3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

L'Image du jour

3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La Cour des comptes pointe l'absence d'analyse de la valeur d'usage du numérique

La Cour des Comptes a publié un rapport dédié aux services publics face au numérique. (crédit : D.R.)

La Cour des Comptes a publié un rapport dédié aux services publics face au numérique. (crédit : D.R.)

Dans son rapport annuel 2016, la Cour des comptes estime que la performance de la France en matière d'offres de services dématérialisées est honorable. Mais elle joue encore peu un rôle moteur ou central dans la modernisation de l'Etat.

Sur les critères de l'offre de services dématérialisés, le nombre d'utilisateurs, le recours aux formulaires pré-remplis et l'ouverture des données, la France est le 13ème pays du monde pour la numérisation de son administration. Cette performance jugée « honorable » la place un peu au dessus de la moyenne européenne. Sur saisine du Président de l'Assemblée Nationale, la Cour des Comptes a cependant jugé nécessaire d'enquêter sur le sujet. Et son jugement est très nuancé alors que son rapport public annuel se taisait pratiquement sur le sujet.

En effet, si les services numériques existent, leur usage reste très limité dans la plupart des cas. Et le numérique ne joue que rarement un rôle moteur ou central dans la modernisation de l'Etat. La Cour note cependant une assez forte croissance, notamment dans des catégories de population qui étaient très réticentes. Mais c'est bien la valeur d'usage qui est prise en défaut : le service numérique n'est pas promu et, en retour, les réactions des usagers ne sont ni analysées ni mesurées.

Vers un retour de la carte nationale d'identité électronique ?

Pages 13 et 14 du rapport, la Cour publie quinze recommandations très pragmatiques pour faciliter le développement de l'administration numérique. Assez curieusement vient se loger dans la liste « réétudier l'opportunité de développer une carte nationale d'identité électronique ».

La Cour se réjouit tout de même de la logique d'Etat Plate-forme et de l'analyse de valeur avec la méthodologie Mareva avant tout lancement de projet important. L'identification unique du citoyen est pointée par la Cour pour faciliter l'accès aux services publics numériques. Prévue dans la logique d'Etat Plate-forme, cette identification sera unifiée mais non pas unique, donc dans une logique différente de la « carte nationale d'identité électronique ». La Cour recommande surtout d'accompagner les usagers et de leur faire avoir confiance dans le numérique.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
24 Janvier 1983 n°86
Publicité
Publicité