Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Google+ se recentre autour des communautés d'intérêt

Google prépare une évolution de Google+ recentrée autour des espaces Communautés et Collections, à tester sur le web et, bientôt, sur iOS et Android. (crédit : D.R.)

Google prépare une évolution de Google+ recentrée autour des espaces Communautés et Collections, à tester sur le web et, bientôt, sur iOS et Android. (crédit : D.R.)

Pour faire évoluer son réseau social dans la bonne direction, Google a écouté ses utilisateurs les plus impliqués. Ceux-ci ont nettement montré leur préférence pour les espaces Communautés et Collections de Google+ qui leur permettent de partager découvertes, photos et documents sur les sujets qui les passionnent, parfois dans des domaines très pointus.

Contrairement à ce que l’on avait un moment cru, Google n’a pas jeté l’éponge sur son réseau social. Il prépare en ce moment une nouvelle mouture de l’application qu’il propose à ses utilisateurs de tester en mode bêta. Lorsqu’il a lancé Google+ il y a quatre ans, l’espace de partage et d’interaction avait été conçu comme un concurrent à Facebook. L’outil reliait ses utilisateurs avec leurs amis à travers une série de cercles. La tentative n’a pas eu le succès escompté mais le service a néanmoins été mis à profit par ses membres pour discuter sur des sujets qui les passionnaient, comme les livres, l’astronomie ou la cuisine.

Google a donc cherché à creuser cet avantage. Et pour mieux comprendre ce que souhaitaient les abonnés les plus assidus de Google+, l’éditeur de Mountain View les a rencontrés, quelquefois directement chez eux. Il a invité certains d’entre eux à tester les modifications qu’il préparait, explique dans un billet Luke Wroblewski, l’un des directeurs produits de la société. Il est apparu que ce qui intéressait au premier chef les familiers de Google+, c’était d’avoir un endroit où partager leurs véritables centres d’intérêt avec d’autres passionnés, sur des sujets aussi spécifiques que les colibris, par exemple, ou l’astrophotographie.

Les versions pour Android et iOS en bêta dans quelques jours

Les souhaits exprimés par les utilisateurs ont été pris en compte dans la dernière mouture du réseau social. Google a donc revisité son application en la centrant autour de deux espaces : Communautés, sur lequel il y aurait en moyenne autour de 1,2 million de nouvelles entrées par jour, et Collections, qui permet de s’immerger dans des contenus sur des domaines tels que le surf ou des photographies de mises en scène miniatures.

Collections a été lancé il y a cinq mois et il progresse encore plus vite que Communautés, selon le billet d’Eddie Kessler, directeur de l’activité Streams. Selon lui, cela simplifie l’utilisation de Google+ dont les versions mobiles ont également été revues pour offrir une expérience similaire entre une navigation sur le web et sur les terminaux sous iOS ou Android. Pour découvrir la préversion en cours de développement sur le web, Google propose de s’enregistrer. Les versions pour Android et iOS arriveront dans quelques jours. On pourra donner son avis sur cette nouvelle formule sur le Help Center ou laisser un commentaire sur le support de Communautés.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 18/11/2015 à 18h16 par Visiteur7324 :

Rien de bien "nouveau", j'ai l'impression que Google + peine à trouver son positionnement.
Il y a déjà eu plusieurs initiatives du même type aux Etats-Unis depuis l'époque de Del.icio.us. Et en France des acteurs comme Openoox.com propose déjà ce principe de "collections" de liens pour sauvegarder et partager ses contenus web favoris.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité