Le Raspberry Pi est désormais disponible dans une cuvée Compute Module 3 taillée pour faire tourner des applications industrielles.

L'Image du jour

Le Raspberry Pi est désormais disponible dans une cuvée Compute Module 3 taillée pour faire tourner des applications industrielles.

La refonte du SI face à la transformation numérique

Dernier Dossier

La refonte du SI face à la transformation numérique

La meilleure façon d'illustrer la transformation numérique est d'apporter des témoignages concrets d'entreprises. C'est dans cette optique que la...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le FBI veut extrader Ryan Cleary, pirate de Lulzsec

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Après le Royaume-Uni, une juridiction américaine a officiellement accusé Ryan Cleary d'avoir perpétré des attaques contre plusieurs sites Internet et d'avoir gérer un botnet pour mener à bien ses forfaitures.

Un jury fédéral américain a inculpé Ryan Cleary, citoyen britannique, pour avoir orchestré l'année dernière le piratage de plusieurs sociétés dont Sony Picture et Fox Group. L'accusation établie par le tribunal du district de Los Angeles précise que Ryan Cleary gérait un puissant botnet pour exécuter des attaques en déni de service et dérober des données sensibles sur les sites vandalisés pour le compte du groupe de hackers LulzsSec, une émanation des Anonymous. Il s'est dissout, il y a quelques mois.

Ryan Cleary, 20 ans, a été arrêté en juin 2011 à son domicile de Wickford en Angleterre, pour avoir participé aux attaques DDOS contre la SOCA (Serious Organised Crime Agency). Il est accusé au Royaume-Uni de 5 infractions informatiques, mais aussi de distribution de botnets pour attaquer la SOCA, ainsi que les sites web des ayants droits musicaux internationaux et britanniques. Aux Etats-Unis, il est accusé d'avoir attaqué ou d'avoir volé des données à la FOX, PBS, Sony, Riot Games et SOCA. Selon le tribunal de Los Angeles, il aurait contrôlé un botnet composé de centaine de milliers d'ordinateurs. Selon les délits, il risque jusqu'à 25 ans de prison.

Un porte-parole du FBI a expliqué que les Etats-Unis vont observer la fin des procédures judiciaires au Royaume-Uni contre Ryan Cleary, pour éventuellement demander son extradition. L'accusé, qui est atteint d'un type d'autisme, appelé syndrome d'Asperger, est actuellement en prison dans l'attente de son jugement. Il a été arrêté une seconde fois en mars pour ne pas avoir respecté les conditions de sa libération sous caution. Il avait en effet utilisé Internet pour communiquer avec l'ancien chef de file de Lulzsec, Hector Xavier Montsegur (alias « Sabu), souligne le journal The Guardian.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

#LMItoutneuf

lancement dans

Publicité
Publicité
Publicité