Des infrastructures éphémères et sécurisées pour les JO 2024

Lors des Jeux olympiques et paralympiques 2024, qui se tiendront à Paris du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre prochain, les systèmes d'information du comité d’organisation, des prestataires et des partenaires de l’événement seront sous tension pour assurer la billetterie, les services opérationnels, le contrôle de l’identité des participants, des bénévoles et des spectateurs et la sécurité globale (physique et numérique) des différentes installations.

L’équipe en charge de l’IT a deux missions principales : opérer toutes les infrastructures supportant les systèmes d'information des Jeux, utilisés avant et pendant les compétitions, d'une part ; et fournir les applications permettant le fonctionnement du comité olympique, en matière de RH, de finance, de gestion des équipements ou d’affichage des résultats, d'autre part.

Si la tension est forte sur les systèmes d’information, les cybermenaces planent également sur l’événement sportif. Près de quatre milliards d’attaques sont attendues selon la direction de la cybersécurité des JO de Paris. Les prochains mois seront donc tendus pour les RSSI français.

Avec la participation de

Cloudflare