<span>Conçu pour une utilisation en temps réel, Jailhouse est un hyperviseur ouvert et léger, positionné en complément de Xen et KVM plus qu'en concurrent.</span>

L'Image du jour

Conçu pour une utilisation en temps réel, Jailhouse est un hyperviseur ouvert et léger, positionné en complément de Xen et KVM plus qu'en concurrent.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Xavier Niel condamné à deux ans de prison avec sursis

Xavier Niel condamné à deux ans de prison avec sursis

Xavier Niel, fondateur de Free, a été condamné par la 11e chambre du Tribunal correctionnel de Paris à deux ans de prison avec sursis ainsi qu'à 250 000 euros d'amende pour recel d'abus de bien sociaux. Le 21 septembre dernier, Le procureur avait requis deux ans de prison et 375 000 euros d'amende. Selon le tribunal, Xavier Niel aurait bien perçu, entre 2000 et 2004, 5 000 euros par mois et en espèces, prélevés sur les recettes -non déclarées- d'un des sex-shops dans lesquels il avait investi. En août 2005, Xavier Niel avait bénéficié d'un non-lieu pour "proxénétisme aggravé" dans la même affaire. Seul le délit de recel d'abus de biens sociaux a donc été retenu.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité