Advertisement
Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

L'Image du jour

Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les freelances Java parmi les plus recherchés et les mieux payés

Si le développeur qui maîtrise le langage Scala est peu recherché sur le site de freelances Hopwork, il affiche en revanche le meilleur tarif moyen journalier à 576 €. (source : Hopwork)

Si le développeur qui maîtrise le langage Scala est peu recherché sur le site de freelances Hopwork, il affiche en revanche le meilleur tarif moyen journalier à 576 €. (source : Hopwork)

Les développeurs informatiques viennent eux aussi grossir les rangs des freelances dont le nombre a fortement progressé en un an sur le site Hopwork. Ils pèsent près de 40% de cette communauté qui a dépassé les 15 000 inscrits en janvier. Dans son baromètre 2015, le site indique les tarifs médians et moyens journaliers des différents profils. Les développeurs en Java et PHP comptent parmi les plus recherchés avec des tarifs moyens journaliers respectifs de 444 € et 327 €.

Le site de professionnels indépendants Hopwork, dont le nombre d’inscrits a plus que triplé en un an, compte maintenant plus de 16 400 freelances dans tous les secteurs d’activités. Il vient d’établir son baromètre 2015 ciblé sur les développeurs informatiques, ces derniers comptant parmi les plus représentés sur sa communauté, avec 5 450 profils et une progression de 176% entre 2014 et 2015. Au total, ils pèsent 38% de l’ensemble des personnes inscrites, devant les freelances spécialisés dans la création graphique et le web design dont le nombre a été multiplié par 3,2 sur 12 mois (4 890 personnes, 30% du site) et les métiers du marketing et de la communication (22% du site). Ces trois domaines sont les plus significativement actifs sur ce site qui met en relation des freelances et des entreprises à la recherche de compétences et permet à celles-ci d’effectuer des recommandations en fonction de la satisfaction obtenue sur les missions. Les profils de community managers augmentent également de même que, dans un autre secteur, les professions administratives.

Au sein des développeurs, Hopwork distingue ceux qui travaillent sur des projets back end, en augmentation de 165% en un an, et ceux qui se consacrent à des projets web ou mobiles, en hausse de 189%. Son baromètre met en évidence les tarifs journaliers médians et moyens annoncés par les freelances. Les développeurs back end affichent un tarif médian journalier de 400 € quand les spécialistes du web et de la mobilité annoncent 350 €. En prenant la moyenne des tarifs, on obtient 385 € pour les premiers et 336 € pour les seconds.

Freelances SQL Server, peu recherchés mais bien payés en 2015

Les tarifs peuvent varier nettement en fonction des langages qui sont maîtrisés. Ainsi, le tarif d’un freelance connaissant Scala, ce qui n’a été ciblé que par 3% des recherches l'an dernier, s'est élevé à 576 € (tarif moyen journalier), alors qu’un développeur en PHP, qui représente 40% des demandes, était à 327 €. Entre les deux, les plus cotés sont les adeptes des langages Python, Ruby et Java, entre 516 et 444 €. Viennent ensuite JavaScript et C++, 386 et 369 €, puis C#, 332 €. Du côté des bases de données, les développeurs qui connaissent SQL Server ont présenté en 2015 le tarif moyen journalier le plus élevé, 725 € (3% seulement des recherches). Les plus demandés ont été les familiers de MySQL et d’Oracle avec un tarif de 329 € et 432 €. Parmi les tarifs les plus importants, situés au-dessus de 500 €, on trouve les freelances connaissant Neo4j (538 €), Cassandra (541 €) et Elasticsearch (509 €). Le tarif moyen pour Mongodb est à 458 €.

Autour de la sphère des développeurs, on constate du côté des graphistes et motion designers un tarif journalier médian de 300 € et 319 € pour la moyenne. Quant aux community managers et rédacteurs, ils sont à 200 € en tarif médian et à 234 € en tarif moyen. Mais sur l’ensemble du site, ce sont les professions administratives et la catégorie marketing/chef de projet qui affichent les tarifs journaliers les plus élevés : 450 € (médian) et 400 € (moyen). Quant à la catégorie marketing/chef de projet, elle affiche 400 € en tarif médian journalier et 466 € en tarif moyen.

Existant depuis 2013, le site Hopwork a été co-fondé par Hugo Lassiège, Jean-Baptiste Lemée et Vincent Huguet, son CEO, qui a également co-créé Groupe Adventers (Ooprint, dromadaire et kisseo). La société est basée à Paris et Lyon et a levé 2 millions d'euros en un an (550 000 € auprès de Kerala Ventures puis 1,5 M€ dans un 2ème tour de table mené par ISAI Ventures II).

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
18 Octobre 1996 n°694
Publicité
Publicité
Publicité