Concurrencés depuis plus d’une vingtaine d’années par les solutions ouvertes, x86 et Linux, les mainframes n’en finissent pas de mourir, pardon, de se transformer avec des initiatives encore très nombreuses autour de Java, Linux, et maintenant du cloud avec le support d’OpenShift. Exit les Amdahl, Bull Gecos, HDS Systems, NEC, Unisys, Nec… Reste Fujitsu avec ses GS et IBM et ses systems Z bientôt exilés dans l’entité Newsco. Les grands systèmes survivent à l’aide d’éditeurs comme CA Technologies, LzLabs ou encore Cornerstone Technology. Si ces derniers se sont spécialisés dans le support et le portage des applications Cobol, Model9 s’est attaqué à la modernisation du stockage et plus précisément à la sauvegarde. Comme nous l’a expliqué Gil Peleg, fondateur et CEO de Model9, lors d’un IT Press Tour virtuel, l’ambition de cette start-up israélienne est de remplacer les cartouches et l’émulsion VTL (Virtual Tape Library) sur disques durs par une passerelle cloud afin de baisser les coûts et de gagner en souplesse d’utilisation.

Model9 propose aux entreprises exploitant encore des mainframes de véritables options en cloud hybride, en mode privé ou public.

Principales plateformes objets supportées 

Avec OpenShift, IBM propose déjà de migrer ses charges de travail z/OS dans le cloud - avec même le support de Kubernetes - , mais les tarifs de big blue restent très élevés, nous assure le dirigeant de Model9. « Nous travaillons uniquement sur la couche des données, il n’est pas nécessaire de changer les applications pour exploiter notre solution ». Le logiciel de Model9 s'exécute sur un mainframe IBM et sauvegarde les données sur une plateforme de stockage objets sur un réseau local, une solution cloud privée utilisant le protocole S3, ou bien encore sur AWS S3 ou Azure Blob. « Nous aidons les clients à rester sur mainframe, tout en les aidant à utiliser des technologies cloud », poursuit le CEO. « Nous ne sommes pas là pour tuer les mainframes, mais pour les connecter au monde moderne et leur apporter de l’innovation », affirme Gil Peleg. Model9 assure la sauvegarde, la restauration, l'archivage / la migration des ensembles de données mainframe z/OS. Les plateformes AWS S3, Glacier, EBS (Elastic Block Store) et EFS (Elastic File System) sont supportées tout comme Azure Blob, Google Cloud Storage, IBM Cloud et Oracle Cloud. Pour les acteurs objets sur site, la start-up a référencé Cohesity, Dell EMC, Hitachi, Minio, NetApp et Scality. Une fois les données stockées sur le cloud, leur exploitation dans un cadre analytique avec les principaux outils du marché - Amazon Athena, Aurora, RedShift, Snowflake, Databricks et Splunk - est également possible en passant par les formats CVS ou Json.