Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

L'Image du jour

Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Walmart met sa plateforme ALM OneOps en open source

Walmart a versé sa plateforme OneOps dans l'open source pour que les projets de transition numérique soient développés dans un environnement multi-cloud. (crédit : D.R.)

Walmart a versé sa plateforme OneOps dans l'open source pour que les projets de transition numérique soient développés dans un environnement multi-cloud. (crédit : D.R.)

Pour éviter aux entreprises de se verrouiller dans l'environnement cloud d'un fournisseur, Walmart vient de mettre en open source sa plateforme OneOps permettant une gestion continue du cycle de vie des applications dans le cloud.

En octobre dernier, la chaîne de distribution américaine Walmart s’était engagée à combattre le verrouillage des applications dans le cloud en versant dans l’open source sa technologie ALM OneOps avant la fin de l’année. Il lui a finalement fallu quelques semaines de plus, mais c’est maintenant fait. Depuis mardi dernier, OneOps est disponible sur GitHub sous licence Apache 2.0, proposant ainsi gratuitement à toute entreprise une gestion continue du cycle de vie des applications.

OneOps est une technologie de gestion du cycle de vie des applications cloud développée par WalmartLabs qui construit l’environnement d'e-commerce de l’entreprise de distribution. Cette dernière est pleine transformation numérique, souligne dans un billet Jeremy King, CTO de Walmart Global eCommerce et responsable de @WalmartLabs. « Nous associons les capacités numériques que nous avons bâties aux actifs physiques de Walmart pour (…) apporter des améliorations constantes à notre site web et lancer de nouvelles fonctionnalités sur notre épicerie en ligne. Notre plateforme OneOps nous aide à le faire plus vite, à moindre coût, dans le cloud. » Après plus de deux ans de développement et de test au sein du groupe de retail, celle-ci est maintenant disponible en open source pour les entreprises qui ont elles aussi entrepris une transformation numérique, ajoute le CTO. OneOps permet de développer du code dans un environnement hybride, multi-cloud sans devoir s’engager avec l’un ou l’autre fournisseur de solutions cloud. On peut tester et passer d’un fournisseur à l’autre pour tirer parti d’une tarification plus avantageuse, d’une technologie plus intéressante ou d’une meilleure évolutivité sans être bloqué chez l’un d’entre eux.

OneOps s'utilise avec Node.js, Elasticsearch et Couchbase

La technologie mise sur GitHub supporte à la fois l’environnement de développement Node.js et le serveur de recherche Elasticsearch. Ses utilisateurs peuvent déployer leurs applications sur Microsoft Azure, sur le cloud de Rackspace ou sur n’importe quel cloud utilisant OpenStack. La technologie NoSQL de Couchbase est également intégrée dans la plateforme OneOps.

Walmart met en avant les bénéfices apportés : gestion continue du cycle de vie et portabilité cloud avec, au final une capacité d’innovation plus rapide et un meilleur contrôle de l’environnement cloud. Les développeurs peuvent démarrer des machines virtuelles en quelques minutes et commencer à coder sans avoir besoin de passer des heures sur la définition complexe d’un environnement de cloud spécifique, pointe Jeremy King. « OneOps modélise tout cela pour eux. Au lieu de se retrouver face à des fournisseurs cloud qui dictent les outils et technologies propriétaires qu’il faut utiliser, ou déterminent la bande passante dont on dispose, OneOps remet le contrôle dans les mains des développeurs ». Pourquoi l’open source ? « Walmart est un utilisateur de cloud, pas un fournisseur de cloud », souligne le CTO. La communauté pourra améliorer OneOps ou trouver des façons de l’adapter à des technologies existantes, écrit-il avec Tim Kimmet, vice-président de la plateforme et des systèmes chez WalmarLabs.

Ce n’est pas la première incursion du groupe de distribution dans le monde ouvert. Il a, par exemple, déjà contribué à la mise à disposition de technologies comme Mupd8 pour traiter les flux de données et hapi, un framework permettant de réutiliser des logiques de développment.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité