Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

L'Image du jour

Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

La French Tech fin prête pour le CES 2016

190 start-ups françaises feront cette année le déplacement vers Las Vegas sous la bannière de la French Tech. (crédit : Consumer Technology Association)

190 start-ups françaises feront cette année le déplacement vers Las Vegas sous la bannière de la French Tech. (crédit : Consumer Technology Association)

La délégation de start-ups françaises qui se rendra sur l'édition 2016 du Consumer Electronics Show de Las Vegas s'est retrouvée cette semaine à Paris. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron l'accompagnera sur le salon américain et fera aussi un détour par la Silicon Valley.

55 de plus qu’en 2015. La délégation de start-ups françaises qui va se rendre du 6 au 9 janvier au CES 2016 de Las Vegas sous la bannière de la French Tech, compte cette année 190 sociétés, contre 135 l’an dernier. Lundi dernier, elles se sont réunies à Paris en présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, et d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique lors d’une soirée intitulée « La French Tech @ CES 2016 : let's meet before departure! ». Emmanuel Macron prendra part au voyage vers Las Vegas et poussera aussi jusqu’à San Francisco pour « assurer la promotion de la French Tech auprès des investisseurs » de la Silicon Valley. Il a rappelé dans ce cadre toute l’importance accordée à l’entrepreneuriat dans la loi #noé qui se prépare (également dite loi Macron 2).

L’an dernier, 66 start-ups françaises se trouvaient dans l’Eureka Park du Consumer Electronics Show pour présenter leurs produits. Elles seront cette année 128 à figurer dans cet espace qui braque les projecteurs sur les start-ups, soit deux fois plus qu’en 2015. Cela en fait la première délégation européenne, pesant dans ce cadre 30% de la présence mondiale des 457 start-ups du Park. Elle se place juste derrière celle des Etats-Unis qui compte 193 start-ups. Parmi les autres pays installés dans cet espace dédié, Israël compte 17 stands, le Royaume-Uni 14 et l’Allemagne 10. Les autres sociétés de la French Tech accueillies hors de l’Eureka Park le sont notamment sur les stands de plusieurs groupes français (La Poste, Engie, Dassault Systèmes, STMicroelectronics ou Technicolor).

Dans la perspective du CES 2016, le ministère récapitule les grandes étapes de l’initiative French Tech en 2015 dans un dossier où il communique la liste des start-ups accueillies dans l’Eureka Park. Si la majorité (70) d’entre elles sont originaires d’Ile-de-France, les autres sont réparties dans toutes les régions, certaines étant particulièrement bien représentées, comme Montpellier (15 jeunes pousses), Grenoble (14) ou Aix-Marseille (11). La French Tech Normandy compte également 10 membres.

Giroptic et Withings, déjà primés sur le CES 2015

Le dossier « French Tech at CES 2016 » cite à titre d’exemple une douzaine de start-ups qui se sont distinguées par le type de produits qu’elles développent ou pour avoir levé des fonds. Une partie d'entre elles a déjà fait le voyage à Las Vegas les années précédentes. Parmi ces sociétés, on trouve Actility qui fournit des solutions de réseau et services pour l’Internet des objets via la technologie LoRa, AwoX qui conçoit des objets hybrides connectés pour la maison, ou encore Famoco, spécialisée dans les technologies sans contact (NFC). Giroptic, qui a été primé sur le CES 2015, développe du matériel de captation audiovisuelle, Myxyty propose une box domotique associée à des capteurs multi-usages et Netatmo développe une station météo et un thermostat connectés.

Oledcomm conçoit des équipements de communication sans fil Li-Fi, tandis que Parrot produit des drônes et développe des produits grand public pour les smartphones, tablettes et automobiles. Qowisio s'est spécialisée dans les réseaux sans fil à bas coût, Sculpteo est déjà bien connue pour ses services d'impression 3D, alors Sigfox s'est engagée dans la connectivité pour l’IoT. Parmi les déjà familiers du CES, Withings et ses objets du quotidien connectés à Internet -notamment sa fameuse balance ou ses capteurs de suivi d’activité - a également été primé sur le CES 2015 pour son boîtier de surveillance de la maison.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 28/12/2015 à 17h56 par Visiteur7620 :

une i.v une I.a sans sont maitre com+9 ca cerai simpas a voir...

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité