Zoom élargit un peu plus son champs d'action. Ayant pris le temps de monter d'un cran sur la sécurité et renforcé ses fonctions de visioconférence au fil des derniers mois, l'éditeur américain compte bien séduire un nombre de plus en plus large d'entreprises. Pour cela, c'est au coeur des fonctions de communication et de collaboration que le fournisseur frappe.

Après avoir consolidé en juin dernier sa plateforme de collaboration One articulée autour des fonctions visio, chat, tableau blanc interactif et appels, Zoom veut aller encore plus loin. Selon notre confrère The Informer, la société prévoit en effet de concurrencer encore plus frontalement Google et Microsoft avec des applications d'e-mail et de calendrier. Selon les derniers bruits de couloirs, cela pourrait arriver assez vite, avant la fin de l'année. 

Dans l'espoir de limiter la migration de ses clients vers les solutions concurrentes, Zoom envisagerait ainsi de marcher sur leurs plate-bandes en intégrant dans son offre de services de la messagerie et un agenda. Une annonce qui pourrait être faite lors de la prochaine conférence Zoomtopia de de l'entreprise en novembre prochain. De source interne, les développements vont bon train autour de la conception de solutions connues en tant que « Zmail » et « Zcal ».