Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

L'Image du jour

Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Google veut accélérer le web mobile

L'affichage du carrousel de pages AMP met largement en avant les sites qui ont joué le jeu. (crédit : Olivier Duffez)

L'affichage du carrousel de pages AMP met largement en avant les sites qui ont joué le jeu. (crédit : Olivier Duffez)

Ce 24 février, Google a officiellement démarré l'indexation des pages AMP (Accelerated Mobile Pages), que l'on commence à voir dans les résultats de recherche. C'est un axe important pour le SEO en 2016.

En 2015, Google avait forcé les éditeurs de site web à rendre leurs sites compatibles mobiles. Comme souvent, il avait utilisé un argument généralement convaincant : annoncer que les pages compatibles mobiles sont favorisées dans les résultats (meilleur positionnement en référencement naturel). Qu'il y ait un boost ou pas (il est très faible en réalité), c'est de toutes façons une bonne chose que de rendre son site compatible mobile. C'est même indispensable maintenant qu'il y a plus d'internautes sur mobile que sur ordinateur. Si votre site n'est toujours pas compatible mobile, lisez les conseils de Google (ou bien mon guide Comment rendre son site compatible mobile pour Google).

En 2016, Google est l'un des principaux promoteurs du projet AMP. Il s'agit d'un nouveau format de page web, extrêmement allégé par rapport au HTML5 que l'on connait et surtout aux scripts externes. Seuls certaines librairies ou scripts Javascript précis sont acceptés ! L'avantage est que le gain en rapidité d'affichage peut atteindre 90%. Pour convaincre la presse dans un premier temps à rejoindre l'initiative, AMP a assuré le support de quelques unes des plus grosses régies publicitaires, ainsi que des outils de mesure d'audience.

Facebook et Apple en ligne de mire

Pourquoi Google se lance-t-il dans ce projet ? Une bonne raison est sans doute de vouloir contrer les initiatives de ses concurrents, principalement Facebook (Instant Articles) et Apple (News). Alors que les géants du net tendent à devenir des médias eux-mêmes, le projet AMP est légèrement différent puisque les contenus restent publiés sur les sites des éditeurs web. Par contre, certains acteurs peuvent proposer aux internautes de consulter les contenus sur une version en cache, afin d'accélérer encore la vitesse. C'est le cas de Google bien entendu, qui gère (gratuitement) une version en cache sur ses serveurs (CDN). Avec AMP, les contenus sont officiellement hébergés chez l'éditeur web mais dans bien des cas, les internautes resteront sans doute chez Google pour les consulter… L'avenir nous le confirmera !

Même si cela demande un travail supplémentaire qui semble pour beaucoup redondant avec la version mobile actuellement en place, il semblerait que le démarrage rencontre un bon succès. C'est en tout cas l'impression que j'ai en lisant des retours de Google et d'acteurs du web depuis fin février.

Il faut dire que l'affichage du carrousel de pages AMP (voir une démo ci-dessous) met largement en avant les sites qui ont joué le jeu. Cela étant, l'intégration des pages AMP parmi les résultats de Google varie au fil des jours, sans doute une forte de rodage chez Google. Nous attendons de voir leur intégration classique au sein des résultats, et pourquoi pas l'annonce officielle de la prise en compte de AMP comme critère SEO ?

Si vous souhaitez rendre votre site compatible AMP, lisez les explications sur le site officiel. Pour gagner du temps, jetez un œil à cette page de questions/réponses sur AMP que j'ai essayé de rendre exhaustive. Même si la plupart des sites qui ont adopté ce format sont ceux de la presse en ligne, AMP n'est pas réservé aux sites d'actualité. Sans aller jusqu'aux sites ecommerce (pour qui l'adoption est pour l'instant techniquement compliquée), de nombreux types de sites pourraient proposer une version AMP à leurs visiteurs.

Si vous souhaitez tester, consultez cette page depuis votre mobile : mon site WebRankInfo est compatible AMP depuis la sortie officielle…

Rendez-vous dans quelques mois pour un premier bilan !

Article rédigé par

Olivier Duffez
Chroniqueur Le Monde Informatique

Consultant SEO, créateur de WebRankInfo

Suivez l'auteur sur Twitter, Google+, LinkedIn, Facebook
Site : http://www.webrankinfo.com/

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité