Sur Computex à Taipei, ARM a annoncé sa puce Cortex-A73 et son GPU Mali-G71 (ci-dessus, Nandan Nyampally, responsable marché d'ARM).

L'Image du jour

Sur Computex à Taipei, ARM a annoncé sa puce Cortex-A73 et son GPU Mali-G71 (ci-dessus, Nandan Nyampally, responsable marché d'ARM).

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
12
Réagissez Imprimer Envoyer

Windows 10 préinstallé sur des PC sans consentement

Pour accélérer l'installation de Windows 10 sur les PC, Microsoft a pré-chargé la mise à jour de l'OS sur les postes d'utilisateurs qui n'avaient rien demandé. (crédit : IDGNS)

Pour accélérer l'installation de Windows 10 sur les PC, Microsoft a pré-chargé la mise à jour de l'OS sur les postes d'utilisateurs qui n'avaient rien demandé. (crédit : IDGNS)

Microsoft a confirmé qu'il avait bien, sans le dire, téléchargé la mise à jour de son système d'exploitation sur les PC d'utilisateurs qui n'avaient pas manifesté d'intérêt pour Windows 10. Avec, pour certains, des conséquences sur leurs capacités de transfert et de stockage.

Microsoft a admis qu’il avait préchargé les éléments de l’installation de Window 10 sur les terminaux d’utilisateurs des versions 7 et 8.1 de l’OS qui n’avaient pas réservé de copie ni exprimé d’intérêt pour le nouveau système d’exploitation. Or, pour certains d’entre eux, ces téléchargements non sollicités ont entraîné un dépassement des capacités de stockage fournies par leur fournisseur Internet, qui s’est donc fait sans leur consentement.

Dans un communiqué, Microsoft a reconnu la pratique dont le site The Inquirer a le premier parlé, la semaine dernière. « Pour ceux qui ont choisi de recevoir des mises à jour automatique à travers Windows Update, nous aidons les clients à préparer leurs terminaux pour Windows 10 en téléchargeant les fichiers nécessaires à la future installation », a expliqué une porte-parole de l’éditeur de Redmond dans un email reçu par nos confrères de Computerworld. « Il en résulte une meilleure expérience de mise à jour et cela garantit que le terminal dispose du dernier logiciel. C’est une pratique de l’industrie qui réduit le temps d’installation pour mettre le terminal en service ».

Un upgrade qui pèse entre 3 et 6 Go

Si les utilisateurs de terminaux sous Windows 7 ou 8.1 ont mis en place par défaut l’option qui permet à l’OS de télécharger et d’installer les correctifs de sécurité et de bugs automatiquement en tâche de fond, Microsoft va pousser les fichiers de mise à jour de Windows 10 sur le disque. L’upgrade, dont la taille peut se situer entre plus de 3 Go et près de 6 Go, est placé dans le dossier caché «$Windows.~BT», utilisé à cette fin depuis longtemps. Il y restera, vraisemblablement jusqu’à ce que l’utilisateur manifeste le souhait de l’installer.

Microsoft a commencé les pré-chargements de la mise à jour Windows 10 sur les terminaux depuis fin juillet, mais on pensait que cette pratique se limitait aux PC dont les utilisateurs avaient accepté l’offre gratuite de Microsoft et réservé une copie à travers une app que la firme de Redmond avait automatiquement installée au printemps et au début de l’été sur pratiquement tous les PC grand public exploitant Windows 7 Home et 8.1 Home, et sur de nombreuses machines utilisant Windows 7 Professional et 8.1 Pro.

Une longue file de commentaires sur Slashdot

Après le téléchargement de la mise à jour de Windows 10 sur le terminal, l’utilisateur était notifié, à travers l’app, que l’OS était prêt à s’installer. Le nouveau schéma est en revanche très différent puisque les éléments sont téléchargés sur le terminal même si l’utilisateur n’a pas demandé de mise à jour. Sur le site Slashdot, une longue file de commentaires a été postée par des internautes se plaignant d’avoir dépassé leurs capacités parce que Microsoft avait téléchargé son énorme mise à jour vers leur matériel sans leur approbation.

L’un d’eux a vu sa connexion Internet coupée, lors d’un déplacement, parce que le téléchargement excédait la capacité de transfert qu’il avait achetée. D’autres n’ont pas apprécié de voir une partie de leurs ressources de stockage occupée sans leur consentement. D’autres encore se demandent si Microsoft va déclencher automatiquement la mise à jour. Quoi qu’il en soit, la réponse de l’éditeur, indiquant qu’il s’agissait d’une « pratique de l’industrie », donne matière à réflexion. C’est vrai sur des cas limités en taille, par exemple pour le pré-chargement des mises à jour régulières de Chrome qui sont, dès lors, installées au lancement suivant de l’application. Mais, souligne Computerworld, « à notre connaisance, cela n’a jamais été fait pour un OS ou un logiciel requérant d’installer des fichiers de cette taille. »

COMMENTAIRES de l'ARTICLE12

le 25/05/2016 à 11h08 par Visiteur8664 :

Quels sont les relations entre ce site "LMI" et Microsoft..?
Étrangement, après avoir tapé le mot "condamnable", mon avis incendiaire a été supprimé..!!?
Faire jouer la concurrence..? Nous sommes un peu piégé la non..? Même l'antivirus qu' on a acheté est supprimé..!
Bonne journée, Jack 25-05-2016

Signaler un abus

le 12/05/2016 à 10h21 par Visiteur8571 :

J'utilise Linux depuis ses origines (une Slackware au début, puis Debian, maintenant UBUNTU et OPENBSD). Au début j'avais un multiBoot avec Windows 95 et Linux, et depuis Windows NT j'ai remplacé Windows par OpenBsd.
Plus de Windows, et rien que du bonheur!
Mes deux filles et ma femme également, qui utilisent Ubunutu depuis presque 10 ans maintenant, et avec du matériel acheté d'occasion pour presque rien. On en a fait des économies depuis!
Le record c'est notre petit serveur, qui tourne sous Linux depuis 2006. J'ai juste remplacé l'alimentation qui avait grillé lors de la canicule l'année dernière.

Signaler un abus

le 17/03/2016 à 13h43 par Visiteur8167 :

j'ai installé W10 .
1 je suis déçu par la présentation
2 ça fait minable la présentation des dalles qui ne couvrent pas l'écran.
3 le plus important Microsoft fait sauter IE et impose Microsoft edge et je suis poli " débrouille toi".
j'avais pensé que avec le temps MS avait évolué il en est rien c'est toujours l'embrouille le cafouillage .
pourtant traduction de Microsoft est: micro (pc) soft (facile) on en est loin.
je termine j'ai hésité pour le choix mon nouvel ordi , le prochain sera un apple

Signaler un abus

le 09/03/2016 à 21h27 par Visiteur8133 :

Je tourne sous windows 7 pas de blems ça tourne correct et là une maj imposée et mon ordi installe W10 sans rien que je lui demande. Désolé mais cela s'apparente à une vente forcée
Surtout que W10 est gavé de mouchards pub tracking etc et ça me gonfle ma vie privée ne regarde que moi
En 25 ans d'informatique j'ai jamais vu Windows imposé un update sans contrepartie
Dois je en informer mon avocat?
En tant qu"ancien j'aime pas les nouvelles versions W8 ou plus suis je vraiment obligé de me retrouver avec cette m... (je l'ai testée avec l'ordi de mon fils qui tourne sous 8.1)
Bref j'ai coinché l'ordi et suis retourné sous W7. J'vais peut être me fendre d'un mail d'insultes à Windows
Des retours sur W10 et les emmerdements?
Bien à vous

Signaler un abus

le 30/11/2015 à 00h08 par Visiteur7409 :

Je reste très surpris qu'il n'y ai pas eu une pétition mondiale sur la façon genre malware qu'a utilisé Microsoft pour imposer W10.
Perso, j'ai essayé, ce n'était pas compatible alors que MS m'avait dit que oui, le retour vers Seven n'a pas permit de revenir à quelque-chose de stable, moralité, obligé de réinstaller totalement seven et continuer d'être harcelé par Microsoft. Ce sont des pratiques condamnables et abusives.

Signaler un abus

le 15/10/2015 à 22h33 par Visiteur7082 :

Plus grave encore, Microsoft dans l'empressement d'imposer illégalement Windows 10, à oublier un detail crucial. ( les ordinateurs non compatibles) par exemple mon ordinateur MSI WINTOP 2280 qui n'est pas compatible avec Windows 10. j'en ai informé Microsoft USA, prit au piège dans son propre préinstalle ne peut pas revenir en arrière pour effacer. Envisager de trainer en justice Microsoft devant cette erreur grave incontrôlable par Microsoft pourrait devenir juteuse. Le support technique à essayer à distance de modifier sur mon ordinateur pour supprimer la preinstall et surtout le message d; install dans mise le processus mis à jour. Go STARTED. Une erreur grave qui va leur couter cher surtout que le support technique avait déjà été informer que le MSI windtop 2280 n'était pas compatible. et malgré cela, Microsoft a quand même appuyé sur le bouton vert pour préinstaller sa version Windows10 sans avoir tenu compte des ordinateurs non compatibles.
Je leur ai donné une semaine pour rectifier le tir. Après ce délai j'envisage de les trainer devant les tribunaux sur le fait que Microsoft n'a pas supprimé tous contenu ou pre contenu de Windows 10 sur un ordinateur qui ne peut en aucun cas utiliser ce système.

Signaler un abus

le 13/10/2015 à 21h33 par Visiteur7063 :

Entierement d'accord, avec Visiteur6855 !...

Signaler un abus

le 16/09/2015 à 19h36 par Visiteur6872 :

@Visiteur6867
Quand vous vendez une arme à un enfant, il ne faut pas venir pleurer ensuite quand il se tue avec. Qu'on l'admette ou non, l'informatique est une arme, économique et politique. Ce n'est pas un jouet. On y met ses données personnelles et professionnelles dedans. Et de la même manière qu'on ne confie pas ses gosses au premier venu, il convient d'arrêter cette confiance aveugle et ubuesque à des fournisseurs étrangers, qui pratiquent tous une évasion fiscale particulièrement efficace en ruinant nos économies.
Sur ce dernier point précisément, GNU/Linux créé déjà des emplois en maintenance et en formation, et, sauf erreur de ma part, les éditeurs de jeux comme Valve ne sont pas des philanthropes que je sache. Le libre n'a d'ailleurs jamais été l'ennemi du commercial, il est toujours bon de rappeler que "libre" n'est pas "gratuit". Quand aux plus récalcitrants qui ne visent toujours que la plateforme windows, je pense qu'ils creusent d'abord leur propre tombe. La roue tourne, et force est de constater que microsoft est en train de jouer de plus en plus hors jeu. Quand au mac, je l'assimile volontiers à une prison où l'on vous accueille par la grande porte en déroulant le tapis rouge. Pour en sortir, c'est une autre histoire...
Maintenant chacun fait ce qu'il veut, et doit assurer ses choix.

Signaler un abus

le 16/09/2015 à 11h35 par Visiteur6867 :

@visiteur6855 proposer tes solutions de nettoyage, OK mais ça fait prendre des risques a ceux qui vont se perdre dans les commandes de crasher leur windows. Tu cite:
on trouve encore des (imbéciles) en France qui viennent vous prétendre que Linux est compliqué. Je dirai plutôt les commerçants parce qu'il ne vendront plus les jeux et leur suite "anti-cochonnerie" et bien sur faire du dépannage dès que tout est planté. Je ne suis plus esclave j'ai depuis 3 ans linuxmint13 à la place de vista et j'encourage tout le monde a s'y mettre. Visiteur6861 (un novice) nous prouve que c'est pas le parcours du combattant et qu'il a même choisi so bureau le plus clair et agréable pour son OS.

Signaler un abus

le 16/09/2015 à 08h02 par Visiteur6861 :

Novice en informatique je suis sur linux depuis 2010 ubuntu mate 14.04 actuellement et je trouve ce système a ma portée et avec un vieux p c ca va pas mal.Aucun système ne peut etre parfait.Amitiés aux linuxiens.

Signaler un abus

le 15/09/2015 à 20h44 par Visiteur6858 :

Dommage ! Et moi qui suis à la 50éme tentative pour passer de W7 à W10 sans résultat .. Je n'ai pas eu cette chance d'être ' pré-installé ' !! ... La vie est mal faite, finalement ....

Signaler un abus

le 15/09/2015 à 10h22 par Visiteur6855 :

6Go pour rien, que l'antivirus ira scanné chaque jour pour rien, que le moteur de recherche ira scanner pour rien. Solution évidente et définitive : arrêt pur et simple des mises à jour auto et nettoyage comme suit pour du seven.
disable.w10.reg:
Windows Registry Editor Version 5.00

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Gwx]
"DisableGwx"=dword:00000001

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\WindowsUpdate\OSUpgrade]
"ReservationsAllowed"=dword:00000000

puis stop.download.w10.bat:
echo on
echo "W7 et w8"
wusa /uninstall /kb:3035583 /quiet /norestart
echo "W7"
wusa /uninstall /kb:2952664 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3021917 /quiet /norestart
echo "W8"
echo wusa /uninstall /kb:2976978 /quiet /norestart

puis nettoyage du répertoire $Windows.~BT à la racine via l'outil de nettoyage, puisque même en administrateur de base, un simple Supprimer ne passe pas : certains fichiers sont verrouillés.

Je ne vous dis pas le temps passé en nettoyage : c'est scandaleux et minable après le coup des outils d'espionnage désormais backportés jusqu'à seven, et qu'il convient aussi nettoyez à coup de wusa...

Pendant ce temps là, vous administrez des centaines de postes GNU/Linux en moins d'une heure. Et malgré une facilité évidente sous GNU/Linux, tant en terme d'administration que d'utilisation, on trouve encore des imbéciles en France qui viennent vous prétendre que Linux est compliqué !

De toute façon le prochain délire est évident : installation de force de windows 10 pour tous les récalcitrants.

Parce que vous êtes des esclaves, et que vous le valez bien !

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité