Mozilla Dubbed Observatory vérifie que les mécanismes de sécurité disponibles sont présents et bien configurés sur un site web.

L'Image du jour

Mozilla Dubbed Observatory vérifie que les mécanismes de sécurité disponibles sont présents et bien configurés sur un site web.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La situation s'envenime entre Apple et le ministère de la Justice US

Bruce Sewell, directeur des affaires juridiques d'Apple, a dans sa ligne de mire le gouvernement et le département de la Justice américains. (crédit : D.R.)

Bruce Sewell, directeur des affaires juridiques d'Apple, a dans sa ligne de mire le gouvernement et le département de la Justice américains. (crédit : D.R.)

Les hostilités sont lancées dans l'affaire du déchiffrement de l'iPhone 5C demandé par la Justice américaine à l'encontre d'Apple. Alors que la Justice qualifie de fausse et dangereuse la réthorique d'Apple, la société se défend et accuse le gouvernement de soutenir des théories diffamatoires contre lui.

Le ton fait plus que monter entre Apple et le département américain de la Justice. Une poignée de jours après une première victoire de la firme à la pomme dans le cadre de l'affaire de l'iPhone 5C chiffré, plusieurs juges fédéraux ont émis une requête à l'encontre d'Apple. Dans le document de 43 pages publié et disponible en ligne, on peut notamment y lire que « la réthorique d'Apple n'est pas seulement fausse, elle est également dangereuse pour toutes les institutions qui sont les plus à même de sauvegarder notre liberté et nos droits. » Une réponse cinglante faite à Apple qui se borne depuis quelques jours à invoquer la vie privée et la sécurité des utilisateurs pour ne pas avoir à déchiffrer le terminal en question. Et les juges de tenter de désamorcer également la polémique autour de la demande de mise en place d'un backdoor auprès d'Apple pour pouvoir déchiffrer le contenu de cet iPhone : « Le logiciel sera codé par Apple avec un identifiant unique sur ce téléphone et ne pourra être chargé et exécuté que sur cet appareil. »

La réponse d'Apple ne s'est pas faite attendre. Dans une conférence de presse, le directeur des affaires juridiques de la société, Bruce Sewell, a décrit la requête fédérale comme étant un « pauvre coup » qui s'éloigne du débat entre la protection de la vie privée et le rôle du chiffrement pour la préserver. M. Sewell n'a d'ailleurs pas hésité à monter d'un cran ses propos en accusant le gouvernement de vouloir « diffamer Apple » sur la base de théories sans fondement. « Chacun devrait faire attention, parce qu'il semble qu'être en désaccord avec le département de la Justice signifie que l'on doit être mauvais et anti-américain. »

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité