Advertisement
Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

L'Image du jour

Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
8
Réagissez Imprimer Envoyer

Nicolas Sadirac : l'école 42 mise sur l'esprit d'entreprendre

Nicolas Sadirac, directeur général de l'école d'informatique 42

Nicolas Sadirac, directeur général de l'école d'informatique 42

Nicolas Sadirac, directeur général de l'école d'informatique 42, croit à un apprentissage collectif, sans notes individuelles ni de cours magistraux et sur des rencontres avec des entrepreneurs pour favoriser la création d'entreprises en France.  

 

L'école informatique 42, créée par Xavier Niel et 3 anciens membres de l'Epitech et de l'Epita, fonctionne sur un modèle qui a fait réagir les dirigeants des écoles d'ingénieurs traditionnelles. Son objectif n'est pas de former des ingénieurs, mais des professionnels du numérique, avec ou sans bac. La formation est gratuite et elle ne conduit pas à un diplôme reconnu par l'Etat. « Le diplôme ne sert à rien, c'est le travail qui compte », a souligné Nicolas Sadirac, directeur général de l'école 42. « C'est pourquoi nous avons choisi de cibler des jeunes passionnés par les technologies du numérique que nous allons former à  la programmation. » Le dirigeant estime qu'aujourd'hui tout le monde a accès à la connaissance grâce à Google. « A présent, on peut trouver les cours en ligne des meilleurs enseignants sur Internet », note-t-il  «  Ce n'était pas le cas auparavant, car les personnes qui détenaient l'information étaient rares. De plus, l'enseignement est encore basé sur une notion individuelle alors que la création n'est possible à réaliser que de façon collective. La notion de société ultra hiérarchique doit disparaître et 42 est un maillon de cette disparition. »  

Rencontres avec des entrepreneurs du numérique

A l'école 42, le système de notation reposera donc sur des notes attribuées par les pairs, c'est-à-dire par les étudiants eux-mêmes. « A Stanford, on a réalisé que la moyenne des notes données par les étudiants rejoignait celle donnée par les  professeurs », assure Nicolas Sadirac. « La moyenne servira alors de référence, ce qui en fait un système plus juste que lorsque la note est attribuée par un professeur ». Conséquence inattendue de cet exercice : les étudiants qui notent  progressent beaucoup plus vite que les autres.  Par ailleurs, l'enseignement dispensé à 42 est proche de celui délivré à l'Epitech. « Les sessions  sont transmises en ligne et nous avons supprimé les cours magistraux », poursuit le directeur général. « Nous travaillons exclusivement sur un projet défini par nous- même ou à l'extérieur. Des réunions avec différents entrepreneurs du numérique permettront d'insuffler la culture du secteur et la fibre entrepreneuriale. C'est indispensable à l'heure où l'on manque de ressources dans l'IT ».

1% de créateurs d'entreprises

Nicolas Sadirac fait remarquer que de nombreuses start-up ne peuvent pas voir le jour, car elles ne trouvent pas les compétences. « Nous n'avons que 1% de créateurs d'entreprise à la sortie des écoles d'ingénieurs françaises, contre 18% dans les écoles de commerce, 60% dans les MIT, et 80% dans des pays comme  Israël », déplore-t-il. « Dans le même temps, des entreprises ont recours à la délocalisation en raison d'un déficit de ressources qualifiées »

Le dirigeant précise également que 42 formera ses étudiants à la gestion de projets. « Nous voulons des profils opérationnels capables de gérer un projet, insiste-t-il  «Mais ce qui est exact,  c'est que nous n'avons pas la vocation de former des scientifiques, sur de nouveaux algorithmes par exemple. Ceci étant dit, 42 veille à ce que le projet soit un support qui utilise la technique, alors que certains s'intéressent à ce que la technologique soit appliquée, au détriment du fonctionnement du projet en lui-même », conclut-il.  

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE8

le 30/05/2013 à 09h57 par Visiteur1937 :

Visiteur1460 : en temps qu'étudiante Epitech qui migre à 42 je peut te dire : faux faux faux !
Gratuit, élèves encadrés et adm-dispo : mille fois mieux :)

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 11h37 par Visiteur1474 :

C'est marrant de voir qu'une partie de l'administration d'Epitech quitte pour aller à 42.
"Ils partent en famille" me dit-on. ah! oui le piston est de mise j'avais oublié. Au moins les pintades vont disparaître.

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 11h23 par Rakotomandimby (Membre) :

Epitech serait-il gratuit? Je ne savais pas.

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 10h20 par Master (Membre) :

Bonjour
zz44 fun ou trouvez le site pour l'inscription pour la formation de l école 44?merci!

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 10h17 par Master (Membre) :

Non zz44

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 07h15 par NicoSoft (Membre) :

Heureusement que des gens comme X Niel existent pour pousser l'innovation française et l'envie d'entreprendre !
Serions nous tous amorphes et/ou plombés par les impôts ?

Signaler un abus

le 04/04/2013 à 06h42 par Visiteur1462 :

le veritable chiffre ne dois pas etre : 42 mais le chiffre cosmique complet soit : 42624 ...

Signaler un abus

le 03/04/2013 à 17h33 par Visiteur1460 :

Pâle copie d'Epitech....

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
02 Juin 2000 n°856
Publicité
Publicité