Des chercheurs travaillent sur un substrat composé de molécules métal-oxyde qui peuvent agir en tant que composant flash.

L'Image du jour

Des chercheurs travaillent sur un substrat composé de molécules métal-oxyde qui peuvent agir en tant que composant flash.

Région PACA : Une filière numérique ancrée et solide mais dispersée sur un vaste territoire

Dernier Dossier

Région PACA : Une filière numérique ancrée et solide mais dispersée sur un vaste territoire

Ne percevons pas uniquement la région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) à travers le tourisme et le soleil ! Cette région possède aussi une solide fil...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Joeffice, une suite bureautique Open Source en Java

Exemple du tableur dans la suite Joeffice Crédit : D.R

Exemple du tableur dans la suite Joeffice Crédit : D.R

Un développeur d'origine française a construit rapidement une suite bureautique Open Source en Java. Il compte faire évoluer son offre vers les mobiles et les mini-ordinateurs.

Un développeur Java indépendant d'origine française, Anthony Goubard, affirme avoir développé sa suite bureautique Open Source en 30 jours. Joeffice, c'est son nom, fonctionne sous Windows, Mac OS X et Linux, ainsi que dans les navigateurs. « Elle comprend un traitement de texte de base, un logiciel de présentation et un tableur », a déclaré le programmeur

« La suite bureautique a été construite avec NetBeans et utilise de nombreuses bibliothèques Java Open Source populaires », a expliqué Anthony Goubard. « C'est ce qui m'a permis de construire le programme en un mois », a-t-il ajouté. Pour preuve, il a rendu compte au jour le jour sur Youtube du processus de développement. La suite est disponible en version alpha, « ce qui signifie que tout ne fonctionne pas encore », a précisé le développeur qui a lancé la suite sous licence Apache 2.0 via son entreprise Japplis basée à Amsterdam. « Cette licence permet à d'autres entreprises de modifier et de redistribuer le code en interne sans avoir à partager le nouveau code publiquement », a-t-il déclaré.

Le mobile et le rapsberry Pi en vue

Il a choisi Java « parce que le code fonctionne bien sur différentes plates-formes ». Celui-ci compte également développer une version pour plateformes mobiles et, éventuellement, pour le Raspberry Pi. « La suite est essentiellement destinée aux entreprises qui ont des besoins spécifiques, comme par exemple obtenir des données d'une bibliothèque Java », a-t-il expliqué. Celui-ci espère que la version alpha suscitera l'intérêt d'autres développeurs et qu'ils contribueront à améliorer la suite. Si tout va bien, il prévoit de sortir la version complète de la suite l'année prochaine.

« A terme, Joeffice est destinée à rivaliser avec les Google Docs, mais la suite n'aura jamais les options étendues de Microsoft Office », a précisé le développeur. « La suite offrira toujours des fonctions de base. Elle n'est pas non plus destinée à concurrencer des suites bureautiques Open Source comme LibreOffice et OpenOffice.org », a-t-il ajouté.

Joeffice nécessite Java 7. La version alpha est d'ores et déjà téléchargeable.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 27/05/2013 à 11h00 par Michel (Membre) :

En Java... ça doit être beau à l’exécution, surtout sous Raspberry Pi...

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité