Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Les performances applicatives sont toujours insuffisantes pour la majorité des utilisateurs

Plus de la moitié des cadres supérieurs d'entreprises se plaignent d'au moins un dysfonctionnement par semaine. (Crédit D.R.)

Plus de la moitié des cadres supérieurs d'entreprises se plaignent d'au moins un dysfonctionnement par semaine. (Crédit D.R.)

La proportion de cadres supérieurs se plaignant de mauvaises performances applicatives est supérieure à 50%.

98% des cadres supérieurs jugent que des performances applicatives optimales sont nécessaires pour le bon fonctionnement de leur entreprise. Mais, selon l'étude de Wakefield Research commandée par Riverbed, 55% se plaignent d'au moins un dysfonctionnement par semaine. Le temps moyen de résolution d'un tel problème serait même de l'ordre de six heures, 85% des répondants s'estimant incapables d'identifier les causes des incidents.
Parmi les bénéfices induits par une bonne performance du système d'information, les cadres ayant répondu citent en premier les gains de temps (65% des répondants), la satisfaction des clients (45%) et la productivité des salariés (45%). Les délais de mises sur le marché de produits et la réduction de coûts sont moins cités. A l'inverse, les dysfonctionnements impliquent de l'insatisfaction des clients (50% des répondants français) pouvant aller jusqu'à leur perte, notamment à cause de retards de livraisons (41%).

Des nuages sombres sur le SI

La situation devient particulièrement critique avec l'arrivée des systèmes d'information hybrides mêlant SI local et SI hébergé dans le cloud externalisé. 98% des répondants français utilisent au moins une application dans le cloud. La complexification induite des architecture complique le maintien des performances. 90% des répondants jugent logiquement qu'un dépannage est plus difficile dans un environnement hybride, 51% pensant même que l'hybridation est le principal obstacle à la maîtrise de la performance applicative. En cas de dysfonctionnement, 46% des cadres ayant répondu ont expliqué avoir déjà utilisé une application non-prévue par la DSI. Les mauvaises performances encouragent donc nettement le shadow-IT.

A propos de l'étude

L'étude a été réalisée par Wakefield Research sur la commande de Riverbed. Elle est basée sur une enquête en ligne auprès de 900 cadres supérieurs d'entreprises réalisant au moins 500 millions de dollars de chiffre d'affaires dans l'un de ces huit pays : Etats-Unis, Brésil, Royaume-Uni, France, Allemagne, Chine, Australie et Inde.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 30/12/2015 à 16h21 par Visiteur7630 :

Bonjour,

Ce serait sympa d'avoir le point du vue d'une compagnie vendant des SI Hybrides, histoire d'équilibrer un peu l'article.

L'étude étant commandée par Riverbed Technology ("leader" dans le domaine de l'infrastructure de performances applicatives d'après une ébauche d'article dans Wikipedia).

Ça ressemble beaucoup à un publi-communiqué.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
20 Juin 1988 n°328
Publicité
Publicité
Publicité