Apple a finalement réagi aux plaintes concernant les applications sur iPhone qui téléchargeraient les données du carnet d'adresses des utilisateurs sans leur consentement. La firme de Cupertino avait reçu beaucoup de critiques sur la trop  grande latitude laissée aux développeurs pour piocher dans les données privées des utilisateurs. Le réseau social sur mobile, Path, a été la première société pointée du doigt par un bloggeur qui a vu son carnet d'adresses aspiré par les serveurs de l'éditeur sans son accord. Mais d'autres applications, y compris Facebook, Twitter, Foursquare et Yelp, ont le même comportement.

Une mise à jour d'IOS prévue

Path s'est excusé et d'autres services comme Instagram (photo) et Foursquare (géolocalisation) travaillent sur plus de transparence. Mais la question a été jugée suffisamment grave pour que des membres du Congrès américain écrivent une lettre à Tim Cook, pour avoir des explications sur ce que compte faire la firme sur iOS et sur sa politique vis-à-vis des développeurs pour protéger les données des utilisateurs. Apple a réaffirmé que les règles imposent aux développeurs d'avoir l'approbation des utilisateurs pour collecter et transmettre les contacts. Il semble que ces explications ne suffisent pas, puisque la firme de Cupertino va publier une mise à jour d'iOS.  Tom Neumayr, porte-parole d'Apple, a expliqué à nos confrères de AllThingsD « nous travaillons pour rendre les meilleurs services à nos clients, comme nous l'avons fait avec les services de localisation. N'importe quelle application souhaitant accéder aux données privées sera obligée d'avoir l'autorisation explicite de l'utilisateur ».