Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

L'Image du jour

Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Réalité augmentée, le service Aurasma de HP convainc les utilisateurs

Aurasma peut être utilisée comme application mobile autonome, mais en général, le service est intégré à une application mobile.

Aurasma peut être utilisée comme application mobile autonome, mais en général, le service est intégré à une application mobile.

HP a montré de nouveaux types d'utilisation de sa technologie de réalité augmentée Aurasma - issue d'Autonomy - à la conférence South by Southwest (SXSW) qui se tient à Austin, Texas (7-16 mars). Aurasma a également été mise à jour en version 3 : son SDK a été actualisé, le moteur de règles a été amélioré et elle propose un portail pour les développeurs. La plateforme de réalité augmentée Aurasma de HP a été utilisée par 40 000 clients pour fournir des sessions interactives sur des appareils portables.  

Gros succès pour la plate-forme Aurasma de Hewlett-Packard, qui fournit des services de réalité augmentée aux appareils portables. « Au cours des six derniers mois, nous avons constaté un pic de croissance énorme sur le marché de la réalité augmentée », a déclaré Annie Weinberger, la directrice générale de HP qui supervise Aurasma. La plateforme AR (Augmented Reality) compte aujourd'hui 40 000 clients, soit deux fois plus qu'il y a six mois. L'application gratuite, disponible pour Android et Apple iOS, a été téléchargée plus 6 millions de fois.

Le projet Aurasma a été créé il y a quatre ans par l'entreprise Autonomy, rachetée plus tard par HP. Conçue pour les applications mobiles, la plateforme est capable d'identifier des images prises avec la caméra d'un smartphone, et de fournir des informations sur ces images. La méthode fait référence à la réalité augmentée, car elle ajoute des informations sur un élément spécifique visible à l'écran, sur ou à proximité de l'objet lui-même. Les établissements d'enseignement ont été les premiers à adopter la technologie Aurasma qu'ils utilisent pour enrichir leur matériel éducatif. Les éditeurs se sont également intéressés à la technologie pour connecter des publicités avec des portails en ligne. Plus récemment, l'industrie cinématographique a utilisé Aurasma pour diffuser des extraits de films et proposer l'achat de billets : il suffisait pour cela de pointer l'appareil mobile vers l'affiche de tel ou tel film. Aurasma a également été utilisée comme support de formation : en pointant un smartphone vers l'objet étudié, la personne pouvait avoir plus de détails sur tel ou tel élément. « Les exemples sont infinis », a déclaré Annie Weinberger.

Un moteur de règles avec Aurasma 3.0 

Pour utiliser le service, les développeurs doivent charger ce que HP appelle des images de déclenchement, c'est-à-dire les éléments que le développeur demande au service d'identifier. Ils doivent également fournir un calque de l'image, qui contient les informations que l'application doit afficher à l'écran quand elle identifie un motif. Aurasma peut être utilisée comme application mobile autonome, mais en général, le service est intégré à une application mobile. Tout le travail d'identification est géré par le Cloud de HP. Selon le fournisseur, un utilisateur est plus enclin à cliquer sur une image Aurasma que sur une publicité numérique classique ou sur un QR Code. « Dans certains cas, les pourcentages étaient proches de 50 % », a déclaré la directrice générale d'HP. « Aurasma donne de bien meilleurs résultats que les codes QR, qui servent davantage de raccourcis pour accéder plus rapidement à une URL », a expliqué Annie Weinberger. HP travaille avec des clients pour rendre l'expérience Aurasma plus interactive et l'inscrire plus directement dans les applications elles-mêmes.

Aurasma 3.0 de HP comporte plusieurs fonctionnalités nouvelles. Le service est désormais doté d'un moteur de règles. Cela permet d'adapter le contenu à l'utilisateur, par exemple à sa localisation ou à d'autres facteurs. La version 3.0 permet aussi aux utilisateurs de partager leurs trouvailles sur Twitter et Facebook. Enfin, Aurasma conserve une trace de l'utilisation de la réalité augmentée dans les applications sur un portail Web accessible aux développeurs.

Le coût de l'abonnement à la plateforme Aurasma dépend d'un certain nombre d'éléments, comme la durée d'utilisation du service ou le nombre d'éléments à identifier. « Il faut compter entre 5000 et 90 000 dollars HT pour un abonnement annuel », a déclaré Annie Weinberger. Par ailleurs, HP propose aux entreprises des services qui permettent d'optimiser l'usage de la technologie.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité