La question du moment
Des collaborateurs humains peuvent-ils reprendre la main à tout moment sur les processus automatisés ?