Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

L'Image du jour

Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Prix Turing 2015 pour les inventeurs du chiffrement par clé publique

Whitfield Diffie (à gauche) et Martin Hellman, lauréats du Prix Turing A.M. 2015, intervenant sur la RSAConference cette semaine à San Francisco. (crédit : RSA/IDGNS)

Whitfield Diffie (à gauche) et Martin Hellman, lauréats du Prix Turing A.M. 2015, intervenant sur la RSAConference cette semaine à San Francisco. (crédit : RSA/IDGNS)

Pour l'année 2015, le Prix Turing a été décerné par l'ACM aux experts Whitfield Diffie et Martin Hellman pour leurs travaux publiés en 1976 sur le chiffrement par clé publique.

Le prestigieux Prix Turing (A.M. Turing Award), attribué en hommage au mathématicien Alan Turing, pionnier de l’informatique moderne (*), vient d’être décerné pour l’année 2015 aux inventeurs du chiffrement par clé publique, Whitfield Diffie et Martin Hellman. Cette distinction accordée aux deux experts pour leur contribution à la cryptographie intervient en plein milieu du différend qui oppose en ce moment même le Gouvernement américain et le fabricant de smartphones Apple sur la protection des données personnelles. Elle a été annoncée le 1er mars par l’ACM (Association for Computing Machinery). Le chiffrement par clé publique est largement utilisé pour brouiller les données afin qu’elles puissent être envoyées de façon sécurisée entre des utilisateurs et des sites web et pour protéger les informations contenues sur les smartphones ou les disques durs des ordinateurs. « La capacité de deux parties à communiquer en mode privé à travers un canal sécurisé est fondamental pour des milliards de personnes dans le monde », a souligné l’ACM dans un communiqué.

Par coïncidence ou à dessein, le Prix a été attribué au moment exact où se déroulait à Washington D.C. une audition sur le chiffrement, devant une commission judiciaire. Les législateurs reçoivent des dépositions portant sur la façon d’équilibrer le droit à la vie privée avec la nécessité, pour les forces de l’ordre, d’accéder à des données chiffrées pour des raisons de sécurité nationale, dans le cadre de leurs enquêtes criminelles. Des représentants d’Apple et du FBI, qui s’affrontent devant la justice au sujet de l’accès à l’iPhone utilisé par l’un des tireurs de San Bernardino, viendront apporter leur témoignage lors de cette audition.

« New Directions in Cryptography » publié en 1976

Whitfield Diffie était le responsable de la sécurité de Sun Microsystems et Martin Hellman, professeur émérite d’ingénierie électrique à l’Université de Stanford. Leur article publié en 1976 sous le titre « New Directions in Cryptography », introduisait l’idée de chiffrement par clé publique et de signatures numériques, soit « les fondements des protocoles de sécurité les plus couramment utilisés sur Internet aujourd’hui », point l’ACM.

Dans le système qu’ils ont inventé, la clé publique est utilisée pour chiffrer les données, tandis que la clé privée, qui ne quitte jamais le terminal de réception, est utilisée pour les déchiffrer. Le système est conçu de façon à ce qu’il ne soit pas possible de retrouver la clé privée à partir de la clé publique, alors même que les deux sont liées. Whitfield Diffie et Martin Hellman sont récemment intervenus sur l’événement de sécurité RSA Conference, qui se tient en ce moment à San Francisco. Les lauréats du Prix Turing recevront 1 million de dollars.

(*) A la fin des années 30, juste avant le début de la Seconde guerre mondiale, Alan Turing rejoint Bletchley Park, quartier général des services de renseignement britanniques, et les équipes chargées de déchiffrer les messages codés par les machines de chiffrement Enigma mises au point par les Allemands. Les documents mathématiques du mathématicien ont été déclassifiés en 2012.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité