Le Librem 15 de Purism sera le 1e PC portable libre avec une puce Intel récente capable de démarrer sur l'OS de son choix.

L'Image du jour

Le Librem 15 de Purism sera le 1e PC portable libre avec une puce Intel récente capable de démarrer sur l'OS de son choix.

Les 10 tendances technologiques 2015

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques 2015

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique dresse les 10 tendances technologiques qui marqueront l'année 2015. Du machine learning à la ré...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le Raspberry Pi évolue pour s'imposer dans l'embarqué

Raspberry veut étendre son audience en lançant un module embarqué de son mini-PC. Crédit Photo: Raspberry Pi

Raspberry veut étendre son audience en lançant un module embarqué de son mini-PC. Crédit Photo: Raspberry Pi

Raspberry Pi travaille sur une évolution du fameux mini-ordinateur pour notamment cibler le marché de l'industrie. Le constructeur veut proposer un module qui s'intègre directement dans les slots d'une carte mère.

L'année 2013 a été marquée par le succès un peu surprenant du mini-ordinateur Raspberry Pi, avec plus de 2 millions d'unités vendues. Pour un prix de 35 dollars, le Raspberry Pi modèle B dispose de 521 Mo de Ram, deux ports USB, des sorties analogiques, composites, HDMI et audios, un slot pour une carte SD et une connectivité Ethernet (10/100). Il intègre un SOC Broadcom BCM2835 à 700 MHz et un GPU VideoCore 4 capable de supporter la résolution en 1080p. Avec son petit prix, ce mini-ordinateur a donné beaucoup d'idées aux développeurs et aux geeks.

Après avoir lancé son app store et un portail de développement à l'attention du monde enseignant, les créateurs du mini-ordinateur ont évoqué une évolution du mini-PC. Dans un blog, ils annoncent le lancement prochain du Raspberry Compute Module (en juin normalement). Il s'agit d'une carte qui prend la forme d'une barrette mémoire et s'insère dans les slots soDIMM d'une carte-mère. Ce système comprend le même processeur et 512 Mo de RAM que le mini-PC initial, mais il comprend également 4 Go de mémoire flash. Les dimensions affichent 67,6 mm sur 30 mm.

Augmenter l'audience du Raspberry Pi

Le module s'apparentera donc à un mini-ordinateur à l'intérieur d'un PC. A travers ce design, « l'objectif est d'aider le monde industriel qui veut intégrer des centaines et des milliers de Raspberry Pi et préféreraient une forme plus petite que l'actuelle », souligne Eben Upton, le fondateur de Raspberry Pi. Pour utiliser le module, les constructeurs devront produire une carte mère spécifique pour connecter les broches de manière appropriée, ajoute le dirigeant. « Il n'est pas conçu pour se brancher dans n'importe quel bus SDRAM ou PCI-Express. Il utilise le facteur de forme JDEC SODIMM car les sockets SODIMM sont peu chères et autorisent des débits de transfert élevés et fiables », constate Eben Upton. Dans un premier temps, la Fondation va proposer une carte-mère type pour aider les constructeurs à travailler dessus. Le prix attendu pour ce module est de 30 dollars par lots de 100.

Raspberry PI présente son module embarqué

Le Raspberry Compute Module a la forme d'une barrette mémoire. Crédit Photo: Raspberry


Avec cette carte, Raspberry Pi veut s'ouvrir d'autres horizons comme par exemple l'Internet des objets qui est une tendance en pleine croissance. Mais la concurrence s'annonce rude. Intel a renforcé la semaine dernière son mini-ordinateur Edison. Et la société chinoise Ingenics a présenté un ordinateur reposant sur une puce MIPS de la taille d'une carte SD.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité