Les responsables informatiques ne doivent pas se contenter de réduire les coûts, mais rechercher d'autres formes d'excellence opérationnelle et des technologies susceptibles de les aider à optimiser la résilience et à mettre à l'échelle des solutions. Cela passe par l’adoption de produits spécifiques à un secteur et la création de nouvelles formes d'engagement : c’est le credo habituel du cabinet d’études Gartner qui présente comme chaque année ses 10 principales tendances technologiques stratégiques pour l’année 2023 dévoilées lors de son symposium IT/Xpo 2022.

Parmi ces tendances, le cabinet américain cite les multiples formes de sans-fil, l'intelligence artificielle et la durabilité, selon Frances Karamouzis, vice-présidente et analyste chez Gartner, et des événements extérieurs rendant les décisions et choix stratégiques des décideurs numériques encore plus difficiles. « Selon la région du monde dans laquelle vous vous trouvez, de nombreux problèmes se profilent, tels qu'une récession potentielle, des préoccupations concernant la chaîne d'approvisionnement, la guerre en Ukraine et son impact, ainsi que des problèmes liés à l'énergie », a déclaré Mme Karamouzis. 

Les responsables informatiques doivent se concentrer sur la poursuite de l'accélération de la transformation numérique et envisager l'utilisation possible des technologies qui peuvent être appliquées immédiatement et de celles qui se profilent à l'horizon. Dans ce contexte, le top 10 des tendances technologiques stratégiques de Gartner pour 2023 se présente comme suit.

1 - 5G et WiFi 6 et 7 pour désenclaver le réseau 

Aucune technologie sans fil ne dominera en 2023, mais les entreprises utiliseront une variété de solutions sans fil pour prendre en charge divers environnements, qu'il s'agisse de WiFi au bureau, de services pour les terminaux mobiles, de protocoles à faible puissance (IoT) ou même de connectivité radio, a déclaré Gartner. À tel point que le cabinet prévoit que d'ici 2025, 60 % des entreprises utiliseront simultanément cinq technologies sans fil ou plus. « Nous allons voir un spectre de solutions dans l'entreprise qui comprend la 4G, la 5G, le WIFI 5, 6, 7 qui vont tous créer de nouvelles données que les entreprises pourront utiliser dans l'analytique, et les systèmes à faible puissance récolteront l'énergie directement du réseau. Cela signifie que le réseau deviendra une source de valeur commerciale directe », a déclaré Mme Karamouzis. À mesure que les réseaux sans fil dépasseront la simple connectivité, ils fourniront également des informations grâce à des analyses intégrées, a-t-elle ajouté.

2 - L'essor des superapps 

Selon Gartner, les entreprises adopteront de plus en plus un type de plateforme qui combine les fonctionnalités de plusieurs applications et services dans un seul écosystème, la superapp. La technologie des superapps a récemment fait l'objet de l'actualité, car Elon Musk a déclaré vouloir faire de Twitter la première superapp vraiment réussie en Amérique du Nord. Les superapps ont fait des vagues en Asie avec des plateformes telles que WeChat, AliPay et Gojek. « Bien que la plupart des exemples de superapps soient des applications mobiles, le concept peut également être appliqué à des applications clientes de bureau, comme Microsoft Teams et Slack, l'essentiel étant qu'une superapp puisse consolider et remplacer plusieurs apps à l'usage des clients ou des employés », a déclaré Mme Karamouzis. D'ici 2027, Gartner prévoit que plus de 50 % de la population mondiale utilisera quotidiennement plusieurs superapps.

3 - Plateformes cloud computing spécifiques à un secteur

À l'instar des superapps, les grandes plates-formes de cloud computing sectorielles offrent une combinaison de logiciels en tant que service (SaaS), de plates-formes en tant que service (PaaS) et d'infrastructures en tant que service (IaaS) qui fournissent des capacités permettant de prendre en charge des cas d'utilisation sectoriels spécifiques. Les entreprises peuvent utiliser ces capacités packagées comme blocs de construction pour différencier les initiatives d'affaires numériques et fournir de l'agilité, de l'innovation et réduire le temps de mise sur le marché. Gartner prévoit que d'ici 2027, plus de 50 % des entreprises utiliseront des plates-formes de cloud industriel pour accélérer leurs initiatives commerciales.

