Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

L'Image du jour

Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les hôtels Starwood braqués par des cyberpirates

Le Palace Hotel à San Francisco fait partie des hôtels piratés depuis novembre 2014. (Crédit D.R.)

Le Palace Hotel à San Francisco fait partie des hôtels piratés depuis novembre 2014. (Crédit D.R.)

Certains hôtels du groupe Starwood - Westin, Sheraton, W et St. Regis - ont été les victimes d'un logiciel malveillant spécialisé dans le vol de données liées aux cartes bancaires.

Après Target et Neiman Marcus, les systèmes de gestion de 54 hôtels du groupe Starwood ont été compromis par des malwares à la fin de l'année dernière. Les voyageurs qui ont depuis un  an séjourné dans un hôtel ou un centre de villégiature appartenant à Starwood - Westin, Sheraton, W et St. Regis – doivent garder un œil attentif sur leurs relevés de carte bancaire. La société a précisé que son système d’information était compromis depuis novembre 2014, soit près d’un an.

Selon la compagnie, le malware a recueilli des données très sensibles concernant les cartes de crédit, telles que les numéros de cartes, les codes de sécurité, les noms des titulaires et les dates d'expiration. Très optimiste, Starwood indique que le malware ne permet pas aux cyberpirates d’utiliser les données des cartes de crédit des clients pour régler des achats.

Une sécurité totalement défaillante

Starwood précise encore que, dans la mesure où il peut le dire, l'infection n'a pas affecté son système de réservation ni le système d'adhésion Starwood Preferred Guest, et qu' « il n'y a aucune preuve que d'autres informations sur les clients, telles que les informations de contact ou PIN [personal identification number], aient été touchées par ce problème ». La société aurait depuis éradiqué le malware.

Le groupe hôtelier a publié une liste des hôtels (voir PDF) qui ont été touchés par le logiciel malveillant. Cette liste comprend également les dates auxquelles les systèmes de chaque emplacement ont été infectés. Si vous avez séjourné dans l'un des hôtels touchés et remarqué des prélèvements suspects sur votre carte bancaire, il faut aviser immédiatement votre conseiller financier. Pour plus de détails, visitez la page de Starwood dédiée à ce problème.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité