Advertisement
Pour développer des voitures autonomes capables de communiquer entre elles, Audi, BMW et Daimler ont fondé la 5G Automotive Association avec le concours de partenaires IT.

L'Image du jour

Pour développer des voitures autonomes capables de communiquer entre elles, Audi, BMW et Daimler ont fondé la 5G Automotive Association avec le concou...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

La RATP et Siemens analysent la panne de la ligne 1 du métro parisien

Des milliers d'usagers de la Ligne 1 du métro parisien ont vu leur trajet perturbé vendredi dernier, certains étant restés bloqués de 1 à 2 h dans les rames. (crédit : RATP/Bruno Marguerite)

Des milliers d'usagers de la Ligne 1 du métro parisien ont vu leur trajet perturbé vendredi dernier, certains étant restés bloqués de 1 à 2 h dans les rames. (crédit : RATP/Bruno Marguerite)

Entièrement automatisée depuis un peu plus de 3 ans, la ligne 1 du métro parisien - qui traverse Paris d'ouest en est - a subi une défaillance de son système d'échange avec les trains qui a interrompu le trafic pendant plus de 12 heures entre le vendredi 22 et le samedi 23 janvier 2016.

C’est donc une « panne des systèmes d’échange avec les trains » qui est à l’origine de l’interruption de la Ligne 1 du métro parisien, pendant plus de 12 heures entre le 22 et le 23 janvier derniers. Depuis vendredi soir, les équipes de la RATP travaillent à l’analyse de la panne avec Siemens, l’industriel qui a procédé à l’automatisation de la ligne, afin de « bien identifier l’enchaînement des événements techniques et voir d’où vient le problème », nous a indiqué ce lundi matin le service communication de la Régie de transports parisiens. Cette dernière a qualifié la panne d'« événement totalement exceptionnel ». Contactée par la rédaction, la RATP ne compte pas fournir d’informations supplémentaires pour l’instant.

Cela fait un peu plus de trois ans maintenant, depuis le 22 décembre 2012, que la ligne 1 fonctionne de façon entièrement automatisée. La RATP et Siemens Transportation Systems ont signé en novembre 2005 un contrat de 30,8 millions d’euros pour cette automatisation intégrale. Le système mis en place a nécessité d’importants travaux de câblages et de signalisation requérant au total l’installation de 564 km de câbles et fibres optiques, 682 balises et 80 bases radio. Le SAET - système d'automation de l'exploitation des trains - totalise plus d’un million de lignes de code, précise encore la régie sur son site.

1ère ligne de métro au monde entièrement automatisée

La ligne 1 traverse Paris d’ouest en est en reliant La Défense à Château de Vincennes. Elle est fréquentée chaque jour par 750 000 voyageurs, dont de nombreux touristes. Outre les quartiers d'affaires de La Défense, elle dessert notamment les Champs-Elysées, la Concorde, les Tuileries, Le Louvre et la Gare de Lyon. Cette ligne historique, ouverte en 1900 lors de l’exposition universelle, a également été la « première ligne au monde d’un réseau séculaire à être modernisée par un automatisme intégral », rappelait la RATP après un an d’exploitation. Après la 1, la RATP prévoit d'automatiser entièrement la ligne 4 du métro parisien d'ici 2022.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 26/01/2016 à 14h32 par Visiteur7851 :

Après 3 ans d'exploitation, la survenance d'un bug originel est douteuse.
Si il y avait eu une panne matérielle, ils sauraient d'où elle vient.
Manip "hasardeuse", sur le système?
Maintenant comment éviter que cela ne se reproduise...

Signaler un abus

le 26/01/2016 à 10h34 par Visiteur7846 :

La redondance c'est compliqué, surtout si on redonde quelque chose qui a un état (base de données, capteur ,...)
Entre les pannes multiples, les pannes de load-balancer/voteur, split brain on peut toujours avoir des problèmes.

Signaler un abus

le 25/01/2016 à 19h09 par Visiteur7844 :

Quid des redondances du système informatique?

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
17 Octobre 1983 n°117
Publicité
Publicité