4 - Les systèmes d’IA adaptative

Gartner a déjà signalé l'IA comme une technologie stratégique, mais cette année, il observe une nouvelle tendance : les systèmes d'IA adaptatifs qui réapprennent en permanence leurs modèles d'intelligence. Ces modules peuvent apprendre au sein des environnements d'exécution et de développement d'applications en fonction de nouvelles données et s'adapter ainsi rapidement aux circonstances imprévues du monde réel.

« Aujourd'hui, si une entreprise dispose d'une application SaaS ou d'une nouvelle version, elle peut simplement mettre à jour le logiciel et les choses continuent généralement à fonctionner, mais ce n'est pas possible avec l'IA, car elle apprend littéralement ce qu'il faut faire à la volée », a déclaré Mme Karamouzis. Les applications d'IA utilisent le retour d'information en temps réel pour modifier leur apprentissage de manière dynamique et ajuster leurs objectifs.

5 - Gestion de la confiance, du risque et de la sécurité de l'IA

Toujours en rapport avec l'IA, Gartner indique que de nombreuses organisations ne sont pas bien préparées à gérer les risques liés à l'IA. Les organisations doivent mettre en œuvre des capacités supplémentaires pour garantir la fiabilité, la sécurité et la protection des données de leurs modèles d'IA en adoptant la gestion de la confiance, des risques et de la sécurité de l'IA (TRiSM). Cela nécessite la participation de différentes unités commerciales qui travaillent ensemble pour mettre en œuvre de nouvelles mesures. 

Une enquête menée par Gartner aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne a révélé que 41 % des organisations avaient été confrontées à une violation de la vie privée ou à un incident de sécurité lié à l'IA. Cependant, cette même enquête a révélé que les organisations qui géraient activement les risques, la confidentialité et la sécurité de l'IA, obtenaient de meilleurs résultats dans leurs projets d'IA, a déclaré Gartner. Un plus grand nombre de projets d'IA menés par ces organisations sont passés de la validation du concept à la production, et ils ont obtenu une plus grande valeur commerciale que les projets d'IA menés par les organisations qui ne géraient pas activement ces fonctions, a déclaré Gartner.

6 - L’observabilité pour renforcer la supervision

Les données observables comprennent les artefacts numérisés, tels que les journaux, les traces, les appels API, le temps d'attente, les téléchargements et les transferts de fichiers, qui sont générés lorsqu'une partie prenante prend une mesure quelconque. « L'observabilité appliquée permet aux organisations d'exploiter leurs artéfacts de données pour obtenir un avantage concurrentiel », a déclaré Mme Karamouzis. « Elle est puissante, car elle élève l'importance stratégique des bonnes données au bon moment pour une action rapide basée sur les actions confirmées des parties prenantes, plutôt que sur les intentions. Lorsqu'elle est planifiée stratégiquement et exécutée avec succès, l'observabilité appliquée est la source la plus puissante de prise de décision basée sur les données ». Ce type d'observabilité examine les données recueillies à partir de l'infrastructure, des applications et des opérations de l'entreprise d'une manière hautement orchestrée et intégrée, a-t-elle ajouté.

7 - Ingénierie de plateforme

La discipline consistant à créer et à exploiter des plateformes internes de développeurs en libre-service pour la livraison de logiciels et la gestion du cycle de vie est l'essence même de l'ingénierie de plateforme, a déclaré Mme Karamouzis. Gartner prévoit que 80 % des organisations d'ingénierie logicielle mettront en place des équipes chargées des plateformes d'ici 2026 et que 75 % d'entre elles comprendront des portails en libre-service pour les développeurs, qui pourraient inclure une variété de composants réutilisables et de bibliothèques d'outils et d'autres modules.

8 - Système immunitaire numérique

Un système d'immunité numérique fournit une feuille de route aux DSI à la recherche de nouvelles approches que leurs équipes peuvent adopter pour fournir une valeur commerciale élevée, atténuer les risques et augmenter la satisfaction des clients. Selon Gartner, l'immunité numérique combine une vision des opérations basée sur les données, des tests automatisés et extrêmes, la résolution automatisée des incidents, l'ingénierie logicielle au sein des opérations informatiques et la sécurité dans la chaîne d'approvisionnement des applications afin d'accroître la résilience et la stabilité des systèmes. Le cabinet prévoit que d'ici 2025, les organisations qui investissent dans la mise en place d'une immunité numérique réduiront les temps d'arrêt des systèmes jusqu'à 80 %, ce qui se traduit directement par une augmentation des revenus.

9 - La durabilité désormais incontournable

La durabilité transcende toutes les tendances technologiques stratégiques pour 2023. Dans une récente enquête de Gartner, les PDG ont indiqué que les changements environnementaux et sociaux figurent désormais parmi les trois premières priorités des investisseurs, après les bénéfices et les revenus. Cela signifie que les dirigeants doivent investir davantage dans des solutions innovantes conçues pour répondre à la demande environnementale, sociale et de gouvernance afin d'atteindre les objectifs de durabilité. Gartner a noté que les dépenses liées à la durabilité ont augmenté en moyenne de 5,8 % depuis 2017. Les organisations ont besoin d'un cadre technologique durable qui augmente l'efficacité énergétique et matérielle des services informatiques, et permet la durabilité de l'entreprise grâce à la traçabilité, l'analytique, les énergies renouvelables et l'IA. Ce cadre devrait également appeler au déploiement de solutions informatiques qui aident les clients à atteindre leurs propres objectifs de durabilité, a déclaré Mme Karamouzis.

« Cibler des domaines tels que la consommation électrique des centres de données est un fruit facile à cueillir, car il est facile à mesurer », a déclaré Mme Karamouzis. « Ce que les entreprises doivent examiner, c'est ce qu'il faut déployer à mesure qu'elles obtiennent de plus en plus de données. Cherchent-elles à acheter plus de stockage de la même manière ou cherchent-elles à optimiser ce système en examinant des choses comme le stockage ADN et le niveau de redondance dont elles ont besoin et en mettant en œuvre la technologie avec un état d'esprit durable ». Selon Gartner, le stockage ADN permet de stocker des données numériques binaires dans la double hélice de l'ADN, prenant le codage binaire et le transformant en un codage qui s'adapte au brin d'ADN humain. Cela signifie que l'équivalent d'une année de connaissances humaines pourrait être stocké dans un gramme d'ADN synthétique pendant des milliers d'années.

10 - Metaverse

Lors de son discours d'ouverture, Gartner a déclaré que le métavers, même s'il ne deviendra peut-être jamais un courant dominant, est prometteur. Par exemple, la start-up indienne Hirect a lancé un événement de recrutement en VR dans un métavers pour les entreprises qui tentent d'attirer des talents technologiques. Gartner prévoit qu'un métavers complet sera indépendant des appareils et ne sera pas détenu par un seul fournisseur. Il comprendra une économie virtuelle propre, rendue possible par les monnaies numériques et autres jetons non fongibles (NFT). D'ici 2027, Gartner prévoit que plus de 40 % des grandes organisations dans le monde utiliseront une combinaison de projets basés sur le Web3, le cloud de réalité augmentée et les jumeaux numériques pour augmenter leurs revenus.

Gartner définit un métavers comme un espace collectif virtuel en 3D partagé, créé par la convergence de la réalité physique et numérique augmentée virtuellement. Un métavers est persistant et offre des expériences immersives améliorées.