Start-up bostonienne spécialisée dans le stockage en mode hybride cloud (fichiers et objets), Nasuni ambitionne d’être « la plateforme indépendante pour bénéficier des solutions cloud natives et multicloud ». Afin de renforcer ses propositions pour AWS, Azure et GCP, l’entreprise a récemment fait l’acquisition de DBM Cloud Systems en avril 2022 et de Storage Made Easy (SME) en juin dernier. Lancé en 2016 par des anciens de FusionIO et Violin Systems, DBM (D pour Dixon Doll, B pour Jon Bennet et M pour John Murphy) s’était distingué avec sa solution cloud native Aire (Advanced Intelligent Replication Engine) capable de déplacer des données vers/depuis les services de stockage d’AWS, Azure, GCP, IBM et Oracle. « Nous étions déjà partenaires de DBM pour leur outil de migration des données, mais il n’avait pas beaucoup de clients », nous a indiqué début juin Russ Kennedy, directeur produit chez Nasuni, lors d'un IT Press Tour.

Fondé en 2009 par Jim Liddle, SME propose un outil permettant aux utilisateurs d’accéder à tous leurs silos de stockage, tels que FTP, SharePoint, les serveurs de fichiers SMB, la messagerie électronique, ou encore les services de SalesForce. Grâce à l’interface de SME, les utilisateurs peuvent effectuer des recherches dans tous les silos supportés avec les restrictions imposées par les politiques internes de conformité. L’idée derrière ces acquisitions est d’accompagner la prochaine vague autour des infrastructures de stockage : les data services.

La plateforme de Nasuni accueille désormais des composants additionnels pour étoffer la solution de stockage avec de la sécurité ou de l'analytique. (Crédit Nasuni)

Un Labs ouvert aux clients

Nasuni entend ainsi proposer à ses clients des capacités additionnelles comme la protection proactive contre les ransomwares : un service baptisé Real Time Edge Detection.  « Nous avons souscrit un abonnement à une base de données publique rassemblant les signatures des derniers malwares et développé des brevets technologiques de réponse aux attaques de ransomwares », nous a précisé John Capello vice-président en charge de la stratégie chez Nasuni. Autre proposition en mode add-on, des connecteurs analytiques pour exploiter les outils des trois principaux fournisseurs de cloud. Enfin, en février dernier, Nasuni a inauguré son Labs où les entreprises clientes peuvent accéder aux dernières innovations de la start-up sans charges supplémentaires. L’éditeur met ainsi en avant son Dashboard pour visualiser et regrouper toutes les métriques sur les capacités de stockage utilisées et les performances de la plateforme.