Cet automne, IOS 16 va une fois de plus changer la façon dont un milliard de personnes utilisent leur iPhone. Apple a présenté un premier aperçu de son prochain OS mobile lors de la WWDC ce lundi, et les développeurs pourront télécharger et commencer à travailler avec une version bêta dès aujourd'hui. Dans quelques semaines, cette déclinaison de test sera mise à disposition de tous, même si comme toujours, il faut s'attendre à quelques bogues et fonctionnalités manquantes. Des dizaines de changements sont prévus dans iOS 16. Voici quelques-uns des plus importants.

Personnalisation de l'écran de verrouillage

La nouveauté phare d'iOS 16 est la refonte de l’écran de verrouillage qui propose à chacun de personnaliser l'apparence et les informations. Un effet de profondeur appliqué aux images superpose l'heure et d'autres informations. La police et la couleur de la date et de l'heure deviennent réglables et il est possible d'intégrer des widgets d'information tels que les évènements du calendrier, la date, le fuseau horaire, les alarmes ou encore le niveau de batterie. Apple a également ajouté des fonds d'écran dynamiques spéciaux, comme la météo avec des animations qui changent en fonction des conditions actuelles. Et il est désormais possible de configurer plusieurs écrans de verrouillage différents et simplement glisser entre eux pour les changer.

Les écrans de verrouillage personnalisés constituent l'une des fonctionnalités les plus populaires d'iOS 16. (Crédit : Apple)

Evolution des notifications et de la mise au point

L’écran de verrouillage personnalisé ne vaut cependant pas grand-chose s'il est recouvert par un flot de notifications. Désormais, une pile de notifications déroulantes mises à jour au fur et à mesure de leur arrivée. Mais c'est l'API Live Activities destinée aux développeurs qui devrait faire la plus grande différence. Plutôt qu'une notification à chaque information issue d'une une application (suivi d'un score sportif, livraison de nourriture ou course Uber), les développeurs peuvent créer une alerte unique mise à jour dynamiquement lors d'événements en direct ou de nouvelles de dernière minute.

Le mode Focus s'étend par ailleurs désormais à toute l'expérience de l'iPhone. L’écran de verrouillage personnalisé, y compris les photos et les widgets, peut ainsi en bénéficier. Il s'applique aussi à l’écran d'accueil, en montrant les applications et les widgets qui correspondent au mode dans lequel vous vous trouvez. Même les applications telles que Siri, Messages et Calendrier peuvent n'afficher que ce dont l'utilisateur a besoin à un moment précis.

Le mode Focus peut modifier l'écran de verrouillage et filtrer le courrier, les messages, etc. (Crédit : Apple)

Un tout nouveau mode dictée

Le mode dictée bénéficie aussi de nombreuses évolutions. Il garde le clavier ouvert, par exemple, afin de passer de manière plus fluide de la saisie à la parole. Il est même possible de sélectionner du texte au toucher, puis de parler pour remplacer celui-ci. De plus, la ponctuation automatique aidera à faire des phrases multiples sans contraindre à énoncer « point » ou « point d'exclamation » en permanence. On peut même dicter des emojis !

La dictée ne prend plus le dessus sur le clavier, les deux peuvent s'utiliser simultanément. Et la fonction crée même automatiquement la ponctuation ! (Crédit : Apple)

Des fonctions de partage améliorées

Apple fait une fois de plus la part belle au partage. D'importantes fonctionnalités de ce type étaient déjà présentes dans iOS 15 qui sont étendues dans iOS 16. En effet, avec iOS 15, les utilisateurs se voient offrir plusieurs actions : écouter de la musique, regarder une vidéo ou partager son écran avec une personne lors d'un appel FaceTime. L'audio ou la vidéo est synchronisée, et les autres participants à l'appel disposent de commandes multimédia s'ils souhaitent mettre en pause ou passer à une autre piste, et tout le groupe peut ainsi créer une liste de lecture collaborative. Le partage d'écran fonctionne même entre appareils Apple.

Dans iOS 16, le changement le plus notable concerne sans doute la photothèque partagée iCloud, distincte de celle habituelle. Tous les membres d'un groupe de partage y ont accès. Chacun choisit quelles images y ajouter et tous les membres du groupe ont la même autorisation d'en ajouter, d'en supprimer et d'en modifier. Chacun peut choisir d'ajouter automatiquement des images à cette bibliothèque partagée et ce, chaque fois que l'utilisateur se trouve à proximité d'autres personnes du groupe. De plus, l'application appareil photo disposera d'une bascule d'envoi des images directement à cet endroit.

La photothèque partagée iCloud fait sans doute partie des fonctions les plus attendues. (Crédit : Apple)

Apple facilite également la création de comptes pour les enfants. Une interface simple permet de régler en une seule fois tous les contrôles et autorisations parentaux en fonction de l'âge, avec des rappels au fil du temps concernant ce réglage. Un parent peut configurer l'appareil pour le compte d'un de ses enfants en approchant son iPhone et en choisissant le destinataire de l'appareil. Celui-ci sera configuré pour ce dernier avec tous les contrôles parentaux déjà en place. SharePlay arrive également dans Messages. Inutile désormais de passer par FaceTime pour regarder une vidéo ou écouter de la musique avec quelqu'un – chacun peut écrire dans Messages, tandis que le contenu SharePlay s'affiche dans une fenêtre flottante.

Payer en plusieurs fois avec Apple Pay Later

Lors de la WWDC, Apple a également présenté son service Pay Later. Avec cette fonction, l’utilisateur répartit le coût de son achat avec Apple Pay en quatre paiements maximum en six semaines, sans intérêts ni frais. « Pay Later est intégré à Wallet et disponible partout où Apple Pay est accepté en ligne et dans les applications » précise la firme. Cette fonction sera dans un premier temps disponible pour les demandeurs remplissant les conditions requises aux États-Unis.

 

Apple Pay Later se présente ainsi. (Crédit : Apple)

Une fonction de suivi de commandes payées via Apple Pay a par ailleurs été ajoutée directement dans Wallet.

 

Avec cette fonctionnalité de suivi de commandes, Apple veut garder l’utilisateur sur ses propres outils. (Crédit : Apple)

Messages : des fonctions d'édition supplémentaires

Voici une fonction que de nombreux utilisateurs attendaient depuis longtemps. iOS 16 ajoute une option dans Messages qui permettra désormais de modifier directement les messages récemment envoyés. Il est également possible de le supprimer entièrement. L'utilisateur peut également marquer un fil de messages comme non lu, afin de se souvenir d'y revenir plus tard. C'est utile pour ceux qui lisent leurs messages au fur et à mesure qu'ils arrivent, mais qui veulent y répondre quand ils ont plus de temps.

Envoyer accidentellement un message à la mauvaise personne n'est pas rare. Apple offre dans iOS 16 la possibilité de supprimer les messages envoyés dans un court laps de temps. (Crédit : Apple)

Une chose à noter : Apple précise qu'iOS 16 ne sera disponible que pour ceux qui possèdent un iPhone 8 ou une version ultérieure.