Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

L'Image du jour

Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
8
Réagissez Imprimer Envoyer

10 distributions Linux à suivre en 2014

Parmi les distributions Linux à surveiller en 2014, peut-être verra-t-on arriver des matériels avec Mer et Plasma Active préinstallés. (cliquer sur l'image)

Parmi les distributions Linux à surveiller en 2014, peut-être verra-t-on arriver des matériels avec Mer et Plasma Active préinstallés. (cliquer sur l'image)

Chaque fin d'année fournit l'occasion de faire un point sur les logiciels et technologies à suivre sur les douze mois à venir, dans différentes catégories. Nos confrères de Computerworld ont renouvelé l'exercice en cette fin décembre. Dans le domaine des distributions Linux, Bryan Lunduke a retenu dix projets sur lesquels il serait bien de garder un oeil. 

Parmi les nombreuses distributions déclinées autour de Linux, en voici une dizaine qui pourraient bien faire parler d'elles en 2014.

1 - elementary OS


Certaines distributions Linux pour le poste de travail ont su prendre des parts de marché sans que l'on s'y attende. On se souvient d'Ubuntu, en 2004, qui avait fait une arrivée remarquée dans l'écosystème. Voilà pourquoi il convient de garder un oeil sur elementary OS, un acteur relativement nouveau qui a pourtant déjà fait son entrée au Top 10 du classement Distrowatch et continue de monter. Avec son design, superbe, et sa prochaine version prévue pour avril 2014, on pourrait le voir dans le Top 5 des distributions grand public l'an prochain ou en 2015.

2 - Ubuntu Touch


Jusqu'à présent, la version mobile d'Ubuntu est seulement disponible pour les développeurs et pour les utilisateurs professionnels qui veulent la tester. Cela va changer en 2014 avec l'arrivée des matériels. Au cours de l'année, tout un chacun pourra commander un téléphone mobile sous Ubuntu. L'OS recevra-t-il un accueil enthousiaste ou devra-t-il se contenter d'un succès d'estime ? Ce devrait plus probablement se situer à mi-chemin. Sans préjuger du résultat, Ubuntu Touch sera intéressant à suivre.

3 - OpenSuse


Le monde des distributions Linux foisonne de transformations et de controverses. Au final, de nombreux utilisateurs changent de versions pour aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Parmi tous ces changements, il y a une exception. C'est OpenSuse qui continue à être l'une des forces les plus solides et les plus cohérentes dans cet univers en perpétuelle évolution. Est-ce que cela risque de changer en 2014 ? Certainement pas. Mais on peut anticiper une augmentation du nombre d'utilisateurs d'OpenSuse cherchant un refuge dans la guerre qui se mène sur les serveurs d'affichage et les environnements desktop.

4 - ChromeOS


Notre confrère de Computerworld a hésité à inclure dans sa liste ChromeOS de Google, qui présente très peu de ressemblances avec une distribution Linux traditionnelle. Pourtant, il s'agit aussi de Linux. Et, avec la force marketing qu'il y a derrière, on ne peut que constater l'adhésion dont l'OS a bénéficié cette année. En 2014, on verra si cela passe ou lâche. Ce devrait passer et prendre beaucoup d'importance.

5 - Lubuntu


C'est Ubuntu sans l'interface Unity, à qui l'environnement plus léger LXDE a été préféré. Il a déjà bien gagné en popularité, en partie grâce à de nombreux utilisateurs d'Ubuntu cherchant à échapper à la lenteur de l'environnement desktop Unity. Lubuntu semble avoir maintenant atteint une masse critique, retenant aussi  l'attention d'utilisateurs ne venant pas d'Ubuntu pour sa rapidité et sa faible empreinte mémoire. Cette distribution devrait progresser de façon sensible en 2014.

6 - Mer + Plasma Active


Pour ceux qui se souviennent de Maemo et Moblin, Mer est une sorte de successeur spirituel à ces distributions malchanceuses. C'est sur cet OS mobile basé sur Linux que repose l'interface KDE Plasma Active. Y aura-t-il des matériels livrés en 2014 avec Mer et Plasma Active préinstallés ? Difficile à dire. Mais, même s'il n'y en a pas, cette technologie est intéressante et très importante pour une raison essentielle : elle approche les choses de façon très différente des autres systèmes mobiles (tels qu'Android, Ubuntu Touch ou FirefoxOS). Pour cela, elle mérite que l'on s'y attache.

7 - Mint


Linux Mint est un spécimen intéressant. Il s'est d'abord présenté comme une version d'Ubuntu complétée de divers codecs et pilotes. Par la suite, il a rapidement acquis une réputation méritée pour son excellent design. Enfin, au cours des dernières années, il s'est constitué une base importante d'utilisateurs l'amenant à la première place du classement DistroWatch. Sa popularité a généré différentes versions et transformations, ce qui est à la fois intéressant et déroutant. Notre confrère de Computerwold  pense que Linux Mint va se recentrer sur son message en 2014 avec une seule version. Dans le cas contraire, sa popularité risquerait d'en souffrir. Quoi qu'il se passe, il faut y regarder de près.

8 - Arch


Arch a plus de 11 ans, c'est donc loin d'être un nouveau venu. Mais sa base d'utilisateurs ne constitue toujours qu'une niche du marché Linux dans son ensemble. Pourquoi donc faudrait-il le surveiller en 2014 ? Une intuition peut-être. Le pressentiment qu'il pourrait être intéressant de voir ce qui lui arrive en 2014.

9 - Construire sa propre distribution


Un peu d'humour. Les outils pour bâtir sa propre distribution Linux, tels que Suse Studio,  sont aboutis et si faciles à utiliser que, dans certains cas, la meilleure « distro » Linux sera celle que l'on se prépare soi-même en s'appuyant sur une version existante. En 2014, on devrait voir s'étendre les possibilités pour se fabriquer son propre système et le fournir à ceux qui pourraient partager les mêmes besoins.

10 - SteamOS


Valve, l'un des plus importants développeurs et éditeurs de jeux du marché, fait maintenant des jeux pour Linux et sa boutique Steam fonctionne sur cet OS. C'est aussi un membre de la Fondation Linux. Et il a même bâti sa propre distribution, SteamOS, pour des consoles qui seront livrées en 2014. S'il a du succès sur le marché, et il y a peu de raisons de penser qu'il n'en rencontrera pas, même s'il est modéré, cela pourrait avoir un impact important dans le domaine des jeux sur Linux. Microsoft, Sony et Nintendo (et à peu près tout le monde avec eux) regarderont de très près ce que Valve va faire avec SteamOS en 2014.

En savoir plus :

1 - elementary OS
2 - Ubuntu Touch
3 - OpenSuse
4 - ChromeOS
5 - Lubuntu
6 - Mer + Plasma
7 - Mint
8 - Arch
9 - Suse Studio
10 - SteamOS

COMMENTAIRES de l'ARTICLE8

le 11/07/2014 à 11h03 par Visiteur4330 :

Bonjour,

Serait-il possible de recevoir votre adresse email pour vous envoyer des communiques et les dernières news concernant la Linux Fondation ?

Je vous souhaite une excellente journée,

Intissar

Signaler un abus

le 11/06/2014 à 08h36 par Visiteur4213 :


Pourquoi donc faudrait-il le surveiller en 2014 ? Une intuition peut-être. Le pressentiment qu'il pourrait être intéressant de voir ce qui lui arrive en 2014.[/quote]

Je me demande si on peut vraiment appeller ca un argument convaincant...
Neamoins je suis utilisateur d'Arch Linux et c'est vrai qu'on profite surtout bcp de Arch grace au rolling release systeme et aux mises a jour frequentes de packages, c'est donc plutot du cote du kernel ou du GNU qu'il pourrait y avoir quelque chose d'assez "revolutionnaire" mais sinon je ne connais pas de projet interne a Arch qui pourrait faire de Arch une distribution a suivre ( certes ) specialement en 2014.

Puisqu on en est a parler d'intuitions, si je m'appercois d'un miracle sur ma Arch box je donnerais mon "feedback". :-)

Signaler un abus

le 11/06/2014 à 08h32 par Visiteur4212 :

[quote="Bryan Lunduke"]
Arch
[...]
Pourquoi donc faudrait-il le surveiller en 2014 ? Une intuition peut-être. Le pressentiment qu'il pourrait être intéressant de voir ce qui lui arrive en 2014.[/quote]

Je me demande si on peut vraiment appeller ca un arguments convaincant...
Neamoins je suis dessus et c'est vrai qu'on profite surtout bcp de arch grace au rolling release systeme et aux frequentes mise a jour de packages, c'est donc plutot du cote du kernel ou du GNU qu'il pourrait y avoir quelque chose chose d'assez "revolutionnaire" mais sinon je ne connais pas de projet interne a Arch qui pourrait faire de Arch une distribution a suivre ( certes ) specialement en 2014.

Puisqu on en est a parler d'intuitions, si je m'appercois d'un miracle sur ma Arch box je donnerais mon "feedback". :-)

Signaler un abus

le 06/05/2014 à 10h46 par Visiteur4058 :

bonjour, ce que je trouve dommage, c'est de se baser sur distrowatch pour faire un article sur les distributions GNU/linux. pourquoi ? parce que pour être sur DW il faut payer 200$ et nous les 200$ on s'en sert pour héberger le serveur et faire des DVD pour les abonnés du forum HandyLinux.org
je râle donc de ne pas voir notre française HandyLinux - qui est bien faite et séduit beaucoup de windowsiens (plus de 60% des DL) - dans ce classement.
l'année prochaine peut-être...

Signaler un abus

le 03/05/2014 à 15h48 par Visiteur4007 :

Handylinux réunit les avantages de plusieurs distributions citées. Elle est disponible en version 1.5 depuis le 23 avril 2014 et conquiert les utilisateurs débutants qui veulent passer de windows xp à Linux.
C'est une dérivée officielle de Debian stable, très simple à installer, même sur un eeepc ;-)

Signaler un abus

le 19/02/2014 à 08h43 par Thi-cot (Membre) :

Comment est-ce que Elementary Os peut-il être classé au top 10 alors qu'on ne peut rien tirer de cette distribution? Peut-être pour le look&feel et encore... J'ai essayé cette distribution et je n'ai même pas pu faire une mise à jour système qui m'était pourtant proposée: bloqué sur entrez le mot de passe root!!! Le plus lamentable des bugs que j'ai pu rencontrer, il est impossible de trouver ce mot de passe et le mot de passe de l'utilisateur principal ne fonctionne pas ou alors, j'ai raté quelque chose. Mais bon sur la même machine, j'en ai installé des Linux, et ce, depuis de très nombreuses années.


Chrome OS n'est pas téléchargeable, il est pré-installé sur certains périphériques et c'est tout!

Quant à construire sa propre distribution, il n'y a que des étudiants désoeuvrés que ça puisse tenté et je ne vois même pas ce que ça vient faire dans cet article qui est sensé indiquer des distributions à suivre!! Magnifique hors sujet que le point 9 !! Oo

Signaler un abus

le 22/01/2014 à 12h10 par knibals (Membre) :

Bonjour, sans vouloir entrer dans une querelle stérile, je souhaiterais juste confirmer la pertinence du choix de Lubuntu pour moi qui vit au Sénégal.
Nous avons encore beaucoup de machine de relativement faible puissance encore ici. Donc si tu te dis que l'article n'est pas uniquement pour les lecteurs d'une zone spécifique du monde, Lubuntu se justifie.


"Vient ensuite une openSUSE qui est là encore une distribution plutôt secondaire."

Un peu péremptoire je trouve...

Signaler un abus

le 28/12/2013 à 02h16 par Kilimandjaro (Membre) :

C'est amusant que vos articles sur GNU/Linux, dont le nombre est inversement proportionnel à la propagande des concurrents, soient aussi systématiquement bâclés.

Car enfin : un débutant qui lira cet article, s'il est intéressé par GNU/Linux sans jamais y avoir touché, va très vite se retrouver piégé et confus. Et pour cause.

Vous commencez avec une distribution secondaire qui se fait passer graphiquement pour mac os x. On sent bien votre sensibilité propre, mais c'est oublié que pour un débutant, Mint/MATE est quand même plus recommandée. Distrowatch est d'ailleurs loin d'être une référence à prendre au pied de la lettre.

Vous attaquez ensuite avec une distribution orientée smartphone, dont on ne sait pas trop ce qu'elle vient faire entre deux distributions orientées desktop/portable. C'est assez déconcertant.

Vient ensuite une openSUSE qui est là encore une distribution plutôt secondaire. Certes, le monde GNU/Linux est riche d'une pléthore de distributions différentes, mais là, votre argumentaire est clairement abscons. Un peu comme ces bulletins météo qui confirment le temps que l'on observe par la fenêtre.

Arrive chrome os qui n'est pas un os libre, mais un os orienté web et sous contrôle total de google. Vous mélangez ici le Free Software (les vrais Logiciels Libres) avec un chrome os qui est, disons les choses très clairement, un piège à cons sauce google... Vous oubliez là encore d'informer vos lecteurs que ces machines ne sont pas des compatibles PC, mais des ersatz bridés dans leur usage.

Vient ensuite Lubuntu et une nouvelle conclusion facile, qui oublie un peu vite que les machines vendues sont de plus en plus puissantes chaque année. Si Lubuntu aura sûrement sa place en embarqué en 2014, on ne comprend pas ce qu'elle vient faire au milieu de distributions desktop/portable ?!

Puis avec Mer et Plasma Active, on tombe cette fois dans de l'open source qui n'est pas, et ne sera jamais, du vrai Free Software (Logiciel Libre). On rappelera que la philosphie du Logiciel Libre repose sur des concepts de partage du logiciel, là où l'open source industriel n'en a strictement rien à cirer.

On passe à la Mint, avec une fois encore des arguments non étayés. "Mes confrères ont dit que...", c'est un peu faible, non ?

Quand à construire sa propre distribution, c'est parfait pour effrayer les novices et les embrouiller encore plus dans cet article aussi mal construit que mal argumenté.

Terminer en bottant en touche avec StreamOS est assez intelligent, mais au final, je constate une fois encore que LMI se contente ici d'une synthèse râtée provenant d'un tiers.

En mélangeant les carottes et les choux, dans un désastre de synthèse qui n'est pas sans rappeler un niveau de collégien, vous donnez l'image d'un journal qui ne maîtrise clairement pas son sujet.

Le lecteur en tirera ses propres conclusions.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité