depuis un simple smartphone des campagnes d’affichage avec des promos spéciales, les clients sont également invités à scanner les moniteurs avec leur terminal mobile pour afficher certains codes produits et les commander. Il peut s’agir de vêtements dans cette boutique ou de biens de consommation courante comme du lait, de la lessive ou des pates avec un écran installé dans un lieu de grand passage. D’autres usages sont également envisagés comme l’identification des patients dans un hôpital afin de les guider vers la bonne pièce pour subir un examen ou tout simplement savoir où se trouve la salle d’attente dermatologie.

Un terminal de paiement sans contact avec une solution Atos Worldline est expérimenté dans cette boutique.

Les cabines d’essayage de la boutique ont été particulièrement bien équipées avec des tablettes capables de lire les puces RFID des vêtements. Ainsi si une taille est trop petite, il est possible de demander à un vendeur un autre article. Les tablettes sont également utilisées pour créer des caisses mobiles en cas d’affluence dans le magasin même si le paiement sans contact avec une solution Atos Worldline est expérimenté dans cette boutique. « Comme l’a souligné Maxime Guirauton directeur marketing de la division BtoB lors d’une conférence de presse à la boutique, « la technologie doit se faire oublier, rien ne doit transparaître. […] Il s’agit avant tout d’aider les enseignes à augmenter leur panier moyen avec du crosselling en mettant en avant l’expertise des vendeurs ». La distribution est loin d’être morte et le click and mortar remis au gout du jour avec des technologies innovantes.

 

Les clients sont invités à scanner les moniteurs avec leur terminal mobile pour afficher certains codes produits et les commander.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE4

le 06/05/2015 à 16h15 par Visiteur5990 :

Salut !
Vous savez où est la boutique exactement ? et quand elle ferme ?

Signaler un abus

le 16/04/2015 à 16h07 par Visiteur5892 :

C'est quoi l'adresse exacte ?!

Signaler un abus

le 16/04/2015 à 15h35 par Visiteur5891 :

C'est quoi l'adresse exacte ?!

Signaler un abus

le 16/04/2015 à 10h47 par Visiteur5888 :

Le système RFID présenté dans la boutique éphémère Samsung est conçu par TAGSYS RFID, pour la gestion en temps réelle des inventaires en magasins (rayons, cabines, réserve).

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
20 Mars 1989 n°360
Publicité
Publicité