Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

L'Image du jour

Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les entreprises enfin matures pour le décisionnel en mode cloud

Le choix d'une solution analytique dans le cloud vise d'abord à gagner du temps et de l'agent. (crédit : D.R.)

Le choix d'une solution analytique dans le cloud vise d'abord à gagner du temps et de l'agent. (crédit : D.R.)

D'après une étude menée par IDG Research Services, près de 70% des entreprises évaluent la mise en place d'une solution décisionnelle dans le cloud. A ce jour, près de 15% en utilisent déjà une notamment pour des besoins en intégration et entrepôt de données.

D'ici trois ans, le décisionnel devrait avoir largement basculé dans le cloud : 38% des entreprises devraient avoir adopté une approche purement cloud tandis que 36% choisiraient une approche hybride cloud/on premise. C'est le premier résultat d'une enquête menée par IDG Research Services sur la commande d'Informatica. Au cours des 12 prochains mois, 68% des répondants à cette enquête rechercheront activement et évalueront au moins une solution décisionnelle dans le cloud. 15% ont déjà déployé une telle solution. En moyenne, 46% des projets utiliseront tout ou partie de technologies en mode cloud et 17 projets sont ou seront menés dans les douze prochains mois.

Trois composantes du décisionnel sont ici prises en compte : l'intégration de données, l'entreposage de données (data warehousing) et Business Intelligence. Le but du recours au cloud est de mieux tirer parti de la croissance des données à traiter, tant du point de vue volumes que variété des sources internes comme externes. Les capacités d'analyse doivent donc être renforcées, aussi bien pour améliorer la qualité et la cohérence des données, la visualisation et l'agrégation en temps réel.

Plus rapide et moins cher

Les avantages cités pour l'usage de solutions décisionnelles en mode cloud plutôt qu'en local sont le coût (60% des répondants), la réduction des délais de mise en oeuvre (61%), la capacité d'être en « libre-service » pour des non-techniciens (51%)... La rentabilisation des projets d'analyse serait ainsi plus rapide (39%). Et le recours au cloud serait plus adapté pour des sources de données comme les réseaux sociaux et l'IoT (37%).

Cinq principaux critères d'évaluation des solutions analytiques en mode cloud ont été citées par les répondants. Le premier est la robustesse garante de la protection des données (81% des répondants jugent cela important), devant la facilité d'utilisation (78%), la facilité d'administration (77%), la capacité à intégrer les données sur site et dans le cloud (78%) et la capacité à rapprocher et lettoyer des données (74%). Des critères comme la disponibilité des ressources et la rapidité de mise en oeuvre sont juste derrière.

A propos de l'étude

L'étude The State of Cloud Analytics a été réalisé par IDG Research Services sur la commande d'Informatica. Elle est basée sur une étude réalisée auprès de 200 décideurs IT et métiers de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). IDG Research Services appartient au groupe IDG, actionnaire de l'éditeur de CIO.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
13 Février 1998 n°753
Publicité
Publicité