Barclaycard a testé en Angleterre des gants connectés permettant de régler des achats jusqu'à 25 euros.

L'Image du jour

Barclaycard a testé en Angleterre des gants connectés permettant de régler des achats jusqu'à 25 euros.

Les 10 tendances technologiques 2015

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques 2015

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique dresse les 10 tendances technologiques qui marqueront l'année 2015. Du machine learning à la ré...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Windows 8 RT : Mozilla reproche à Microsoft son comportement déloyal

Le siége de la fondation Mozilla à Mountain View

Le siége de la fondation Mozilla à Mountain View

Selon Mozilla, Windows 8 RT, le prochain OS de Microsoft pour les tablettes sur base ARM, favoriserait sans complexe Internet Explorer 10 et briderait les capacités des autres navigateurs .

Le responsable juridique de Mozilla s'est plaint mercredi sur le blogde la fondation que Microsoft bride les navigateurs autres qu'Internet Explorer (IE) sur Windows RT, ce qui ne laisserait pas de choix aux utilisateurs. « Windows RT, la version de Windows qui équipera les appareils utilisant un processeur ARM, restreint le choix des utilisateurs et annihile la concurrence et l'innovation en ne permettant qu'à Internet Explorer d'accéder pleinement aux fonctions avancées du système d'exploitation ». A écrit Harvey Anderson, le responsable juridique de Mozilla.

Deux version distinctes de Windows 8

Pour comprendre l'envergure du problème, il faut savoir que Windows 8 arrivera sur le marché sous deux formes différentes. Une version pour les terminaux mobiles tels que les smartphones ou les tablettes tactiles, et une version dite standard pour les PC. Or, à l'heure actuelle, si Microsoft permet aux navigateurs concurrents de fonctionner sur PC, tant sur la version de base de Windows que sur l'interface « Metro » destinée aux ordinateurs dotés d'écrans tactiles, sur smartphones et tablettes, le constat est bien différent. En effet, pour Mozilla, Chrome ou encore Opera, il est pour le moment impossible d'accéder aux fonctions innovantes de Windows RT qui permettent entre autre une amélioration de la vitesse, de la stabilité système et une sécurité renforcée.

Mozilla pourrait déposer une plainte officielle

Une situation inacceptable pour la fondation qui déclare que « si Microsoft Internet Explorer peut fonctionner sous RT, aucune raison technique ne peut expliquer la décision de Microsoft de ne pas tolérer d'autres navigateurs ». Selon le porte parole de Mozilla, cette décision pourrait même à terme pénaliser les utilisateurs de PC puisqu'il « n'est pas impensable que les processeurs ARM actuellement utilisés sur les mobiles et tablettes tactiles arrivent un jour sur les ordinateurs portables ». A travers ces déclarations, la fondation Mozilla encourage donc Microsoft à respecter le choix des utilisateurs tout en avertissant qu'une telle exclusion des navigateurs concurrents pourrait être une violation des règles fixées par la Commission européenne (CE) et illustrerait le comportement « type » que les règlements américains cherchent à interdire. Bien que n'ayant pas pour le moment l'intention de déposer une plainte officielle, Mozilla a déclaré vouloir continuer à évaluer la situation et prendra les mesures nécessaires en cas de besoin. Des préoccupations partagées par Google qui craint que les consommateurs et les développeurs ne puissent plus profiter de la concurrence. Rappelons que les smartphones et les tablettes tactiles représentent pas moins de 5% du surf sur Internet ... Microsoft ne s'est pas encore exprimé sur le sujet.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité