Microsoft et Facebook ont investi dans la construction d'un cable transatlantique qui doit être mis en service en octobre 2017.

L'Image du jour

Microsoft et Facebook ont investi dans la construction d'un cable transatlantique qui doit être mis en service en octobre 2017.

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

La fiche de paie numérique imposée aux salariés en 2017 ?

Si le projet de loi concernant les bulletins de paye dématérialisés passe, les salariés devront expressément le demander pour le recevoir sur papier après le 1er janvier 2017. (crédit : D.R.)

Si le projet de loi concernant les bulletins de paye dématérialisés passe, les salariés devront expressément le demander pour le recevoir sur papier après le 1er janvier 2017. (crédit : D.R.)

Un projet de loi, porté par la ministre du travail Myriam El Khomri, prévoit de permettre à tous les employeurs de transmettre aux salariés leurs bulletins de paye par voie électronique à compter du 1er janvier 2017. La mise à disposition d'une version papier serait toujours possible, mais seulement avec accord express de leur part.

Les salariés, amoureux du papier, ont peut-être du mouron à se faire. Un projet de loi concocté par la ministre du travail Myriam El Khomri, prévoirait en effet de mettre un clap de fin définitif aux bulletins de paye imprimés. Si ce projet de loi est adopté, conduit dans le cadre de la réforme du travail actuellement en discussion à l'assemblée nationale, la fiche de paye papier pourrait ainsi disparaître du paysage au 1er janvier 2017 et être remplacée par sa version numérique. Enfin, pas totalement, car les salariés pourraient toutefois continuer à recevoir leur fiches de salaire sur papier, mais seulement à condition d'en faire expressément la demande auprès de leur employeur.

En somme, l'inverse de ce qui se passe aujourd'hui car actuellement, c'est l'impression papier du bulletin qui prédomine sachant que c'est au salarié de faire la demande auprès de son employeur pour obtenir à la place une version numérique. Une dématérialisation qui permettrait de générer des économies (impression, frais d'envoi...) surtout pour les grandes entreprises qui doivent aujourd'hui éditer et distribuer des milliers - voire plusieurs dizaines de milliers - de bulletins. Pour les plus petites et en particulier les TPE, difficile en revanche d'assurer que ces gains soient bien au rendez-vous. Se pose également la question de la conservation des bulletins de paye, qui doit être assurée à vie, et qui serait assurée par l'Etat dans le cadre du compte personnel d'activité, la plateforme numérique poussée par le président la République François Hollande et devant regrouper tous les droits des salariés (formation et chômage). La fenêtre de tir pour l'adoption pose question, alors que les prochaines élections présidentielles avancent à grands pas...

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 20/03/2016 à 16h16 par jdt (Membre) :

L'impression ne règle pas le problème d'un incendie par exemple.
Et le Cloud n'est pas une solution vraiment sécurisé.
Donc oui, une plateforme gérée par l’État est la vrai solution.
D'ailleurs les banques proposent leurs solutions, on attend encore la Sécurité Sociale et les mutuelles.

Signaler un abus

le 24/02/2016 à 09h54 par Ahmed Limam (Bloggeur LMI) :

On est bien en France où l'Etat ne sait que pondre de fausses bonnes idées. Oui, le bulletin de paie dématérialisé est une bonne idée, d'ailleurs en retard de plusieurs trains par rapport à d'autres pays où c'est pratique courante.

Mais pourquoi se lancer dans l'usine à gaz du compte personnel d'activité ou coffre-fort électronique? Si le salarié accepte de recevoir une fiche de paie électronique, c'est qu'il a les moyens de conserver le fichier, soit sur son ordinateur, soit dans le cloud (Google Docs, Box etc.) Et il peut toujours se l'imprimer chez lui ou au bureau- donc à quoi sert de créer encore davantage de bureaucratie qui creuse encore plus le déficit de l'Etat en rajoutant encore plus de normes au carcan bureaucratique qui étouffe entreprises et salariés/contribuables?

Cette intiative illustre parfaitement les raisons de la stagnation de la France: l'Etat fait un pas en avant, suivi immédiatement d'un pas en arrière. Et vu que ce projet est porté par Myriam El Khomri, ministre du travail d'une rare incompétence (il y a quelques mois elle était incapable de définir un CDD!) nous ne sommes pas surpris.

Ahmed Limam
Consultant indépendant, SIRH
Paris

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité