Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

L'Image du jour

Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Les PC de dernière génération seulement sur Windows 10

Windows 10 est installé actuellement sur 200 millions de PC. Un nombre que Microsoft espère faire grimper à 1 milliard d'ici 2018. (crédit : D.R.)

Windows 10 est installé actuellement sur 200 millions de PC. Un nombre que Microsoft espère faire grimper à 1 milliard d'ici 2018. (crédit : D.R.)

Pour convaincre les utilisateurs de PC équipés de puces Skylake à migrer vers Windows 10, Microsoft va mettre en place un testing spécial visant à éliminer les problèmes de sécurité et de drivers obsolètes. L'éditeur prévient que les configurations embarquant les puces Kaby Lake d'Intel, 8996 de Qualcomm et Bristol Ridge d'AMD tourneront uniquement sur Windows 10.

Microsoft est prêt à tout pour accélérer la migration vers Windows 10. Après avoir mis en avant la gratuité pour séduire le grand public, stoppé le support de Windows 8 le 12 janvier dernier et pressé les entreprises à passer à son dernier OS, l'éditeur joue maintenant la carte sensible des performances. Pour tenter - une fois n'est pas coutume - de rallier à la cause de Windows 10 les utilisateurs, Microsoft a ainsi indiqué dans un blog qu'un PC combinant une puce Skylake à Windows 10 permet d'améliorer les graphismes jusqu'à 30 fois et de tripler l'autonomie des portables par rapport à Windows 7. Sans oublier d'évoquer, pour séduire les entreprise, la présence de la fonction Credential Guard qui utilise un mode sécurisé virtuel (Virtual Secure Mode) basé sur Hyper-V afin de renforcer la sécurité de Windows.

Mais ce n'est pas tout : « Nous voulons aider les clients à préparer la montée de version vers Windows 10.[...] Nous allons mettre en place un testing special pour les terminaux équipés de Skylake afin de réduire les problèmes de sécurité et s'assurer que tous les drivers seront disponibles via Windows update avec des outils de migration Bios/Uefi qui serviront à tirer parti des bénéfices de Windows 10 en termes de sécurité de gestion énergétique une fois les systèmes à jour », a expliqué Microsoft.

Dell, HP et Lenovo derrière Windows 10

La société n'a pas encore détaillé toutes les configurations systèmes éligibles pour cette mise à jour « sans souci » qui a de quoi rassurer les entreprises qui ne veulent pas s'aventurer sur le terrain glissant de la montée de version, surtout au regard des problèmes toujours rencontrés par de très nombreux utilisateurs. Une liste sera publiée sous peu mentionnant les configurations Windows 7 et 8.1 concernées et qui bénéficieront d'un support complet jusqu'au 17 juillet 2017, puis uniquement des mises à jour de sécurité critiques, Windows 7 (jusqu'au 14 janvier 2020) et Windows 8.1 (10 janvier 2023).

Par ailleurs, Microsoft a indiqué que les futures configurations PC haut de gamme ne tourneront plus que sur Windows 10. « Les nouvelles générations de puces nécessiteront la dernière version de la plateforme Windows. Cela nous permettra de nous concentrer sur l'intégration profonde entre Windows et les puces tout en maintenant un maximum de fiabilité et de compatibilité. Windows 10 sera la seule plateforme Windows à supporter les prochaines puces Kaby Lake d'Intel, 8996 de Qualcomm et Bristol Ridge d'AMD », a indiqué la firme de Redmond.

Sans surprise, les grands constructeurs de PC soutiennent le combat de Microsoft dans sa lutte pour la migration vers Windows 10. Que ce soit aussi bien Dell, avec ses derniers portables Latitude et XPS, PC de bureau Optiflex ainsi que les stations de travail Precision, HP avec ses Elite X2, EliteBook Folio et 1040 G3, ou encore Lenovo avec ses ThinkPad X1 et Yoga.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 19/01/2016 à 15h22 par Visiteur7795 :

Rien ne changera pour les utilisateurs Linux. Tant mieux.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
21 Mars 1983 n°94
Publicité
Publicité
Publicité