Spécialisé dans la gestion des compétences rares, leur recherche de mobilité et les recrutements à l’international, Cooptalis accompagne les candidats et les entreprises depuis 10 ans. En septembre 2021, la HR tech basée à Marcq-en-Baroeul a lancé sa plateforme Anywr.io consacrée aux talents IT internationaux. Le nom choisi suggère les opportunités d’emploi ouvertes, dans tous les pays (anywhere), sur tout type de mission (anywork), à distance, à temps plein ou partiel, en mobilité géographique, et sur tout type de contrats (anyway), CDI, offshore, Freelance, société de services…). 

Cooptalis vient de lever 80 millions d’euros pour soutenir son développement, renforcer ses métiers RH et accélérer ses projets digitaux internes. Il en profite pour changer de nom et prendre celui de sa plateforme, Anywr. Sur ce tour de table, l’éditeur des Hauts-de-France, suivi depuis 3 ans par le French Tech 120, s’est associé à Naxicap Partners aux côtés de son investisseur historique Eurazeo. La société a été créée en 2012 par Olivier Desurmont et Gilles Lechantre.

3 acquisitions : Antares, Geneva Relocation, Expat Partners

Anywr revendique un vivier de talents mondiaux couvrant 16 pays, un réseau de 500 partenaires, 4 000 entreprises ayant utilisé ses services et 30 000 talents ayant fait appel à elle. Autour de sa solution technologique, elle propose son expérience sur le recrutement et l’accompagnement des talents et des entreprises en recherche de mobilité professionnelle, ainsi que sur la formation et le développement des compétences. Trois acquisitions récentes, celles d’Antares, de Geneva Relocation et d’expert Partners, lui ont permis d’étendre ses activités en Espagne, en Suisse, en Inde et en Chine.

En dehors d’Anywr.io qui s’adresse aux candidats disposant d’expertises dans le numérique (devops, data scientist, développeur Java, Scrum Master, Expert SAP, etc.), sa plateforme Anywr.life se focalise sur les communautés de talents du secteurs de sciences de la vie et de la santé. Ses solutions IziFreelance et IziPortage continuent par ailleurs à s’adresser aux candidats souhaitant travailler en freelance ou en portage salarial.

Anywr a l’objectif de réaliser 100 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année et vise 400 millions d’euros en 2024. Entre temps, la société française prévoit de porter ses effectifs à un millier de collaborateurs dans le monde en 2023.