Une décennie s'est écoulée depuis que Lenovo a présenté le premier Yoga 2-en-1. Bien que les appareils Surface de Microsoft aient relancé la tendance, c'est sans doute la gamme Yoga, produite en grande quantité, qui est devenue la véritable avant-garde du design des ordinateurs convertibles grand public. Le Yoga 9i 14 pouces de Lenovo (2022) s'appuie sur cette décennie d'expérience dans tous les sens du terme. De la finesse de son profil à la puissance de ses composants internes, le modèle de cette année offre des performances fulgurantes dans un boîtier compacte. Bien que le bruit du ventilateur puisse être un peu fort et que nous ayons l'impression qu'il s'appuie trop sur l'USB-C, dans l'ensemble, nous avons été impressionnés par cette machine.

Le modèle Yoga 9i 14 pouces fait partie des premiers ordinateurs portables équipés des processeurs mobiles Core 12e génération d'Intel destinées aux laptops minces et légers. Bien que fin, cet ordinateur portable embarque une puce avec quatre cœurs de performance et huit de type basse consommation pour un total de 12. Les spécifications de ce modèle sont autrement banales, bien que certainement haut de gamme pour un 14 pouces. Il ne lésine sur rien, ce qui justifie le prix affiché en entrée de gamme du Yoga 9i de 1 249 $ HT, même si cette configuration de test coûte 1 450 $ HT (les prix en euros ne sont pas encore disponibles). A noter que l'ordinateur portable sera disponible en commande dès le 9 mai 2022.

Un design épuré et une qualité de fabrication

L'équipe de designers de Lenovo ne reçoit pas assez de louanges pour la qualité de son travail. Je ne connais pas d'autre fabricant d'ordinateurs portables sous Windows qui soit si constamment prêt à s'écarter du script, et le Yoga 9i 14 pouces est un excellent exemple de sa volonté de s'écarter de la norme. De loin, le Yoga 9i ressemble à la plupart des 2-en-1 Windows. Il s'agit d'un modèle à clapet avec une solide charnière rotative qui se replie à 360 degrés, transformant ainsi l'ordinateur portable en tablette. Cependant, si vous vous approchez de l'ordinateur, vous remarquerez qu'il est orné de bords chromés ronds et brillants sur les parties supérieure et inférieure.

Le Lenovo Yoga 9i 14 pouces fermé. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Il s'agit d'un aspect attrayant qui présente des avantages pratiques. Grâce aux bords arrondis, l’utilisateur ne rencontrera jamais de point de contact dur lorsqu’il manipulera l'ordinateur portable. Ce sera un point mineur pour beaucoup. Après tout, ce n'est pas comme si les autres 2-en-1 pouvaient couper le doigt. Néanmoins, le Yoga 9i est plus accueillant que la norme. Le faible poids de ce laptop et son écran tactile améliorent encore la facilité d'utilisation. C'est une machine idéale à porter d'une main ou à faire tourner pour partager quelque chose avec un ami ou un collègue de travail de l'autre côté de la table. Il n'est pas assez petit ou léger pour remplacer l'iPad, mais le 9i s'en rapproche autant que possible. C'est une bonne nouvelle s’il y a besoin d'un 2-en-1 à utiliser dans des espaces restreints ou en voyage.

Un clavier et un trackpad agréables

Le pavé tactile du Yoga 9i mesure environ 12,7 cm de large et 7,6 cm de profondeur.(Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Le Yoga 9i 14 pouces offre un clavier de qualité malgré son profil fin. La disposition des touches est excellente et exploite pleinement la taille de 14 pouces de l'ordinateur portable. Les capuchons des touches sont de taille raisonnable, mais il y a beaucoup d'espace entre les touches. Plusieurs touches uniques se trouvent sur le côté droit du clavier. Il s'agit notamment de celle permettant d'activer ou de désactiver le mode sombre de Windows et d'une autre permettant de faire défiler les modes de performance. Bien qu'elles soient agréables, elles ne sont pas indispensables et ne changeront pas la façon dont la plupart des gens utilisent le 2-en-1.

Le clavier est doté d'un rétroéclairage et utilise un capteur de lumière pour l'allumer automatiquement dans une pièce sombre (il peut également être activé manuellement). L’utilisateur appréciera également le grand pavé tactile du Yoga 9i. Il mesure environ 12,7 cm de large et 7,6 cm de profondeur. C'est une taille idéale pour un 2-en-1 fin et portable, et il offre beaucoup de place pour les gestes multi-touch de Windows. Le pavé tactile fait un bon travail de rejet des entrées involontaires, ce qui est important, car sa grande taille signifie que les paumes viennent se poser sur sa surface.

L'affichage et l'audio, deux points forts

L'écran du Lenovo Yoga 9i offre une qualité d'image excellente. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Le Yoga 9i 14 pouces de base est doté d'un écran tactile IPS d'une résolution de 1 920 x 1 200 pixels, mais le modèle testé est doté d'une dalle tactile Oled d'une résolution de 3 840 x 2 400 pixels. Le rapport hauteur/largeur de l'écran est de 16:10, ce qui offre une surface verticale supplémentaire utile pour le multitâche ou l'affichage de contenus à défilement vertical comme les pages Web ou les documents PDF. La clarté du texte est excellente, puisque 323 pixels sont entassés dans chaque pouce. La qualité d'image est également très bonne. L'écran du Yoga 9i a des couleurs précises, une large gamme de couleurs couvrant jusqu'à 99% de DCI-P3, une luminosité maximale élevée de plus de 400 nits, et des niveaux de noir profonds grâce à la technologie Oled. Les images et les films sont vifs, nets et ont un sens réaliste de la dimensionnalité qui attire le regard.

Le HDR est pris en charge et Lenovo propose même la prise en charge du HDR Dolby Vision en plus de la norme HDR10, moins performante. Il ne peut pas égaler la brillance du MacBook Pro Mini-LED d'Apple, mais a un avantage dans le contraste net et la profondeur qui devient apparente lors du visionnement dans une pièce sombre. L'écran est brillant, donc les reflets peuvent être un problème. La luminosité maximale de 400 nits permet de l'utiliser même à côté d'une fenêtre ensoleillée, mais certains reflets seront évidents. Dans un autre écart par rapport à la norme, le Yoga 9i se penche fortement sur la qualité audio. La charnière fait office de barre de son Dolby Atmos miniature. Elle fonctionne bien, offrant une présentation forte et gutturale qui convient à la musique et aux films, mais qui reste suffisamment claire pour les podcasts. Le volume maximal est suffisamment élevé pour remplir un bureau, même si cela brouille parfois le son dans les morceaux à forte teneur en basses. Il s'agit d'un excellent système audio pour un 2-en-1 mince.

Une caméra 1080p et un double microphone

Une caméra 1080p en standard sur le Yoga 9i 14 pouces. Cela fait plaisir à voir sur un appareil Windows haut de gamme et reste l'exception, ce n'est toujours pas la règle. C'est une mise à niveau évidente par rapport au 720p, offrant un grand saut dans la netteté et des couleurs plus précises et vives. L'exposition reste cependant un problème dans les pièces inégalement éclairées, et l'utilisation du laptop la nuit introduira une tonne de bruit. L'appareil photo offre un petit obturateur physique de confidentialité, ce qui est une bonne chose.

Le double microphone de l'ordinateur portable fonctionne comme prévu. Il est utilisable à plusieurs mètres de distance de l'ordinateur. Vous pouvez même parler à travers une petite pièce si vous élevez la voix. La qualité est cependant mince et distante, et diffère nettement de l'utilisation d'un vrai microphone. La connexion biométrique est proposée par le biais d'un lecteur d'empreintes digitales et d'une reconnaissance faciale. Le lecteur d'empreintes digitales fonctionne bien mais, comme toujours, il peut être trompé par des empreintes grasses ou sales. La reconnaissance faciale via Windows Hello est la méthode la plus rapide et la plus fiable. Elle fonctionne bien, même dans une pièce sombre.

Des connectiques récentes

Le Yoga 9i 14 pouces dispose d'une paire de ports USB-C 4 / Thunderbolt 4. Ceux-ci incluent le mode alternatif DisplayPort pour connecter des écrans et peuvent charger l'ordinateur portable lorsqu'il est connecté à une source d'alimentation USB-C. Avec le bon adaptateur, ces ports polyvalents peuvent être utilisés pour fixer un écran HDMI ou DisplayPort, se connecter à Internet via un réseau Ethernet filaire ou piloter plusieurs ports USB supplémentaires dans un hub USB. Il n'y a qu'un seul port USB-A 3.2 Gen 1 pour connecter les périphériques câblés traditionnels. Il est rejoint par une prise audio combo de 3,5 mm pour connecter un casque ou des haut-parleurs externes.

Le choix de connectivité filaire est donc très limité. Ceux qui ne choisissent pas le sans-fil pour la plupart des périphériques devront probablement acheter une station d'accueil, dont le prix peut varier de 40 à plusieurs centaines d'euros (en fonction de ses capacités). Bien que le manque de connectivité filaire puisse en ennuyer certains, il est typique de l'espace 2-en-1 haut de gamme. Vous voulez plus de connectivité filaire ? Vous devrez vous contenter d'un appareil plus lourd et plus épais. La connectivité sans fil est assurée par le WiFi 6 et le Bluetooth 5.1. L'interface réseau sans fil a fourni de des performances à la fois bonnes et fiables lors de ce test, s'adaptant bien à tous les coins de la maison. Le Bluetooth était fonctionnel jusqu'à environ 25 pieds avec des murs entre les appareils.

Des résultats contrastés

Le Yoga 9i 14 pouces est un test intéressant des capacités de l'Intel Core i7-1260P. Cette puce Core de 12e génération comporte un total de 12 cœurs (quatre cœurs P, 8 cœurs BC) et un circuit graphique intégré Xe. Sur le papier, tout semble parfait.

Sur ce test, le modèle Yoga 9i 2021 bat le dernier modèle de 2022. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

PCMark 10 fait démarrer le Yoga 9i équipé d'une puce i7-1260P de façon médiocre. Le score de référence de 5 280 n'est pas mauvais, mais il ne bat pas le modèle précédent avec un processeur Intel Core i7-1195G7. Il se situe également derrière le Ryzen 5700U.

Sur ce test, le Yoga 9i se rapproche du modèle Asus Vivobook Pro 15. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Le benchmark Cinebench R15, fortement multithreadé, est une autre histoire. Il met les cœurs au travail pour obtenir un score exceptionnel de 1 837. Ce résultat bat à plate couture l'ancien Core i7-1195G7 et se rapproche étonnamment du Ryzen 7 5700H. L'approche multi-coeurs d'Intel est payante ici.

Le Core i7-1260P ne se rapproche pas du Core i5-1135G7. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Cela reste vrai dans le test Handbrake, un autre benchmark fortement multithread. Transcoder un fichier 4K du court-métrage Tears of Steel prend plus d'une heure, ce qui est long, mais c'est environ une demi-heure de moins que les processeurs Intel précédents. Le Core i7-1260P ne se rapproche pas autant du Ryzen 7 5700H que dans Cinebench, cependant. La performance du processeur est une petite victoire pour le Core i7-1260P. Il obtient de très bons résultats dans deux des trois tests et, surtout, il donne le meilleur de lui-même dans les charges de travail multithread. C'est important, car la plupart des charges de travail exigeantes auxquelles un utilisateur sera confronté en 2022 sont fortement multithreadées.

Mais qu'en est-il des graphiques ?

On observe très peu de changements sur ce test. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Le Core i7-1260P offre de nombreux cœurs de processeur mais n'apporte pas de grands changements au circuit graphique intégré. Ce n'est pas grave, car l'Iris Xe d'Intel avec 96 unités d'exécution (UE) reste performant pour sa catégorie. Elle a obtenu un score de 1 985 dans 3DMark Time Spy. C'est l'équivalent des meilleures cartes graphiques intégrées d'Intel que nous avons testées dans le passé, et il égalera ou battra la plupart des APU mobiles Ryzen, également. Les jeux de l'ère Xbox One / PlayStation 4 sont généralement jouables à 30 FPS ou mieux, bien que les plus exigeants nécessiteront des réductions dans les paramètres de résolution et de détail. Les jeux plus anciens, comme Counter-Strike ou League of Legends, peuvent atteindre 60 FPS à 1080p.

On reste impressionné par les performances du Yoga 9i. L'Intel Core i7-1260P est le meilleur pour les charges de travail multithread et il remporte cette victoire sans faire de compromis dans d'autres domaines. Cette performance est d'autant plus impressionnante que le Yoga 9i est très fin. Il y a juste un problème à prendre en compte : le bruit. Le Yoga 9i est silencieux au ralenti, mais c'est un véritable tourbillon à plein régime. Il suffit de laisser l'ordinateur à l'air libre pour gêner les personnes présentes dans la même pièce. C'est un domaine dans lequel les ordinateurs portables à processeur Intel ne peuvent pas rivaliser avec les MacBook d'Apple, qui sont presque silencieux.

Une autonomie de 7 heures seulement

Lenovo a intégré une grande batterie de 75 wattheures dans le Yoga 9i 14 pouces. C'est une capacité importante pour un 2-en-1 et une bonne nouvelle pour l'endurance.

Le modèle Yoga 9i tient à peine plus de 12 heures. (Crédit : IDG / Matthew Elliott)

Le Yoga 9i a tenu 12 heures et 12 minutes dans notre test de batterie standard, qui fait tourner en boucle un fichier vidéo 4K local jusqu'à ce que l'ordinateur portable s'éteigne. C'est loin d'être un record et un peu moins que le modèle précédent Yoga 9i, mais je dirais quand même que c'est mieux que la moyenne. L'autonomie observée dans le monde réel n'était pas aussi impressionnante. L'ordinateur portable a eu une endurance moyenne d'environ sept heures dans une charge de travail de navigation Web lourde, d'édition de documents et d'édition de photos occasionnelle. L'écran Oled 4K est un facteur probable, car ces écrans peuvent être gourmands en énergie à haute luminosité.

L’apparition de bloatware

La page produit du Yoga 9i de Lenovo vante plusieurs partenariats, dont Amazon Alexa pour PC et trois mois gratuits de Xbox Game Pass. Les gratuités sont agréables, mais elles laissent entrevoir un problème : il y a beaucoup de bloatware. Lenovo bourre le Yoga 9i de plusieurs icônes et contenus ajoutés. Le plus ennuyeux, et de loin, est l'antivirus McAfee, qui interrompt souvent le flux de travail avec deux ou trois bannières publicitaires consécutives. Ce n'est pas aussi mauvais que certains ordinateurs portables récents d'Acer, mais c'est décevant de le voir sur un ordinateur portable dont le prix dépasse largement les 1 000 dollars HT.

En somme, le Yoga 9i 14 pouces est un excellent ajout à la longue série de 2-en-1 haut de gamme de la société. Il offre de solides performances, un superbe écran Oled, un excellent son, un clavier agréable, un grand pavé tactile et une connectivité à l'épreuve du temps dans un ensemble compact et polyvalent. Bien que le Core i7-1260P d'Intel soit suffisamment performant pour de nombreux professionnels et créateurs, la taille et la connectivité du Yoga 9i le rendent idéal pour les voyageurs, les étudiants et les utilisateurs quotidiens qui veulent une expérience Windows haut de gamme.